5 Mythes Sur l’Absinthe

Published :
Catégories : Art & CultureBlogHerbe et graines
Dernière édition :

5 Mythes Sur l’Absinthe


L’absinthe, la fée verte, connaît une renaissance en Europe après des décennies d’interdiction. De nombreux mythes doivent être dissipés. Faisons éclater la vérité pour la fée verte !

L’absinthe, la boisson des poètes et artistes qui autrefois régnait dans les bars de France, en étendant ses ailes comme la fée verte et en élevant le buveur dans un état créatif. Jusqu’à il n’y a pas si longtemps, l’absinthe était interdite pendant de nombreuses années dans beaucoup de pays, ce qui a fait passer cette substance verte bien connue de l’ombre à la lumière. De nombreux mythes entourent l’histoire et la nature de l’absinthe. Nous nous sentons obligés de les dissiper.

L’ABSINTHE EST HALLUCINOGÈNE

La Fée Verte exotique qui apparaîtrait mystiquement aux buveurs d’absinthe, en liant leur esprit avec la folie, est devenue une légende clandestine, qui intrigue l’opinion populaire. Mais l’absinthe possède-t-elle des propriétés hallucinogènes ? Non, ce n’est pas le cas. C’est tout simplement une histoire pour vendre le produit. Vous avez autant de chance d’avoir des visions qu’avec d’autres spiritueux comme le whisky ou la vodka. Toutes les herbes utilisées pour préparer l’absinthe peuvent donner un genre de sensation « l’air semble un peu plus clair » au buveur. Toute l’histoire mystique derrière cette boisson poétique pourrait avoir contribué à cette légende hallucinogène.

Des rumeurs tournent autour des composés de l’absinthe, dont certaines personnes croient qu’elles provoqueraient cet effet hallucinogène.

 

Absinthe ingredients

 

La plante absinthe (Artemisia absinthium) est un des principaux ingrédients qui font de l’absinthe, de l’absinthe. La plante est très amère et a été utilisée à de nombreuses fins médicales et rituelles par des cultures dans le monde entier. La plante absinthe contient une substance appelée thuyone. Des experts affirment qu’il est fortement improbable que la thuyone ait un quelconque effet hallucinogène. À fortes doses, la thuyone peut provoquer de l’hyperactivité, une excitabilité, un délire, des crises d’épilepsie et des convulsions. Selon l’AEM (Agence Européenne des Médicaments) dans sa déclaration publique sur la thuyone, elle agit comme un poison à fortes doses : « des cas avec de graves intoxications chez l’homme ont été rapportés après consommation d’huile essentielle riche en thuyone … Des convulsions ressemblant à l’épilepsie ont été rapportées après l’ingestion de thuyone isolée … Un surdosage de préparations alcoolisées d’Absinthii gerba ou la consommation d’huiles essentielles peuvent provoquer des perturbations du SNC qui peuvent entraîner des convulsions et finalement la perte de conscience et de décès ... » D’après le Journal Officiel de l’Union Européenne, la quantité maximale de thuyone autorisée dans l’absinthe ou toute autre boisson alcoolisée en Europe est de 35mg/kg, tant qu’il s’agit de l’espèce Artemisia. L’absinthe achetée dans le commerce ne contient que de très petites quantités de thuyone à cause des sévères restrictions et l’absinthe du commerce est donc sans danger pour la consommation. En d’autres termes, vous ne devriez pas chercher à consommer de hautes doses de cette substance.

L’ABSINTHE A ÉTÉ INTERDITE PARCE QU’ELLE EST HALLUCINOGÈNE

Commençons par une histoire. 1905 à Vaud en Suisse. Jean Lanfray, un paysan de 31 ans, s’est lancé dans un marathon d’alcool, il a consommé de grandes quantités de vin, de cognac, de brandy, de crème de crème et deux verres d’absinthe. Il avait aussi mangé un sandwich ce jour-là. Rentré à la maison, il s’est disputé avec sa femme et l’a tuée. Après quoi il a tué ses enfants. À l’époque, il y avait un fort mouvement prohibitionniste qui condamnait l’absinthe, et ces meurtres atroces ont catalysé l’opinion publique contre l’absinthe. Environ 82.000 signatures ont été rassemblées et la boisson a été interdite en 1915. En France, l’interdiction a eu lieu au début de la Première Guerre Mondiale, car le gouvernement avait peur que la boisson dégénère les gens, ce qui était inacceptable en état de guerre.

 

Absinthe interdite

Henri Schmidt, membre de la Chambre de Députés, a déclaré, « Nous attaquons l'érosion de la défense nationale. L'abolition de l'absinthe et la défense nationale, c'est la même chose ». Bien entendu, les lobbys du vin avaient leur propre intérêt à cette interdiction. Les lobbys du vin ont déclaré que le vin était une boisson nationale et que boire de l’absinthe était un acte antipatriotique qui rendait fous les gens. L’absinthe a été interdite aux États-Unis et dans la plupart des pays européens dont la France, les Pays-Bas, la Belgique, la Suisse et l’Autriche-Hongrie.

Bien sûr, il est important de noter qu’à cette époque, les contrôles de sécurité sanitaire et alimentaire étaient minimaux en comparaison des standards actuels, même si les échantillons avant l’interdiction n’avaient pas de niveaux toxiques de thuyone, les échantillons variaient fortement en niveau de thuyone, il y a donc toujours la possibilité que quelques absinthes aient rendu des gens fous, mais ce n’est qu’une spéculation.

L’ABSINTHE VIENT DE LA RÉPUBLIQUE TCHÈQUE

Certaines personnes croient aux origines tchèques en raison d’une campagne de marketing par des distributeurs tchèques et de plusieurs facteurs historiques. Remontant dans le temps à l’époque de la révolution française. L’absinthe est censée avoir été créée en 1792 en Suisse, par le Dr Pierre Ordinaire (même si la recette vient peut-être des sœurs Henriod, toujours dans le même petit).

Czech Republic Flag  

Le Dr Ordinaire a trouvé le nom « La Fée Verte » pour l’absinthe et la prescrivait comme remède universel pour des maladies comme la goutte, l’épilepsie, les coliques néphrétiques, les coliques et autres troubles de santé. L’absinthe a commencé comme un médicament innocent, mais entre les associations mythiques liées à la plante absinthe et les légendes intrigantes sur la fée verte, la boisson est devenue très populaire entre 1880 et 1914 parmi les artistes et poètes.

Rien qu’en 1874, 700.000 litres d’absinthe ont été consommés, mais en 1910, la quantité a explosé à 36.000.000 litres d’absinthe par an. À Paris, c’était la boisson à boire, elle apportait l’inspiration recherchée par les artistes et poètes.

Transportons-nous maintenant en Europe de l’Est. Dès les années 1860, l’absinthe était populaire en République Tchèque et en 1915 l’interdiction de l’absinthe n’y était pas arrivée. La République Tchèque a continué à produire de l’absinthe jusqu’à la fin de la Deuxième Guerre Mondiale, quand le régime communiste a banni sa consommation. La renaissance de l’absinthe a été fortement influencée par la chute du régime communiste en 1990. La République Tchèque voulait faire revivre sa culture de l’absinthe. La réputation de l’absinthe tchèque s’est répandue dans le monde entier, ce qui est un des facteurs contribuant au mythe des origines de l’absinthe.

LE MYTHE DU CARRÉ DE SUCRE ENFLAMMÉ

Absinthe sucre feu

Absinthe + sucre + feu = une technique marketing qui gâche une bonne absinthe. La manière traditionnelle demandait de placer un morceau de sucre sur une cuillère à absinthe et de faire couler de l’eau froide à travers le sucre et dans le verre, ce qui créait un nuage appelé le « louche ». Les connaisseurs de l’absinthe disent que le sucre était utilisé dans le passé pour couvrir l’amertume de la mauvaise absinthe. Les morceaux de sucre caramélisés troublent encore plus le goût. Faire brûler des choses dans un bar peut être une activité amusante, mais sachez ce qu’il en est. Et faites aussi attention à ne pas prendre feu et faire les gros titres : « Torche Humaine : les Dangers de l’Absinthe ! »

COULEUR DE L’ABSINTHE

L’absinthe peut avoir différentes couleurs, comme transparente, rouge et verte. La première distillation de l’absinthe a une couleur transparente, elle peut être directement mise en bouteille et appelée « Absinthe Blanche ». Durant le second processus de distillation, toutes les herbes nécessaires sont ajoutées, ce qui donne une couleur vert émeraude au liquide. Quand cette absinthe est mise en bouteille, elle change de couleur en passant du vert émeraude à un vert « feuille morte », la couleur naturelle de l’absinthe de qualité commerciale. De nombreux producteurs réduisent les coûts de production en utilisant de l’Absinthe Blanche issue de la première distillation et en y ajoutant des colorants artificiels, comme le bleu E133 et le jaune E102 pour produire de l’absinthe vert émeraude. La meilleure absinthe aura une couleur vert feuille morte ou sera transparente pour l’Absinthe Blanche. Il est aussi possible d’avoir de l’absinthe rouge qui est infusée de substances naturelles comme des fleurs d’hibiscus. Il existe aussi d’autres couleurs pour l’absinthe, même du noir, mais méfiez-vous des colorants artificiels.

 

colorants artificiels

CONCLUSION

Kit Absinthe

L’histoire de l’absinthe est fascinante et son essence a inspiré de nombreux artistes comme Degas, Verlaine, Hemingway et Van Gogh, qui se sont plongés dans la mystique de la fée verte. De nos jours, de nombreux producteurs et connaisseurs ramènent l’absinthe de bonne qualité dans les bars de tout le monde. Vous voulez préparer vous-même de l’absinthe ? C’est possible ! Regardez le Kit Absinthe Zamnesia et préparez de la bonne absinthe.

 

         
  Guest Writer  

Auteur Invité
Nous avons parfois des auteurs invités qui contribuent à notre blog sur Zamnesia. Ils viennent d'un large éventail de parcours et d'expériences, rendant leurs connaissances précieuses.

 
 
      De nos auteurs  

Produits Connexes