Le produit a été ajouté à votre panier.
Commander

Le Régime Ayahuasca IMAO

L'Ayahuasca est sous sa forme la plus basique une combinaison de deux plantes, la vigne Banisteriopsis caapi et les feuilles de la plante chacruna, Psychotria viridis. Cette combinaison de plantes unique n'est pas une combinaison aléatoire, mais plutôt une mixture élaborée qui délivre la puissance des deux plantes.

Il y a deux aspects souvent associés à un régime ayahuasca. Le premier est l'aspect de la pureté. Traditionnellement, les chamans et les apprentis s'abstiennent de consommer de la nourriture épicée et très assaisonnée, des matières grasses en excès, du sel, de la caféine, des aliments acides (comme les agrumes) et évitent les activités sexuelles avant et après une session d'ayahuasca. Éviter ces aliments est perçu comme un moyen de calmer l'esprit et de conserver l'énergie pour le voyage.

La deuxième considération diététique vient de l'interaction de la tyramine avec les IMAOs, qui ont été reportés comme causant des crises d'hypertension quand ils sont combinés. Cependant, beaucoup de groupes ayahuasca comme l'União do Vegetal au Brésil ne suivent aucune restriction diététique, suggérant que le risque est bien plus faible que précédemment envisagé. En fait, le chercheur psychédélique Jonathan Ott a écrit ce rapport sur la Pharmahuasca: « J'ai personnellement joué avec ma chance et j'ai ingéré du fromage, de la bière, du chocolat, de la caféine, des noix, des fruits séchés, etc. pendant la descente de mes expériences de pharmahuasca et anahuasca, sans aucun effet négatif quel qu'il soit. »

ARTICLE LIÉ
Méditer Avec L'Ayahuasca : Un Guide Complet

L'ayahuasca offre une expérience à en changer votre vie. Lisez plus pour découvrir cette puissante substance, son utilisation comme partie...

IMAO et IRMAO

La DMT fournie par les feuilles de psychotria viridis n'est pas active par voie orale en raison des enzymes MAO. Situées dans nos entrailles, ces enzymes décomposent la DMT avant qu'elle ne pénètre dans la circulation sanguine. Dans la préparation ayahuasca, la vigne banisteriopsis caapi fournit un inhibiteur de la MAO (IMAO) qui suspend temporairement et sélectivement la barrière constituée par ces enzymes et qui permet à la DMT d'être absorbée.

MAO signifie Monoamine Oxidase ; deux enzymes, MAO-A et MAO-B, sont naturellement présentes dans le système gastro-intestinal humain. La barrière MAO est un mécanisme de sûreté qui nous protège d'une large gamme d'aliments moyennement dangereux. Par exemple, sans ces enzymes, une tranche de fromage moyennement vieux pourrait nous mettre k-o.

Bien qu'on dise souvent que l'Ayahuasca est un inhibiteur de la MAO, c'est plus précisément un IRMAO : un inhibiteur réversible de la monoamine oxydase. Il y a des différences entre un IMAO et un IRMAO. Premièrement, un IMAO dure bien plus longtemps, les IMAOs pharmaceutiques font effet de quelques jours à quelques semaines. Les IRMAOs, d'un autre côté, ne durent que quelques heures après l'ingestion. De plus, le mécanisme IRMAO de l'ayahuasca affiche un processus d'inhibition plus sélectif que ses cousins synthétiques. Ces différences expliquent qu'ils n'y ait pas de morts connues liées à l'ayahuasca, en opposition aux morts occasionnelles causées par les IMAOs synthétiques.

De plus, il a été prouvé que les alcaloides harmala de l'ayahuasca n'agissent que sur MAO-A, de la même manière que le Moclobemide, un antidépresseur qui ne nécessite pas de régime restrictif.

La Tyramine et les IMAOS

Beaucoup d'aliments contiennent l'acide aminé « tyramine ». Une certaine quantité de tyramine n'est pas un problème pour notre système. Mais si les enzymes MAO ont été inhibées, la tyramine peut être librement absorbée dans des quantités bien plus élevées que ce que peut supporter notre système. Quand la tyramine pénètre dans notre organisme, elle déplace l'adrénaline stockée dans les glandes surrénales. Comme l'adrénaline passe dans la circulation sanguine, ceci peut provoquer une crise d'hypertension qui en retour peut causer de sévères maux de têtes, une transpiration importante, des pupilles dilatées, un cou raide, des palpitations cardiaques, une pression artérielle accrue et dans certains cas graves, une insuffisance cardiaque. La libération d'adrénaline en excès peut aussi provoquer des sentiments de peur et de panique, ce qui ne fait qu'empirer la situation.

L'ayahuasca n'inhibe pas complètement la décomposition de la tyramine, ce qui permet au corps de continuer à la réguler dans une certaine mesure. C'est pourquoi il n'y a pas de décès connus liés à la consommation d'aliments contenant de la tyramine conjointement à une prise d'Ayahuasca, mais il est toujours conseiller de faire preuve de prudence, surtout si vous souffrez de tension élevée ou de problèmes cardiaques connus.

Qu'en estil des drogues et médicaments ?

Il y a un nombre de drogues qui ne se mélangent pas bien avec l'Ayahuasca. Au contraire de la nourriture et des boissons, qui peuvent peut-être engendre un inconfort d'une intensité variable, le mélange d'Ayahuasca avec des médicaments peut causer des problèmes plus sérieux, suivant le médicament en question. Si vous suivez un traitement, assurez-vous d'en vérifier la compatibilité avec l'Ayahuasca.

Quelle nourriture et boissons devraient être évitées ?

Les aliments et boissons suivantes contiennent de grandes quantités de tyramine :

  • La viande pas fraîche, surtout le foie
  • Les viandes transformées, comme les saucisses, saucissons, salamis, etc.
  • Les extraits de protéines
  • Les compléments alimentaires protéinés
  • Le vieux fromage
  • Tout poisson pas frais ou ayant été traité (fumé, fermenté, séché, etc ...)
  • La levure sous toute ses formes
  • La sauce de soja
  • La pâte de soja fermentée
  • Le tofu fermenté
  • Le caillé de soja fermenté
  • La soupe en boîte, les bouillons ou soupes aux légumes avec des extraits de protéines
  • Soupe au miso
  • Choucroute
  • Fruits tapés ou trop mûrs
  • Fruits secs, dont mais sans s'y limiter les figues et les raisins
  • Avocat et Guacamole
  • Boissons alcoolisées et leur variantes sans-alcool (par exemple la bière sans alcool)
  • Produits laitiers qui n'ont pas été réfrigérés ou près de leur date de péremption
  • Pâte de crevettes
  • Fèves
  • Aspartame
  • Grandes quantités de cacahuètes
  • Grandes quantités de framboises
  • Grandes quantités d'épinards
  • Grandes quantités de chocolat
  • Caféine

Pendant combien de temps dois-je éviter ces aliments et boissons ?

En général, vous devriez éviter ces substances 24 heures avant et après la consommation d'Ayahuasca.

Quels médicaments doivent être évités ?

Le genre de substances suivantes ne sont pas compatibles avec une consommation d'Ayahuasca :

  • D'autres IMAOs
  • ISRS, comme le Kanna (tout inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine)
  • Alcool
  • Antipsychotiques
  • Pilules coupe-faim
  • Dépresseurs du système nerveux central
  • Amphétamines (dont meth et dex, variantes)
  • Antihypertenseurs (médicament pour l'hypertension)
  • Médicaments pour l'asthme, les bronchites, ou autres problèmes respiratoires
  • Antihistaminiques, médicaments pour le rhume, les problèmes de sinus, les rhumes des foins ou les allergies (Actifed DM, Benadryl, Benylin, Chlor-Trimeton, Compoz, etc.)

Certains médicaments et herbes spécifiques à éviter :

  • Actifed
  • Amantadine hydrochloride (Symmetrel)
  • Amoxapine (Asendin)
  • Benadryl
  • Benylin
  • Bupropion (Wellbutrin)
  • Buspirone (BuSpar)
  • Carbamazépine (Tegretol, Epitol)
  • Chlor-Triméton
  • Clomipramine (Anafranil)
  • Cocaïne
  • Cyclobenzaprine (Flexeril)
  • Cyclizine (Marezine)
  • Désipramine (Pertofrane)
  • Dextrométhorphan (DXM)
  • Disopyramide (Norpace)
  • Doxépin (Sinequan)
  • Éphédra
  • Éphédrine
  • Flavoxate Hydrochloride (Urispas)
  • Fluoxétine (Prozac)
  • Ginseng
  • Imipramine (Tofranil)
  • Isocarboxazid (Marplan)
  • Kava
  • Lévodopa (Dopar, Larodopa)
  • Loratadine (Claritin)
  • Maprotiline (Ludiomil)
  • Mépéridine (Demerol)
  • Méthylphénidate (Ritaline)
  • Nortriptyline (Aventyl)
  • Oxybutynine chloride (Ditropan)
  • Orphénadrine (Norflex)
  • Parnate
  • Paroxétine (Paxil)
  • Phénergen
  • Phénelzine (Nardil)
  • Procainamide (Pronestyl)
  • Protriptyline (Vivactil)
  • Pseudoéphédrine
  • Quinidine (Quinidex)
  • Salbutémol
  • Salmétérol
  • Sélégiline (Eldepryl)
  • Sertraline (Zoloft)
  • Sinicuichi
  • Millepertuis
  • Tégrétol
  • Témaril
  • Tranylcypromine (Parnate)
  • Antidépresseurs tricycliques (Amitriptyline, Elavil)
  • Trimipramine (Surmontil)
  • Yohimbine

Pendant combien de temps dois-je éviter ces drogues et herbes ?

Entre 24 heures et 6 mois avant et après la consommation d'Ayahuasca, suivant la substance. Consultez un médecin pour plus d'informations sur le mélange entre médicaments et inhibiteurs de la MAO.

Alors qu'est-ce que je peux manger ?

En général, tous les fruits et légumes frais sont acceptables. Si ils sont vieux ou traités en usine, évitez.

Avertissement : notre liste n'est pas exhaustive, considérez ces informations avec prudence et bon sens, car d'autres choses pourraient également interagir de façon négative. Nous ne sommes ni entraînés médicalement ni qualifiés pour fournir un conseil médical. Nous n'assumons aucune responsabilité en cas d'effets secondaires négatifs que vous ressentiriez. En cas de doute, consultez un médecin.

 

ARTICLE LIÉ
Ce Que Vous Pouvez Espérer D'une Retraite D'ayahuasca

L'ayahuasca est un breuvage d'une grande importance spirituelle pour les cultures l'ayant découvert. Il produit des effets psychoactifs...

 

Meilleur de l'Ayahuasca