Pourquoi Assassin's Creed A Été Fait Pour Les Fumeurs De Cannabis

Publié :
Catégories : Art & CultureBlog
Dernière édition :

Assassin's Creed


Les légendes urbaines modernes entourant le cannabis viennent de sa consommation historique dans de nombreuses autres cultures. Un des mythes les plus persistants est celui de Assassin's Creed. Quelle est cette association et d’où vient-elle ? De plus, pourquoi est-ce une de ces légendes de la weed qui ne veulent pas disparaître ?

Assassin's Creed n’est pas juste un jeu. C’était autrefois une véritable confrérie d’Assassins. En fait, il se dit que le jeu est une version très romancée de cet ordre – un ordre qui avait une forte passion pour le cannabis. Alors jetons un œil sur l’histoire de ces assassins, sur comment le mot assassin est lié à la consommation de hasch et sur leurs liens forts avec le cannabis.

LE VÉRITABLE ASSASSIN'S CREED

L’ordre Des Assassins

L’Ordre des Assassins est un mythe qui a connu de nombreuses interprétations fantaisistes. Comme pour la plupart de « l’histoire » du cannabis, les événements ont été détournés et tordus avec le temps, en cachant la vérité ou toute preuve pouvant suggérer la réalité de ces événements. Le plus probable est que l’origine de cette histoire débute avec les Scythes.

Ces « nobles sauvages » parcouraient autrefois en nomades à dos de cheval l’Europe et l’Asie. Ils étaient de féroces guerriers – y compris leurs femmes. La confrérie a adopté un mode de vie singulièrement mobile, dépendant des nécessités. Non seulement ils ont répandu leur influence culturelle partout où ils sont allés, mais ils ont aussi adopté les idéaux des autres, en mélangeant de nombreuses cultures pour composer une tribu nomade distincte.

La weed et le chanvre n’étaient pas seulement cultivés et consommés à des fins médicinales et spirituelles par cette association guerrière. Ils étaient aussi utilisés dans une forme de commerce. On pense que c’est ainsi que le cannabis s’est répandu si largement sur le territoire de l’Eurasie. Toutes les nations, de la Chine à l’Inde, jusqu’aux pays de l’Europe Centrale, ont connu des cultures de cannabis directement liées à cette tribu.

De nos jours, l’abondance de légendes urbaines 

entourant les origines du cannabis est largement issue de cette source. Cependant, ces connexions ont des raisons assez intéressantes. Elles ont tout à voir avec le rôle primordial joué par le cannabis dans le développement historique de l’humanité et la médecine pendant des millénaires.

LE MOT ASSASSIN EST UNE DÉRIVATION DE CONSOMMATEUR DE HASCH

Hashshashin

Que le mot « Hashshashin » représente ou non vraiment un mot dans une quelconque langue, l’idée est assez séduisante. Le terme est supposé signifier « consommateur de hasch ». De plus, ce mot est souvent considéré comme étant la base du terme « assassin ». Pour déterminer si les Scythes étaient des assassins, il faut savoir de quel côté de l’histoire on se place. Quoi qu’il en soit, les guerriers consommaient du hasch comme moyen de se préparer et de récupérer après la bataille. Transposé dans notre époque moderne, c’est un concept facilement compréhensible par les consommateurs médicaux.

Tout commence avec l’accès à de la weed médicale décente (et prise en charge pas les assurances). Pour le contre-espionnage, les assauts militaires et le renversement violent de l’autorité du gouvernement, naturellement associés avec la beuh ? Voilà qui décrit parfaitement la Guerre contre les Drogues. Autre chose ? Austin Powers est peut-être la représentation la plus pertinente d’un apprenti 007 à la weed dans notre époque moderne.

BLÂMEZ MARCO POLO

L’accès Au Cannabis Médical

Les mésaventures de Marco Polo sont une autre source courante de mythes qui nourrissent ces associations. En visitant le roi Perse al Hassan, Marco Polo a vu de ses propres yeux la consommation de cannabis comme récompense pour les soldats loyaux, lors d’orgies alimentaires.

De nos jours, des millions d’anciens combattants dans le monde entier réclament l’accès au cannabis médical. Israël a lancé la tendance durant la dernière décennie. En fait, les premiers essais de weed médicale du pays ont été menés sur ses anciens combattants. D’autres pays ont commencé à avancer dans cette direction. Tristement, aux États-Unis, les anciens combattants n’ont toujours pas un accès facile à la substance.

UNE IDENTIFICATION AVEC UNE CULTURE ASSIMILÉE

Rituels Culturels

Les Scythes étaient en réalité une tribu très moderne, pour plusieurs raisons. Une fois de plus, ils étaient très mobiles, en parcourant des distances formidables sur ce qui compose à présent deux continents. Il s’appuyaient également sur une technologie de pointe et sur la biochimie pour vivre selon un mode de vie que la plupart des gens ne pouvaient pas suivre. La confrérie prenait part à un semble de rituels culturels intéressants qui semblent modernes de nos jours, comme le tatouage. Ils se sont également développés d’une manière incluant naturellement des droits progressistes pour les femmes soldats.

De plus, ils ont trouvé des manières entrepreneuriales de survivre à de multiples changements géographiques. Apparemment, ceci inclut la monétisation précoce du cannabis comme culture de valeur.

Tous ces thèmes résonnent toujours dans le monde moderne. Les barrières géographiques et les réseaux sociaux ont créé leurs propres « tribus ». C’est encore plus vrai pour les consommateurs de cannabis. Ceux qui consomment du cannabis, peu importe le but, sont en train de changer le monde à l’heure où l’on parle. Il y a un genre de lien internet partagé avec les autres dans la sous-culture des « fumeurs de joints » qui n’est pas si éloigné d’une vraie tribu.

FORTES ASSOCIATIONS SPIRITUELLES

Fortes Associations Spirituelles

Ce n’est vraiment pas une surprise si le mythe de la confrérie des Assassins (Assassin's Creed) a résisté à l’épreuve du temps, jusqu’à notre époque actuelle. Une raison ? Il semble juste adapté. Le cannabis est une substance depuis longtemps consommée par ceux qui cherchent un éveil spirituel ne pouvant pas être atteint d’une autre manière. D’autres en consomment pour dépasser la douleur physique (et émotionnelle), d’autres pour trouver l’inspiration créative, la motivation athlétique ou par désir de se détendre et de débrancher. Quelle que soit la raison, la plante miracle inspire vraiment le corps et l’esprit pour provoquer des résultats élévateurs.

Au-delà des idées romantiques de nobles guerriers, le cannabis est toujours consommé de nos jours pour les mêmes raison ayant poussé les Scythes à l’adopter. En gardant ce fait à l’esprit, la mythologie de la confrérie des Assassins (Assassin's Creed) entourera probablement toujours la substance. Mis à jour, numérisé et transcrit dans le cyber monde, les idées de base restent les mêmes.

Marguerite Arnold

Écrit par: Marguerite Arnold
Avec des années d’expérience de l’écriture, Marguerite consacre son temps libre à explorer le secteur du cannabis et les développements du mouvement pour la légalisation.

De nos auteurs

Produits Connexes