L'IBU Et L'EBU Dans La Bière, Qu'Est-Ce Que C'est?

Publié :
Catégories : Blog
Dernière édition :

L'IBU Et L'EBU Dans La Bière


L'expérience du brassage de votre propre bière peut être intimidante. La complexité du processus culmine dans cette question importante : comment juger de sa qualité ? Comprendre l'IBU et l'EBU peut vous aider à rester sur la bonne voie dans votre route vers la bière parfaite.

La bière, souvent considérée comme la boisson typique des hommes mûrs, connaît un vrai regain d’intérêt ces dernières années. Loin des coins mal éclairés du pub d’à côté, la bière est maintenant consommée comme une boisson à la mode par les jeunes adultes. Avec ce phénomène, survient une myriade d’abréviations et de mesures, jetées à la face du consommateur dans l’espoir de l’attirer. Comprendre ces abréviations pourra vous aider à prendre des décisions informées lorsque vous achèterez votre prochaine bière.

ARTICLE LIÉ
Comment Brasser Votre Propre Bière

Dans cet article, nous explorons tout ce qu’il faut savoir sur le brassage amateur. De plus, nous mettons aussi en lumière d’excellents...


Les vrais amateurs de bière chercheront cependant à aller encore plus loin. La renaissance de la bière a aussi augmenté les possibilités de faire soi-même sa propre bière. Donc, si le brassage maison vous intéresse, c’est le moment pour vous de vous lancer. Imaginez un peu : vous avez un lot fraîchement préparé de votre propre bière, mais aucun moyen de mesurer la qualité de votre labeur.

QU’EST CE QUI DÉFINIT UN BON BRASSAGE MAISON ?

Les mêmes abréviations qui sont utilisées par les brasseurs à grande échelle peuvent également être utilisées pour juger différents aspects de votre propre bière brassée maison. Il est important de noter qu’il n’y a pas (et qu’il n’y aura jamais) de mesure globale pour la qualité d’une bière. Le plaisir d’une bière est subjectif, et le palais varie d’un consommateur à l’autre.

La bière se mesure d’une multitude de manières. Sa couleur, ses arômes, sa puissance, et même son amertume, voici des manières de juger une bière. Comprendre comment les mesurer et ce vers quoi tendre vous aidera dans votre chemin vers la bière parfaite faite maison. Une des mesures de la qualité est l’amertume. L’unité IBU mesure l’amertume ; cette abréviation signifie International Bitterness Unit (en français Unité Internationale d’Amertume). Arriver à maintenir un IBU constant lorsque vous brassez vous permet de savoir que vous contrôlez votre processus.

QU’EST-CE QUE L’IBU ?

Alors, est-ce qu’un IBU élevé est meilleur qu’un IBU plus bas ? Malheureusement, la mesure de l’IBU et son efficacité en tant que référence dépend vraiment du contexte.

Si nous prenons une bière qui possède un IBU de 50, naturellement, on pourrait s’attendre à ce qu’elle soit vraiment très amère. Si cette bière était légère et plus basse en saveur de malt, elle serait, en effet, incroyablement amère. Appliquez le même IBU à une Stout noire et en fait, vous ne sentiriez presque pas l’amertume.

La façon la plus simple de décrire l’IBU est de penser en fonction de différents contextes. Prenez par exemple votre émission TV favorite : il y a certains membres du casting que vous appréciez plus que d’autres. En plus de ça, certains des membres du casting que vous préférez auront une meilleure synergie à l’écran avec d’autres personnages. Tout le monde n’est pas fait pour aller avec tout le monde.

L’IBU n’est pas si différent. Vous préférez peut-être une bière au goût amer, ou dans ce cas précis un indice IBU plus élevé. Cependant, si cette amertume ne se marie pas bien avec les autres aspects de la bière, alors il peut devenir trop fort, trop présent. Cela peut complètement ruiner une bière. L’IBU d’une bière dépend du goût du consommateur et de l’habilité du brasseur à le faire cohabiter avec les autres qualités de la bière.

Il est intéressant de noter que l’IBU d’une bière peut avoir différentes conséquences selon l’endroit où vous vivez. Par exemple en Allemagne, la vente de pils avec un IBU en dessous de 20 constitue une fraude. De plus, si vous souhaitiez produire de la bière ayant un IBU en dessous de 4 en Australie, vous ne seriez légalement pas autorisé à appeler ça de la bière. Des exemples typiques d’IBU sont les suivants :

• American Lager : 8-15 IBU
• Blonde Ale : 15-28 IBU
• European Amber Lager : 18-30 IBU
• English IPA : 40-60 IBU
• Russian Imperial Stout : 50-90 IBU

EN QUOI L’EBU EST-IL DIFFÉRENT DE L’IBU ?

Après vous avoir parlé de l’IBU, qu’est-ce que l’EBU ? Se faisant l’avocat du diable, l’EBU (European Bitterness Units) est exactement la même chose que l’IBU ; tous deux mesurent la même chose. La différence, si c’en est une, c’est le procédé de mesure scientifique. Lorsque l’on calcule les valeurs IBU, les échantillons de bières sont manipulés via des pipettes trempées dans l’octanol afin d’éliminer la mousse. Pour le calcul de l’EBU, elles ne sont pas trempées dans l’octanol.

COMMENT MESURER L’EBU

En dehors d’un labo, il existe une équation générale que les brasseurs à domicile pourront utiliser pour calculer un IBU grossier. La formule, publiée par Fred Eckhardt, est basée sur une fournée de 5 gallons (≈ 19 L) de bière brassée maison :

(Onces/Grammes x Acide Alpha x Pourcentage De Concentration (temps d’ébullition)) divisé par 7,25

ONCES/GRAMMES

C’est le volume de houblon utilisé durant le processus de brassage. Assurez-vous d’inclure le houblon utilisé à travers chaque étape. Cela inclut celui que vous ajoutez pour la saveur ou les arômes.

ACIDE ALPHA

L’acide alpha contribue à l’amertume durant la phase d’ébullition. L’acide alpha est prédéterminé par la variété de houblon. Il faut noter que l’acide alpha du houblon de votre choix peut varier selon le temps, les conditions de récolte, et le stockage.

POURCENTAGE DE CONCENTRATION

Le pourcentage de concentration, ou pourcentage de houblon augmente selon le temps d’ébullition. 5 % de concentration de houblon équivaudrait à 5 minutes de temps d’ébullition et 31 % à 60 minutes et plus. Ce ne sont que des calculs approximatifs, car la méthode de brassage et l’équipement utilisé peuvent aussi être des facteurs déterminants dans le pourcentage de concentration.

Vous devrez appliquer la formule à chaque quantité de houblon que vous ajoutez ; dans ce cas, le houblon utilisé pour l’ébullition, la saveur et l’arôme. Une fois les trois valeurs calculées, les ajouter les unes aux autres vous donnera l’IBU totale de la bière. C’est là que les méthodes modernes règnent en maître. Internet est un endroit merveilleux et en tant que tel, de nombreux sites offrent des systèmes de calculs complets pour calculer votre IBU, à la fois avec le système de mesure métrique et impérial. Entrez simplement les données requises, et le site déterminera à votre place l’IBU prévu de votre bière brassée maison.

L’IBU EST UN TERME RELATIF

Nous savons que l’IBU n’est qu’une partie de ce complexe puzzle qui forme une bière possédant un bon goût. Cette unité ne mesure pas vraiment quelque chose en elle-même. L’amertume, combinée à d’autres éléments de la bière, vous aide à comprendre si votre brassage est équilibré. D’une manière similaire à celle des exemples que nous vous avons proposés ci-dessus, si la bière est plus basse en termes de saveur de malt, alors plus l’IBU sera élevé, moins la bière sera équilibrée.

Afin de s’en sortir, on peut utiliser le ratio BU:GU (Bitterness Units:Gravity Units). Initialement introduit par Ray Daniels, cette méthode nous permet de déterminer l’amertume par rapport à la douceur du malt. De ce scénario hypothétique, on peut supposer que l’IBU de notre bière soit de 25. Ensuite, l’on divise cette IBU par la densité primitive de moût de la bière. La densité primitive de moût (en anglais Orignal Gravity ou OG) est une mesure des substances fermentables et non fermentables dans le moût de la bière avant la fermentation. Si notre bière possède un OG de 1090 (les deux premiers chiffres sont supprimés) et que son IBU est de 25, alors nous nous retrouverions avec un score de 0,2.

Sur l’échelle du BU:GU, « 1 » serait une bière ayant un goût vraiment très amer et « 0,1 » serait une bière ayant une amertume vraiment très basse. Dans notre scénario, la bière présenterait une amertume vraiment très légère grâce à la douceur du malt. Tous ces calculs font partie d’une tâche complexe ; une tâche qui, une fois perfectionnée, vous permettra de créer des bières parfaitement adaptées à vos préférences. Et donc, la prochaine fois que vous verrez un mot à la mode, vous pourrez l’aborder avec confiance et avec une meilleure compréhension.

Lucas

Écrit par: Lucas
Lucas est auteur à temps-partiel et visionnaire à temps-complet. Psychonaute anonyme se fondant dans la société avec son costume-cravate, il œuvre pour apporter au grand public une rationalité basée sur des preuves.

De nos auteurs

Produits Connexes