Les Origines De La Skunk & Top 3 Des Variétés Skunk

Publié :
Catégories : Art & CultureBlogCannabisHistoireTop

Skunk Cannabis


La weed Skunk est célèbre dans le monde entier. La réputation de cette super variété la précède. Remontons dans le temps pour explorer comment la première variété de cannabis commerciale du monde a été développée. Nous avons sélectionné trois de nos variétés Skunk préférées. Jetez un œil à ces excellentes variétés.

Dans notre série Les Origines De, nous nous penchons sur des variétés classiques qui ont changé à jamais le monde du cannabis. Ces génétiques révolutionnaires ont donné naissance à bon nombre des variétés les plus populaires de nos jours et continuent toujours à inspirer les sélectionneurs de la vieille et de la nouvelle école.Si vous avez faim d'encore plus de connaissances sur les variétés classiques, ne manquez pas nos articles Les Origines De, mettant en lumière toute sorte de classiques, comme HazeGorilla Glue, et Blueberry.

Dans notre série Les Origines De, nous nous penchons sur des variétés classiques qui ont changé à jamais le monde du cannabis. Ces génétiques révolutionnaires ont donné naissance à bon nombre des variétés les plus populaires de nos jours et continuent toujours à inspirer les sélectionneurs de la vieille et de la nouvelle école. Si vous avez faim d'encore plus de connaissances sur les variétés classiques, ne manquez pas nos articles Les Origines De, mettant en lumière toute sorte de classiques.

L’arrivée de la Skunk était l’aube de la révolution de la culture ; nous plongeons dans les mythes, légendes et désinformations pour vous apporter les vraies origines de la Skunk.

Avant les années 1970, le cannabis contenait toujours des graines, en fait il était plein de graines. Le cannabis était presque exclusivement cultivé à partir de graines en extérieur et personne ne connaissait de méthode fiable pour prélever des boutures durant la croissance végétative.

À l’Époque

Sinsemilla Marijuana Flowers Livre

Pendant les années 1970, pratiquement toute la weed des États-Unis était importée, la grande majorité venant du sud de la frontière, Acapulco Gold du Mexique et Colombian Gold de Colombie.

Comme tout le cannabis était plein de graines, les premières expérimentations de culture domestique aux États-Unis sont venues de ce qu’on appelle de nos jours les « graines de fond de pochon ». Tout était une expérimentation et vers le milieu des années 1970, ces cultivateurs pionniers avaient appris que cultiver à maturité uniquement des plants femelles améliorait grandement la qualité et la quantité de la beuh.

Ils avaient découvert la « Sinsemilla », ou la weed sans graines. En 1976, le livre “Sinsemilla Marijuana Flowers” par Jim Richardson & Arik Woods est devenu un succès chez les fumeurs de joints et a servi de premier guide pour les cultivateurs américains.

En 1983, Sam The Skunkman est arrivé à Amsterdam avec des milliers de graines, certains disent des centaines de milliers.

Ces graines comprenaient les légendaires Sativas cérébrales et des hybrides expérimentaux dont le prototype Skunk #1 (Colombian Gold x Afghani #1) x Acapulco Gold, déplacées pour fuir les États-Unis en emportant les joyaux de la couronne du collectif Sacred Seeds, d’après l’histoire après une descente de la DEA.

Montée de l’Hybride

Des collaborations avec des breeders hollandais maintenant légendaires ont donné la Skunk #1 telle que nous la commençons. Dire que Sam est arrivé avec des variétés 100 % parfaites est fallacieux et difficile à croire, sans oublier que c’est minimiser les contributions des maîtres des Pays-Bas.

Les cultivateurs aux Pays-Bas étaient en train d’expérimenter avec les variétés Indicas à la même période que les cultivateurs de sativa aux États-Unis. La fusion de ces gènes, et plus important l’adaptation à la culture en intérieur, tout ceci à eu lieu aux Pays-Bas et non en Californie.

À la fin des années 1980, les lampes HID avaient fait passer la culture en intérieur et Skunk #1 est devenue la toute première variété commerciale au monde. Remporter la première Cannabis Cup en 1998 a fait de cette variété une légende, qui n’a cessé de se renforcer depuis.

Cet hybride 75 % Sativa et 25 % Indica allait devenir un standard de qualité. Les cultivateurs sont tombés amoureux de ce plant productif à floraison rapide avec une odeur unique et prononcée. Facile à cultiver même pour les débutants, et puissante entre des mains expérimentées.

Une Touche Internationale

Une Touche Internationale Skunk

Des banques de graines entières ont été construites à partir de Skunk #1, les exemples les plus notables des collaborations anciennes avec Sam the Skunkman sont bien sûr Sensi Seeds, qui a toujours en stock sa version particulière de Skunk #1 et d’innombrable hybrides, le catalogue de Mr. Nice Seeds qui est rempli de croisements et The Flying Dutchmen avec leur version appelée « The Pure » ainsi que de nombreux croisements comme les deux autres banques de graines.

La Skunk a connu un succès immédiat chez les cultivateurs britannique et c’est à partir d’un paquet de graines Skunk #1 de Sensi Seeds que la « Cheese » a été dérivée au début des années 1990. Des croisements sélectifs pour l’odeur super puante de la Cheese en ont fait une légende à son tour.

De nos jours, tout le cannabis de haute qualité est appelé « Skunk » au Royaume-Uni, la variété est vraiment devenue un synonyme de qualité. La Skunk est à la weed ce que le Scotch est au ruban adhésif au Royaume-Uni.

Désinformation des Médias

Dans les médias grand public en Europe, Skunk a souvent une mauvaise réputation bien peu méritée. Ce journalisme de piètre qualité ne se limite pas qu’aux pires torchons britanniques.

Même en Irlande, où la variété est une favorite des cultivateurs et fumeurs depuis la fin des années 1990, des journaux comme l’Irish Independant sont remplis de propagande anti-cannabis.

Un article récent par Alan O’Keefe donne une fausse idée de la variété : « les benzodiazépines sont surtout utilisés pour aider les toxicos à descendre lors de montées intenses après avoir pris des drogues comme de la Skunk – une puissante drogue au cannabis » - Irish Independent 14/9/16

Impossible De Se Passer De Cette Merveilleuse Skunk

Les banques de graines de cannabis du monde entier détestent exclure Skunk de leur catalogue de variétés. En général, elles ont au grand minimum un hybride à base de Skunk en stock. La Skunk originale est toujours immensément populaire ; mais le large éventail de croisements Skunk est une preuve de la qualité des gènes de l’original. Il y a une Skunk pour tous les goûts et en plus les rendements sont encore plus élevés grâce à l’influence Afghane améliorée par des rétro-croisements.

Top 3 Des Variétés Skunk

Il existe d’innombrables variétés Skunk disponibles, étant donné que Skunk est et a toujours été une fondation dans le monde du cannabis en termes de génétiques classiques du cannabis et de projets de sélection. Nos propres experts cannabiques ont sélectionné trois de leurs favorites pour que vous les exploriez. Regardons donc ces beautés !

SKUNK XL PAR ROYAL QUEEN SEEDS

Skunk XL - Royal Queen Seeds

Skunk XL par Royal Queen Seeds est une Skunk classique à l’ancienne des années 1980 mise à jour et agrandie pour le 21ème siècle. Cet hybride royal indica/sativa facile à cultiver peut pousser aussi haut que 1,5 m et produire une énorme tige centrale de têtes épaisse et longue en juste 7-8 semaines d’une floraison standard en 12-12. Les cultivateurs débutants et ceux qui font pousser Skunk depuis longtemps apprécieront à quel point la culture de cette Skunk de luxe est polyvalente et gratifiante.

Skunk XL donne de solides performances dans tous les trois substrats courants : en coco, en hydro et en terre. En extérieur dans des climats chauds méditerranéens, des plants individuels dans de grands pots peuvent s’étirer au-delà de 2 m et produire 600 g+ de grosses têtes Skunk. Les plants sont typiquement prêts à la récolte à la mi-octobre. De subtiles touches de fruits sucrés et un agréable effet mental et corporel en font une candidate sérieuse au trône Skunk. Longue vie à la Reine.

MENDOCINO SKUNK PAR PARADISE SEEDS

Mendocino Skunk - Paradise Seeds

Paradise Seeds a lancé un missile balistique continental Skunk quand ils ont uni les plus incendiaires des cultivars Skunk des deux côtés de l’Atlantique. Fusionnant des génétiques de Californie et des Pays-Bas pour créer Mendocino Skunk, tous les vrais fans de Skunk trouveront cette variété trop bonne pour y résister.

Mendocino Skunk a une structure de croissance courte et buissonneuse et elle penche plus du côté indica, en particulier pour ce qui est de son apparence. Une épaisse tête centrale et des têtes dures comme la pierre sur les branches latérales peuvent être attendues à partir de plants matures compacts qui s’étirent rarement au-delà d’une hauteur moyenne. En intérieur ou en extérieur dans un climat estival chaud, Mendocino Skunk finira de fleurir en juste 7-8 semaines. Une douce saveur de Skunk à l’ancienne avec des notes fruitées de baies en font une herbe sucrée à vous faire baver. Une sensation initiale euphorique et élévatrice qui évolue en un effet physique relaxant et assommant régalera les consommateurs médicinaux et récréatifs.

KIWISKUNK PAR KIWISEEDS

Kiwiskunk - Kiwi Seeds

Si vous êtes à la recherche d’une Skunk plus robuste qui possède de meilleures chances d’arriver à la récolte dans des climats plus froids, mais qui conserve toujours les attributs emblématiques de l’original, vous devez regarder du côté de KiwiskunkKiwiseeds a réussi à conférer à Kiwiskunk une résistance améliorée aux moisissures et une plus grande tolérance face aux climats froids.

En même temps, l’arôme notoirement puant de Skunk a été préservé et la production de têtes améliorée pour arriver à environ 500 g/m² en intérieur. En extérieur, un rendement équivalent par plant peut être prêt à la récolte dans les climats tempérés à chaud à la mi-octobre.

Kiwiskunk rappelle les célèbres Skunks du passé à la terrible odeur « Animal Écrasé ». Elle donne toujours une herbe douce à fumer, mais avec une saveur plus riche, plus terreuse. La majorité des plants développera un profil indica branchu. En terminant son cycle de floraison en 8 semaines en intérieur, cet hybride résistant est une bonne porte d’entrée dans la famille Skunk pour le cultivateur débutant et il renferme un effet élévateur qui n’est pas trop agité.

La liste des Skunks est sans fin et elle continuera probablement à s’allonger et se diversifier. Une chose est absolument sûre : la Skunk n’est pas prête de disparaître.

Les débats sur les origines de la Skunk, les participants clés et leurs contributions précises continueront probablement pour toujours malgré nos efforts pour clarifier les choses. Peu importe qui est crédité de sa création, la légende continue.

Top Shelf Grower

Écrit par: Top-Shelf Grower
Cultivateur de cannabis vétéran originaire de Dublin en Irlande et actuellement en fuite dans le sud de l’Espagne. Engagé à 100 % dans l’écriture de rapports Top Shelf jusqu’à ce qu’il soit capturé ou tué.

De nos auteurs

Produits Connexes