Blog
Que Sont Les Graines De Cannabis F1, F2 Et F3 ?
7 min

Que Sont Les Graines De Cannabis F1, F2 Et F3 ?

7 min

Il y a beaucoup de termes dans le domaine de la culture du cannabis et ce nombre ne fait que croître dans celui de la sélection. Ici, on vous présentera des termes comme F1, F2, F3, polyhybrides, rétrocroisement et l’on abordera aussi la méthode pour sélectionner sa propre variété de cannabis.

La sélection de nouvelles variétés de cannabis est un domaine complètement différent de la culture. Il s’agit d’une pratique fascinante (quoi qu’un peu intimidante), qui nécessite des années de travail minutieux et un sacré paquet connaissances spécialisées. Dans cet article, nous examinons certains termes essentiels relatifs à la sélection et à la stabilisation de nouvelles variétés de cannabis. D’ici à la fin, vous aurez une bonne idée de la différence entre les graines de cannabis F1, F2 et F3 et d’autres termes importants.

Milky Way F1 Automatic (Royal Queen Seeds) féminisée

Parents: Blue Mammoth x Blue Dream x Sin Tra Bajo Auto
Periode De Floraison: 10-11 semaines de la semence à la récolte
THC: Élevé
Type de floraison: Autofloraison

Les bases de la génétique

Les Bases De La Génétique

Les termes relatifs à la génétique sont souvent évoqués dans les discussions sur le cannabis, mais que signifient-ils vraiment ? Lorsqu’il s’agit d’acheter des graines de cannabis et de les faire pousser, vous n’avez pas besoin de comprendre grand-chose à la génétique du cannabis, sauf les bases du cultivar particulier que vous avez choisi.

Cependant, si vous voulez vous plonger dans le monde de la sélection du cannabis, il y a certaines choses que vous devez comprendre pour que tout se passe bien. Bien sûr, vous pouvez simplement polliniser quelques femelles et voir ce qui se produit, mais sans quelques connaissances, vous n’avez aucun moyen de garantir que vous obtiendrez de bons résultats.

SeedfinderCliquez-ici

Que sont les sélections F1, F2 et F3 ?

En parcourant du contenu lié au cannabis, on peut croiser une phrase comme celle-ci : « Cette variété est la progéniture d’une F1… ». Ok, c’est très stylé, mais qu’est-ce que cela veut réellement dire ? Dans la sélection du cannabis, les différentes générations sont désignées par F1, F2, F3 et ainsi de suite : chaque chiffre suivant faisant référence à une génération ultérieure, s’éloignant de plus en plus de la variété mère pure et stable.

Le « F » est l’abréviation de « filius », qui signifie « fils » en latin. Bien qu’en vérité, ce que les individus recherchent vraiment ce sont les femelles productrices de THC. Avec chaque génération, les caractéristiques sélectionnées (phénotypes) deviennent plus stables, jusqu’à ce que chaque graine produite présente un phénotype prévisible et fiable.

Comment créer de nouvelles variétés de cannabis ?

Comment Créer De Nouvelles Variétés De Cannabis ?

Créer une nouvelle variété de cannabis peut être aussi simple que de croiser deux variétés et de voir ce qui se passe. Mais si vous en restez là, vous n’obtiendrez probablement qu’une seule génération d’une « variété » particulière. Pour créer une variété stabilisée, ou « cultivar », qui trace sa route au fil des générations, il vous faut soigneusement croiser et rétrocroiser des plants présentant les caractéristiques désirées jusqu’à ce qu’ils se stabilisent. Dans ce qui suit, nous vous expliquons les bases de ce que vous devez savoir sur ce processus.

F1

Plants F1

Les premières générations de plantes résultant d’un croisement sont appelées F1. Ces plantes présentent la moitié des gènes de chaque parent, et seront proches de ce que le sélectionneur souhaitait. Disons qu’une variété parente possède une génétique dominante, AA, tandis que l’autre possède une génétique récessive, aa. La F1 qui en résulte aura une génétique Aa et montrera des caractéristiques qui seront une combinaison des deux parents.

Habituellement, une F1 est proche de ce que vous souhaitez concrétiser, mais ne sera pas le produit final. Même si tous les spécimens F1 semblent identiques, il y a une énorme diversité qui bouillonne sous la surface, prête à se révéler dans leurs progénitures.

Cosmos F1 CBD Automatic (Royal Queen Seeds) féminisée

Parents: Oregon CBD
Periode De Floraison: 11-12 semaines de la semence à la récolte
THC: 0-1%
CBD: Élevé
Type de floraison: Autofloraison

F2

L’étape suivante consiste à croiser deux plants F1 entre eux. Ce faisant, vous constaterez que les descendants qui en résultent ne présentent pas tous un profil génétique Aa. Dans cette lignée de plants, le gène dominant (A) va commencer à refaire surface en se manifestant dans plus de la moitié de la descendance.

Par exemple, si vous aviez quatre plants, deux seraient AA, un serait Aa, et un serait aa. Ainsi, dans la génération F2, seuls 25 % des plants présentent effectivement le phénotype souhaité. Les allèles (gènes) dominants sont considérés comme tels parce qu’ils sont beaucoup plus susceptibles d’apparaître dans la descendance que les allèles récessifs. Si l’on n’y prend pas garde, les plants F2 se sélectionnent ensemble et finissent par retourner plus ou moins au parent dominant avec lequel on a commencé en perdant tous les gènes récessifs en cours de route.

Que pouvez-vous y faire ?

Articles liés

Tout Ce Que Vous Devez Savoir Sur La Chasse Aux Phénotypes De Cannabis

F3

Cette troisième génération est celle où la stabilisation commence (mais pas celle où elle finit). N’utilisez pas les plants avec la génétique AA, car ils n’apportent que des gènes dominants et effacent les gènes récessifs. Il faut plutôt sélectionner un profil génétique Aa et un aa ensemble. Leur progéniture présentera alors 50 % de Aa et 50 % de aa, ce qui est beaucoup plus proche de ce que nous voulons. Si vous combinez deux Aa, vous répétez le processus de sélection de deux F1 ensemble, ce qui donne une majorité de descendants AA. C’est la raison pour laquelle vous devez introduire un plant avec tous les gènes récessifs.

En réalité, on ne peut pas « voir » exactement quels gènes possèdent les plants, mais on peut voir les caractéristiques qu’ils présentent et en déduire quelque chose. Si l’on veut de courts plants à haut rendement, on ne sélectionne que les plants qui présentent ces caractéristiques et on élimine les autres.

Trois générations ne riment pas nécessairement avec la fin de l’expérience de stabilisation. Vous pouvez continuer à croiser pendant de nombreuses autres générations (par exemple, en produisant des F4 et des F5) si vous voulez créer une variété vraiment stable.

Variétés IBL

Variétés IBL

IBL signifie « lignée pure » et c’est à ce stade qu’un cultivar peut être considéré comme stable. C’est le point que vous voulez finalement atteindre à partir de la sélection de F1, F2, F3, etc. Maintenant, si vous sélectionnez deux IBL ensemble, chaque descendant présentera finalement le même phénotype. Si ce n’est pas le cas, continuez à croiser !

La création d’une variété IBL peut prendre des années en fonction du nombre de générations. Ainsi, si vous prenez au sérieux la sélection, préparez-vous à vous engager durablement. Vous ne créerez pas la meilleure nouvelle variété du monde en une seule récolte.

Pour les sélectionneurs commerciaux, les IBL sont l’objectif ultime. Ces graines produisent des plants très similaires et fiables, ce qui signifie qu’elles peuvent être vendues avec un haut degré de certitude quant à ce qu’elles produiront. Si une variété n’a pas atteint ce stade, il est impossible de faire des déclarations précises sur les plants que ces graines produiront.

Graines de cannabis polyhybrides

Graines De Cannabis Polyhybrides

Les polyhybrides sont obtenus en croisant deux variétés F1. Rappelez-vous que les F1 regorgent de diversité génétique. De ce fait, lorsque vous en sélectionnez deux ensemble, vous pourrez obtenir un tas de résultats. Il est difficile de prédire ce que ce processus va créer, mais les résultats peuvent être extraordinaires. Sachez simplement que la stabilisation des polyhybrides peut prendre encore plus de temps.

Par rapport à la création de F1, celle de polyhybrides est beaucoup plus risquée. Malgré tout, de nombreux sélectionneurs suivront cette voie en ayant quelque chose en tête et il faut juste comprendre que le spectre des résultats inattendus est beaucoup plus grand.

Graines de cannabis S1

Graines De Cannabis S1

Les graines de cannabis S1 sont produites lorsqu’une variété est croisée avec elle-même, ce que l’on appelle aussi le « selfing ». Il ne s’agit pas juste de croiser une plante avec une autre de la même variété, mais plutôt de sélectionner une seule plante avec elle-même au sens propre.

Pour ce faire, les plants femelles sont stressés pour devenir hermaphrodites, c’est-à-dire qu’ils présentent des organes sexuels mâles et femelles fertiles. Elles sont alors capables de se polliniser elles-mêmes et de produire des graines.

Qu’est-ce que le rétrocroisement génétique ?

Qu’est-ce Que Le Rétrocroisement Génétique ?

Le rétrocroisement est utilisé pour introduire une caractéristique voulue ou supprimer une caractéristique indésirable dans une variété.

Disons que vous aimez une variété parce qu’elle produit beaucoup de THC, mais qu’elle résiste mal aux ravageurs. Dans ce cas, vous pouvez la sélectionner avec une autre plante qui résiste bien aux ravageurs. Si tout va bien, les F1 qui en résultent auront une meilleure résistance aux ravageurs, mais une production de THC réduite. Pour pallier cela, on peut rétrocroiser cette F1 avec un clone du parent riche en THC et la descendance aura une forte production de THC et une résistance accrue aux ravageurs.

En réalité, il faut plusieurs générations pour maximiser et stabiliser les deux caractéristiques. Le rétrocroisement est une pratique très importante dans la sélection et permet aux sélectionneurs d’introduire et de supprimer des caractéristiques spécifiques avec une précision impressionnante.

Articles liés

Top 10 Des Variétés De Cannabis Anti-Moississures

La sélection du cannabis : la route est encore longue

La Sélection Du Cannabis : La Route Est Encore Longue

Cet article n’a fait qu’effleurer la surface de la sélection du cannabis, mais considérez-le comme une introduction à un monde aussi complexe qu’enrichissant. Le domaine de la génétique est une source intarissable de sujets : si vous voulez vraiment faire de la sélection, il vous faudra beaucoup d’essais et d’erreurs pour réussir. Néanmoins, chaque sélectionneur doit bien commencer quelque part et nous espérons de tout cœur vous avoir inspiré à faire les premiers pas dans votre aventure de sélection de cannabis.

Max Sargent
Max Sargent
Max est pigiste depuis plus de 10 ans et s’est tourné vers le journalisme du cannabis et des produits psychédéliques ces dernières années. Rédacteur pour des entreprises telles que Zamnesia, Royal Queen Seeds, Cannaconnetion, Gorilla Seeds, MushMagic et bien d’autres, il est fort d’une grande expérience dans ce secteur.
Actualités Recherche
Recherche par catégories
ou
Rechercher