Conseil de culture : comment prendre soin des jeunes pousses de cannabis

Publié le :
Catégories : BlogCannabisCulture du Cannabis

Conseil de culture : comment prendre soin des jeunes pousses de cannabis

Il est vital de bien prendre soin de vos jeunes plants si vous voulez que votre culture ait du succès. Voici quelques conseils de cultures pour que tout se passe bien.

L'étape de la jeune pousse dans la culture du cannabis est le moment où vos plants sont les plus vulnérables. Pour cette raison, il est très important de savoir comment bien en prendre soin. Si vous faites ce qu'il faut, vous garantirez à vos beautés le meilleur départ possible dans la vie, en créant de solides fondations pour qu'elles passent au reste de leur cycle de vie.

TOUT DÉPEND DE L'ENVIRONNEMENT

Pour qu'une jeune pousse s'épanouisse, elle a besoin d'un environnement constant et stable. Ceci inclut une constance de la température, de l'humidité et des courants d'air. Il n'y a pas plus efficace ou facile de le faire qu'en utilisant un propagateur à graines. Ce genre de kit, peu coûteux, est en réalité une mini serre et elle garantit que vos pousses restent dans leur propre environnement confiné.

Il existe plusieurs façons de se procurer un propagateur. Premièrement, vous pouvez créer le votre. Cela peut être aussi simple que d'attacher un sac en plastique transparent sur le haut de votre peau, avec quelques trous d'air pour la ventilation. Sinon, vous pouvez acheter un vrai propagateur. Ils coûtent en général entre 10 et 40€ selon les fonctionnalités et ils permettent d'avoir un grand degré de contrôle sur l'environnement de vos pousses. Parmi les fonctionnalités des propagateurs, on peut trouver un thermomètre, un chauffage, de l'éclairage et un contrôle des flux d'air. Tout dépend réellement de ce que vous êtes prêt à investir et du degré de contrôle que vous souhaitez obtenir sur vos pousses.

Vous pouvez consulter le propagateur que nous avons en stock par exemple, mais le magasin de jardinage le plus proche a de fortes chances de proposer un appareil du même genre.

Pour commencer, vous devez maintenir une température constante pour les racines entre 19 et 24°C. Ceci aide à garantir que vos pousses se développent à la même vitesse. Une moyen facile de le faire est d'utiliser un tapis chauffant pour jeunes pousses, qui est parfois inclus avec le propagateur ou qui peut être acheté séparément.

Une fois que vos pousses sont sorties du sol, vous pouvez commencer à les « endurcir ». Ceci signifie que vous allez graduellement les acclimater à l'environnement à l'extérieur du propagateur, sans les mettre en état de choc. Vous pouvez le faire en augmentant le nombre de trous d'air dans le sac en plastique tous les jours, ou en ouvrant graduellement les ouvertures d'aération du propagateur pour augmenter la circulation de l'air.

BIEN GÉRER L'ÉCLAIRAGE

Le point suivant à considérer, très important, est l'éclairage. Même si les ampoules HPS sont très adaptées quand vos plants de cannabis sont adultes, elles peuvent être un peu trop puissantes pour les jeunes pousses. Un bon moyen de commencer est d'utiliser des ampoules CFL. Les ampoules CFL ne dégagent pas trop de chaleur (au contraire des ampoules HPS), ce qui signifie que vous pouvez les approcher très près de vos pousses sans les endommager et elles offrent en même temps une bonne couverture lumineuse. La possibilité de disposer vos ampoules très près évite également que les pousses s'étirent et tigent, car elles n'ont pas besoin de pousser trop haut trop rapidement pour atteindre la lumière.

Pour ce qui est des spectres lumineux, les pousses préfèrent les spectres bleus, alors il vous faut trouver une ampoule qui se concentre sur la coloration bleu : en général, ce sont les ampoules blanc chaud et blanc doux, mais vérifiez bien les détails techniques des ampoules avant d'acheter quoi que ce soit.

Enfin, il faut parler du planning d'éclairage. Vous pouvez soumettre vos jeunes pousses à un planning de 18/6 sans souci. Ceci leur apportera la croissance la plus saine.

ALIMENTER LES POUSSES DE CANNABIS

Le dernier élément essentiel pour l'entretien des jeunes pousses est leur alimentation. Vous ne devez pas avoir besoin d'apporter à vos pousses des nutriments supplémentaires. À cette étape, elles devraient pouvoir tirer tout ce dont elles ont besoin du sol, et comme elles sont fragiles à ce stade de leur vie, leur apporter des éléments supplémentaires peut provoquer des brûlures par excès de nutriments et leur mort : ne le faites pas !

Tout ce que vous devez faire, c'est arroser vos plants. À cette étape, vous devez uniquement utiliser de l'eau pure. Le pH doit idéalement être entre 6,3 et 6,5 et si vous utilisez de l'eau du robinet, assurez-vous qu'elle a reposé pendant au moins 48 heures avant de l'utiliser pour arroser vos plants. Ceci permet au chlore et autres produits chimiques contenus dans l'eau du robinet de s'évaporer.

Arrosez vos jeunes pousses dès que le sol commence à être sec au toucher. Il ne doit pas être constamment humide, car les racines poussent plus efficacement avec l'épuisement : une fois qu'elles ont absorbé toute l'eau dans une zone, elles poussent et cherchent d'autres zones contenant de l'eau. Si les racines ont accès à une réserve constante d'eau, non seulement les risques de moisissure sont plus élevés, mais en plus elles ont moins de motivation à pousser.

Note : si vous cultivez dans un substrat plus complexe, comme la laine de verre, alors vos pousses n'auront pas accès aux nutriments naturels présents dans la terre. Vous devez alors leur apporter des nutriments dans l'eau d'arrosage, en général à ¼ du dosage normal.

Et voilà ! C'est facile de bien prendre soin des jeunes pousses quand on sait comment le faire. Il leur faut de la stabilité et de la constance et tant que vous pouvez leur apporter, l'attente de la transplantation (en général en 10 jours après la germination) sera une vraie partie de plaisir.

comments powered by Disqus