Comment Traiter Votre Plant De Salvia Divinorum

Publié :
Catégories : BlogGuides PratiquesPsychédéliques

Comment Traiter Votre Plant De Salvia Divinorum


Si vous voulez avoir des feuilles correctement séchées d’un plant de Salvia divinorum, consultez cet article pour voir comment les traiter correctement pour les fumer ou les ingérer. Découvrez quelles techniques sont les plus efficaces et lesquelles optimisent la puissance.

Alors,vous avez cultivé votre propre Salvia divinorum. Tout s’est bien déroulé, vous avez bien pris soin de votre bébé et, au final, elle a poussé pour donner une magnifique plante. Mais que faire à présent ? La plante a l’air superbe et vous voulez ses précieuses feuilles, car c’est le but de toute l’affaire. Comment transformer ces feuilles en quelque chose que vous pouvez consommer pour provoquer un effet adapté ?

On vous dit exactement comment faire dans cet article. Il existe plusieurs méthodes différentes pour traiter un plant de Salvia divinorum et on a pensé à tout pour vous. C’est parti, découvrons comment travailler avec ces feuilles légendaires !

LES DIFFÉRENTES MÉTHODES DE SÉCHAGE DES FEUILLES DE SALVIA DIVINORUM

Vous avez fait pousser votre propre plant de Salvia divinorum et vous voulez en sécher les feuilles pour une consommation ultérieure. Avant de commencer, il faut noter que, peu importe la méthode choisie, vous devez vous assurer que les feuilles soient correctement stockées dans des récipients hermétiques par la suite. Vous devriez aussi les garder à l’abri de la lumière, dans un endroit à l’obscurité, comme un placard de cuisine ou une armoire à pharmacie. Si vous les stockez de cette manière dans un bocal en verre, elles garderont leur puissance pendant de très, très nombreuses années, voire même indéfiniment. Qui sait ?

Méthodes De Séchage Des Feuilles De Salvia Divinorum

LE TRÉSOR DE LA NATURE

Attendez pour récolter vos feuilles qu’elles meurent ou tombent naturellement de la plante. Vous devriez alors les placer dans une pièce à l’humidité faible pour sécher. Pour éviter les moisissures, vous devez retourner les feuilles de nombreuses fois. À part ça, il vous suffit d’attendre qu’elles sèchent et vous pouvez les stocker comme mentionné plus haut. Note : actuellement, on ne sait pas si les feuilles tombées naturellement sont plus fortes que celles cueillies sur la plante. Les expérimentations sont les bienvenues. Séparez les feuilles tombées et cueillies, traitez-les séparément et stockez-les dans des bocaux différents. Ensuite, testez par vous-même pour déterminer lesquelles sont les plus puissantes. Il pourrait n’y avoir aucune différence.

L’avantage de cette méthode est que vous ne stressez pas votre plant de Salvia divinorum en le privant de toutes ces feuilles. Imaginez, si vous cueillez toutes les feuilles, le plant finirait par mourir lentement. Vous devez attendre que les feuilles tombent, quand le plant vous offre son sacrifice. Quand elles sont cueillies, les feuilles ne sont pas non plus dans les meilleures conditions pour être traitées.

Trésor De La Nature

TABAC SALVIA

Cette méthode est à l’opposé. Vous utilisez de grosses feuilles fraîchement cueillies et les empilez les unes sur les autres comme vous le feriez avec des feuilles de papier. Ensuite, coupez dans cette pile de feuilles des bandes d’environ ½cm. Disposez maintenant ces bandes en tas sur une assiette. Le processus d’attente démarre. Vous devez les retourner deux fois par jour pour éviter les moisissures. Laissez-les jusqu’à ce qu’elles semblent sèches, mais pas trop sèches à cœur.

Après ce traitement, vous pouvez fumer ce « tabac » ainsi obtenu. On dit de ce tabac qu’il a une fumée bien plus douce que des feuilles vraiment sèches. Il se consume aussi mieux. Alors roulez un joint ou une cigarette de salvia et planez. L’inconvénient de ce traitement est que les feuilles séchées lentement et partiellement sont potentiellement plus faibles que des feuilles totalement sèches. À vous de voir si vous êtes prêt à sacrifier un peu de puissance pour obtenir de la douceur.

DÉSHYDRATEUR ALIMENTAIRE

Séchez simplement vos feuilles dans un déshydrateur alimentaire. Vous pouvez en acheter un dans un magasin de petit électroménager. Cette méthode de séchage est très rapide et complète. Vous pouvez donc économiser du temps et consommer plus vite votre salvia. Vous devriez faire sécher les feuilles jusqu’à ce qu’elles soient vraiment craquantes. Y compris les tiges. Les tiges sont un bon moyen de connaître le meilleur état de séchage, car vous pouvez les plier et voir si elles se brisent. Si c’est le cas, alors vous savez que les feuilles sont prêtes.

Utiliser un déshydrateur alimentaire vous permet d’économiser beaucoup de temps, car c’est une méthode de séchage rapide. De plus, vous auriez du mal à les faire sécher plus qu’avec cet appareil de cuisine. C’est aussi pratique car il n’y a pas grand-chose à faire en comparaison des autres méthodes, mis à part de surveiller l’état de séchage. Acheter un déshydrateur alimentaire est assez cher, si vous n’en avez pas déjà un. Mais cela peut être un bon investissement !

Déshydrateur Alimentaire

SÉCHEZ VOTRE SALVIA AU FOUR

Placez vos feuilles sur un plat pouvant passer au four. Attention à ne sécher votre salvia qu’à une température de 93°C seulement. Faites sécher jusqu’à ce que les feuilles soient craquantes. C’est aussi un moyen rapide et complet de traiter les feuilles, plus pratique et moins cher qu’un déshydrateur alimentaire. Tout le monde a un four dans sa cuisine, non ? Néanmoins, il peut être difficile de garder la température du four dans la fourchette optimal. À moins d’avoir un four avec un affichage numérique de température, régler la température parfaite pour le processus peut être délicat.

Séchez Votre Salvia Au Four

SÉCHAGE AU CHLORURE DE CALCIUM (CACL₂)

Vous pourriez vous dire « Attends, quoi ? Du chlorure de calcium ? ». Mais en fait, ce n’est pas aussi compliqué que ce que vous pourriez croire. Le chlorure de calcium se trouve chez les vendeurs de fournitures chimiques. Certains magasins de bricolage en vendent aussi comme absorbeur d’humidité. Et c’est exactement ce à quoi il sert dans cette méthode de séchage. Placez suffisamment de chlorure de calcium au fond d’un récipient en polyéthylène et placez un morceau de papier aluminium sur le dessus. Ensuite, placez les feuilles à faire sécher sur l’aluminium. Quand vous repliez le bord du papier aluminium, les feuilles ne doivent pas toucher le CaCl₂. Et assurez-vous que ce soit bien le cas ! Refermez maintenant le récipient – après deux jours, les feuilles devraient être sèches.

Le CaCl₂ est une méthode de séchage très vigoureuse. Néanmoins, vous pourriez vous effrayer rien que par le nom de la technique. Ce n’est pas aussi pratique que les autres méthodes de traitement que nous avons vues. Comparés à d’autres procédures, deux jours de séchage peuvent être un délai long. Mais si le scientifique et le chimiste qui sommeillent en vous se réveillent, cette technique peut être un rêve devenu réalité pour tous les savants fous amateurs.

Séchage Au Chlorure De Calcium

PRÉPARER UN EXTRAIT DE SALVIA

Enfin, mais pas des moindres, voici des informations pour préparer votre propre extrait de Salvia divinorum. Les méthodes mentionnées plus haut concernent toutes le fait de fumer ou d’ingérer les feuilles. Ce qui provoque généralement un effet léger. De plus, préparer les feuilles en boisson ou les mâcher donne un goût atroce, et il faudrait en consommer de grandes quantités. Mais quand on extrait l’essence des feuilles, l’effet est bien plus puissant et le dosage très facile.

Nous avons un article très utile qui discute en détail du processus. Nous présenterons ici juste les bases de la méthode d’extraction. Avec cette méthode, vous devez aussi faire sécher les feuilles. Heureusement, vous pouvez suivre la méthode au four, qu’on vous a déjà présentée. Placez les feuilles séchées dans des bocaux à fermeture hermétique et couvrez-les avec de l’acétone. Faites très attention, car l’acétone est très inflammable ; ses vapeurs sont toxiques et il dissout le plastique !

La solution devrait reposer pendant 24 heures. Remuez-la de temps en temps. Ensuite, versez-la à travers un filtre à café et trempez encore une fois les feuilles dans l’acétone. Vous pouvez répéter plusieurs fois ce processus. Versez l’acétone dans un plat en verre et laissez-le s’évaporer. Mettez-y les feuilles de salvia écrasées et laissez le mélange s’évaporer et sécher. Une fois qu’il est sec, laissez-le reposer pendant un ou deux jours en plus, histoire d’être sûr que tout l’acétone soit parti. Fumer de l’acétone est extrêmement dangereux ! Et voilà, vous avez terminé ! Un extrait de Salvia divinorum fait maison, de haute qualité et très puissant !

Préparer Un Extrait De Salvia

Maximilian

Écrit par: Maximilian
Passionné à vie du cannabis, musicien indépendant et professeur de guitare venu d'Allemagne, content de travailler pour la super équipe Zamnesia. Il s'efforce d'apporter des informations sur les merveilleuses propriétés du cannabis aux personnes ouvertes d'esprit pour faire de la légalisation mondiale plus qu'un simple rêve.

De nos auteurs

Produits Connexes