Comment le CBD affecte le système endocannabinoïde

Publié le :
Catégories : BlogCannabisCBDScience

Comment le CBD affecte le système endocannabinoïde

Le corps humain est une machine complexe et la façon dont il interagit avec le CBD l'est encore plus. Ceci dit, voici les aspects scientifiques de bases que nous connaissons à ce sujet.

Si la recherche scientifique sur le cannabis nous a bien appris une chose, c'est que nous avons encore beaucoup à apprendre sur le corps humain. La recherche sur le cannabis découvre constamment de nouvelles façons enthousiasmantes de bénéficier potentiellement de cette étonnante plante, avec une concentration particulière sur le CBD et le système endocannabinoïde.

Le système endocannabinoïde joue un rôle très intéressant et varié dans l'organisme. Il y a une décennie environ, on pensait généralement que le cerveau et le système nerveux central étaient les principaux responsables de troubles tels que le stress, l'anxiété, l'inflammation et la douleur. Même si ceci n'est pas vraiment remis en question, des recherches plus récentes suggèrent également qu'il y a une troisième force dans le contrôle de ces troubles : le système endocannabinoïde.

LES BASES : QU'EST-CE QUE LE SYSTÈME ENDOCANNABINOÏDE ?

Pour faire simple, le système endocannabinoïde est un réseau de récepteurs s'étendant dans le corps entier : il est présent pratiquement partout où l'on retrouve le système nerveux central. Ces récepteurs interagissent spécifiquement avec les cannabinoïdes, ce qui crée les nombreux effets accompagnant la consommation de cannabis. Mais ce système n'est pas conçu par le corps pour vous faire planer, oh non. Des études ont découvert des preuves très positives qui suggèrent que le système endocannabinoïde est essentiel dans la régulation de nombreuses fonctions de l'organisme. Parmi ces fonctions, on retrouve le système immunitaire, l'inflammation, la régulation de la douleur et l'homéostasie énergétique, pour n'en citer que quelques-uns. De plus, de manière assez intéressant, mis à part les quelques cannabinoïdes produits naturellement par le corps, il n'existe aucune autre source naturelle connue que le cannabis. Comme si la nature l'avait fait exprès !

LE RÔLE DU CBD DANS LE SYSTÈME ENDOCANNABINOÏDE

Il existe deux types principaux de récepteurs dans le système endocannabinoïde. Il s'agit des récepteurs CB1 et CB2. Au contraire du THC – le principal composé psychoactif du cannabis – le CBD n'est pas capable de se lier parfaitement avec les deux types de récepteurs. Ceci provoque une stimulation dans les cellules où les récepteurs sont activés, sans que le CBD n'y soit totalement lié. Comme le CBD est transporté à travers la circulation sanguine et que les récepteurs endocannabinoïdes se retrouvent dans le corps entier, dont le cerveau, ces interactions peuvent avoir lieu dans le corps entier, ce qui provoque des effets étendus et variés. C'est pourquoi l'huile de CBD est devenue un complément alimentaire si populaire.

LE CBD EN-DEHORS DU SYSTÈME ENDOCANNABINOÏDE

Même si le système endocannabinoïde est le principal point d'interaction du CBD, ce n'est pas le seul. Nous avons donc pensé qu'il était utile de mentionner rapidement les autres aspects de l'interaction du CBD avec l'organisme. Ces interactions additionnelles sont provoquées par la stimulation d'autres récepteurs par le CBD. Par exemple, le CBD semble activer les récepteurs à sérotonine. Il stimule également les récepteurs à G-protéines qui affectent le contrôle de la température et le ressenti de la douleur.

Ce qui est sûr, c'est que le CBD est un cannabinoïde complexe et que les façons dont il interagit avec l'organisme sont rien de moins qu'étonnantes. Le fait que nous ayons un système interne qui semble être spécifiquement conçu pour fonctionner avec le CBD est incroyable. La recherche scientifique sur le CBD n'a jusqu'à ce jour découvert que des résultats positifs, alors qui sait ce que le futur de la recherche sur le CBD nous réserve.