Comment Le Cannabis Peut Améliorer La Vie Des Personnes Âgées

Published :
Catégories : BlogCannabis médical
Dernière édition :

Comment Le Cannabis Peut Améliorer La Vie Des Personnes Âgées


Le cannabis remplace les médicaments. Vapeur, huile et fumée de THC et CBD aident les seniors avec l’appétit, l’insomnie, la douleur, l’inflammation, l’anxiété, Alzheimer, la dépression et autres pathologies liées à l’âge.

Jour après jour, le cannabis et ses extraits médicaux prouvent au monde qu’ils sont plus efficaces que des médicaments industriels pour un large éventail de maladies. Conséquence naturelle, des seniors abandonnent leurs préjugés, acceptent la réalité et se tournent vers le cannabis pour traiter leurs maladies liées à l’âge, mineures et majeures. Malheureusement , la réalité est aussi d’avoir des difficultés à expérimenter avec le cannabis médical avec des gouvernements prohibitionnistes, car les personnes d’âge moyen et mûr ne savent souvent pas où s’en procurer et comment le gérer.

De nombreux seniors ne se rendent pas compte que le cannabis médical pourrait améliorer leur qualité de vie et ne savent pas comment on peut consommer cette herbe médicale sans forcément la fumer. Une crème en application locale, ou une teinture en sublingual peuvent être utilisées au besoin par les personnes âgées, avec peu ou pas d’effets négatifs. Dans de nombreux cas, ces dérivés du cannabis peuvent se substituer à ou réduire la consommation de médicaments nocifs et addictifs. Tout en attendant que nos gouvernements arrêtent leur comportement criminel vis à vis des consommateurs de cannabis, nous essayons de partager un peu d’informations sur la façon dont les dérivés du cannabis peuvent aider nos anciens.

LE CANNABIS AIDE À GÉRER LES MALADIES LIÉES À L’ÂGE

Vieille femme avec médicaments

La plupart des seniors prennent des médicaments tous les jours. Ce besoin, ou comportement imposé, a d’énormes effets négatifs. Depuis au moins une décennie, les États-Unis font face à une épidémie d’addiction et de décès provoqués par la consommation et l’abus de médicaments.

Dans quelques pays comme le Canada, les États-Unis et Israël, des médecins et des cliniques spécialisées ont commencé à utiliser du cannabis afin d’aider les seniors à améliorer des troubles comme la réduction de l’appétit, l’insomnie, la douleur, l’inflammation des articulations et l’anxiété liée aux maladies neurodégénératives. Ces progrès ont été réalisés après que les 10 dernières années de recherches en laboratoires ont finalement apporté des preuves scientifiques sur des faits que les médecines traditionnelles connaissaient déjà.

LE CANNABIS PEUT RÉDUIRE L’ANXIÉTÉ, LE STRESS, LA DÉPRESSION ET APPORTE UN BON SOMMEIL

Vieil homme endormi

Plus on vieillit, plus il est difficile de bien dormir. Avec l’âge, notre sommeil devient de plus en plus léger et nous n’avons pas assez de sommeil lourd. Durant les heures de sommeil lourd, notre cerveau se répare et il est « rincé » des substances toxiques produites par notre propre corps. La qualité du sommeil est donc importante pour retarder les maladies neurodégénératives liées à l’âge, comme la maladie d’Alzheimer. Des somnifères sont largement prescrits aux personnes âgées (et aux plus jeunes), en provoquant de potentielles addictions et une variété d’effets secondaires désagréables. Le cannabis peut aider en augmentant la période de sommeil profond et en réduisant les étapes de sommeil léger.

De nombreux jeunes et personnes d’âge moyen bénéficient déjà du cannabis pour leur sommeil, car le THC et le CBD peuvent réduire le temps nécessaire pour s’endormir. Une forte dose de THC pourrait provoquer cependant des effets anxieux. Les troubles de l’anxiété est en augmentation, chez les jeunes comme les personnes âgées. De nombreuses études, comme celle-ci, explorent le rôle des endocannabinoïdes dans la régulation de l’anxiété et les mécanismes de la dépression

L’abus de médicaments et le taux de consommation d’alcool sont en augmentation chez les seniors, probablement à cause du stress chronique, de la dépression ou de la solitude. Cette étude datant de 2005 souligne comment les cannabinoïdes peuvent favoriser la neurogenèse et produire des effets anxiolytiques et antidépresseurs sur les souris. Cette autre étude utilise un cannabinoïde de synthèse pour montrer comme ces substances améliorent les troubles chez des rats adolescents exposés à un stress grave constant (rappelons de remercier tous les rats de laboratoire pour leur contribution).

Structure chimique CBD

Le résultat de cette recherche indique que les cannabinoïdes pourraient réduire l’impact négatif du stress sur la mémoire à court terme, tout en augmentant la mémoire à long terme, qui est un facteur d’apprentissage important. Le même cannabinoïde synthétique a été utilisé dans cette autre étude dans laquelle des scientifiques ont provoqué un stress léger chez des rats. Les découvertes suggèrent qu’un traitement aux cannabinoïdes pourrait représenter une nouvelle approche pour les déficits cognitifs provoqués par une dépression liée au stress.

Les résultats de ces études et de nombreuses autres études ne signifient pas nécessairement que le cannabis peut réellement traiter l’anxiété, la dépression ou d’autres maladies. Le but des scientifiques est d’explorer le potentiel des cannabinoïdes pour développer de nouveaux médicaments, qui pourraient être des cannabinoïdes synthétiques industriels dans un futur proche et non les fleurs que nous connaissons.

D’un autre côté, les extraits naturels de cannabidiol ou les têtes des variétés riches en CBD ont prouvé qu’ils étaient un antidépresseur rapide et efficace et sont en tête des choix des malades depuis quelques années. Voici la page de notre boutique dédiée.

LE CANNABIS POURRAIT AIDER À PRÉVENIR L’INFLAMMATION DES NERFS

Normal vs Alzheimer cerveau

Des chercheurs ont clairement affirmé que les cannabinoïdes jouent un rôle dans la prévention de l’inflammation des nerfs, qui semble être une cause de démence et d’autres maladies graves chez les personnes âgées. Dans cette étude, les auteurs ont conclu qu’il y a un réel potentiel thérapeutique des cannabinoïdes pour le traitement de la maladie d’Alzheimer.

Cette affirmation est confirmée par une étude qui montre comment le CBD peut littéralement renverser le déficit cognitif provoqué par une maladie d’Alzheimer artificielle chez des rats, alors que cette autre recherche explore l’action neuroprotectrice des cannabinoïdes comme facteur de prévention pour Alzheimer, et celle-ci montre comme les cannabinoïdes inhibent certains des nombreux facteurs d’Alzheimer.

De nombreuses études, comme celle-ci, apportent des preuves que notre système endocannabinoïde est impliqué dans le vieillissement physiologique et pathologique du cerveau et finalement, cet article du magazine Time a présenté le débat cannabis/Alzheimer au grand public.

Une fois de plus, il n’y a pas encore de thérapie au cannabis pour la maladie d’Alzheimer ou les autres démences liées à l’âge. Disons juste que ça ne fait pas de mal, en attendant plus d’études et la fin des préjugés sur le cannabis.

SOULAGEMENT DE LA DOULEUR

De nombreuses maladies graves, comme les maladies neurodégénératives et les maladies auto-immunes impliquent une inflammation, de la douleur et des dégâts oxydatifs. Les conditions de douleur majeure sont typiquement traitées avec des opiacés ou autres médicaments addictifs avec des effets secondaires comme des vomissements, des nausées et une sédation. Dans un essai clinique sur l’homme, des chercheurs ont testé le cannabis afin de soulager la douleur de patients atteints du VIH. Cette expérience a été réussie et les patients ont aussi rapporté avoir plus d’appétit et moins de nausées, une meilleure humeur et un meilleur fonctionnement au quotidien.

Les dernières expériences des malades et médecins ont prouvé que le cannabis pouvait être efficace pour traiter la douleur, seul ou en combinaison avec une dose réduite d’antidouleurs traditionnels. Une vaste littérature scientifique confirme l’efficacité du CBD et du THC contre certains types de douleur, surtout d’origine neuropathique. Une dose correcte de CBD peut apporter un soulagement de la douleur sans risquer l’ivresse due à la consommation de THC. Ceci rend le CBD viable pour les personnes âgées. De nos jours, le CBD est vendu sous différentes formes pour répondre à différents besoins, comme en capsules, teintures, suppositoires, gel, huile, liquides à vaporiser et aliments.

UNE NOUVELLE GÉNÉRATION DE MÉDICAMENTS POUR LES LÉSIONS OSSEUSES, L’OSTÉOPOROSE ET L’ARTHRITE

Arthrite

Les os sont un autre point faible avec l’âge et les personnes âgées ont plus de risques de souffrir de douleurs liées à l’ostéoporose et à l’arthrite. De nos jours, il existe des preuves que les cannabinoïdes peuvent améliorer les maladies osseuses liées à l’âge et ralentir le processus de décomposition des os.

La recherche a découvert que les cannabinoïdes pouvaient agir comme agents thérapeutiques contre les lésions et blessures des os et cartilages. En 2000, une équipe de chercheurs britanniques a traité quelques souris souffrant d’une arthrite induite en utilisant du CBD pur. Certains pourraient avoir du mal à le croire, mais le CBD stoppe la progression de l’arthrite chez les rats. Voici l’étude.

Neuf ans plus tard, l’Université Hébraïque de Jérusalem a trouvé que des souris ayant des récepteurs cannabinoïdes mutés avaient une densité osseuse plus faible que des rats normaux. Après avoir fracturé les os des souris, les chercheurs ont vérifié qu’un traitement au CBD était très efficace pour améliorer la réparation naturelle des os, avec des cellules des tissus plus forts que celles régénérées chez les souris fracturées sans CBD. Des recherches ultérieures du même institut ont montré en 2015 que le cannabidiol seul pouvait aider à réparer les os fracturés.

Ces résultats sur des rongeurs confirment des études précédentes comme celle-ci, qui a trouvé que les cannabinoïdes stimulaient la croissance des os et la production de collagène lors de tests en laboratoire sur des cellules humaines. Une étude de 2014 par l’Université de Nottingham a découvert que les cannabinoïdes avaient un potentiel pour soulager la douleur dans l’arthrite osseuse et une étude de juin 2016 indique un nouveau mécanisme biochimique par lequel les cannabinoïdes pourraient prévenir la décomposition du cartilage dans l’arthrite.

Toutes ces études n’utilisent que des modèles animaux ou des cultures de cellules humaines. Nous sommes encore loin de réelles applications thérapeutiques du cannabis pour les maladies osseuses majeures, du moins d’un point de vue strictement scientifique. Alors que nous attendons plus de recherches, les crèmes au cannabis sont de plus en plus populaires pour les articulations douloureuses, le mal de dos et la fatigue musculaire. Le mélange phytothérapique complet du plant de cannabis peut se retrouver dans des crèmes et lotions à application locale et, alors que les malades attendent la normalisation du cannabis, GW Pharmaceuticals possède déjà un brevet pour l’utilisation thérapeutique du CBD contre l’ostéoporose. Le CBG, ou cannabigérol, est un autre cannabinoïde médical non-psychoactif prometteur, présent dans les plants uniquement en petites quantités.

LES PREMIÈRES EXPÉRIENCES CLINIQUES AVEC DES GROUPES DE PATIENTS ÂGÉS

Une équipe de recherche de l’Université de Tel Aviv menée par le professeur Raphael Mechoulam a commencé une étude avec 19 seniors résidant dans une clinique. Le but était d’apporter un soulagement à ces patients avec des doses contrôlées de THC et de démontrer comment le cannabis peut aider les conditions de santé des personnes âgées. Les résidents souffraient de différentes maladies chroniques, comme de la douleur chronique, des spasmes et tremblements.

Ils ont été traités avec du cannabis sous forme de vapeur, d’huile ou en fumant trois fois par jour pendant un ans. 17 patients sur 19 out atteint ou conservé un poids sain, réduit leurs spasmes musculaires, tremblements, raideurs et douleurs articulaires. Ils ont tous eu un sommeil plus long et de meilleure qualité. Parmi les participants de l’étude, il y a eu une réduction évidente de la consommation de médicaments comme les antidouleurs, les modulateurs d’humeur et les antipsychotiques. Alors que d’autres essais sont en cours à Tel Aviv avec des patients atteints de maladies chroniques et en fin de vie, les chercheurs ont déclaré que les seniors participant à l’étude ont ressenti non seulement un soulagement immédiat après avoir fumé du cannabis, mais aussi une amélioration de l’humeur et une meilleure attitude dans la communication.

 

         
  Guest Writer  

Auteur Invité
Nous avons parfois des auteurs invités qui contribuent à notre blog sur Zamnesia. Ils viennent d'un large éventail de parcours et d'expériences, rendant leurs connaissances précieuses.

 
 
      De nos auteurs  

Produits Connexes