Blog
Comment Utiliser L'Aéroponie Pour Cultiver Des Plants Puissants
13 min

Comment Utiliser L'Aéroponie Pour Cultiver Des Plants Puissants

13 min
Culture Seedshop

L’aéroponie est une technique de culture avancée qui est utilisée pour produire toutes sortes de récoltes et il n’y a aucune raison pour que le cannabis ne puisse pas en profiter aussi. Avec le bon matériel, les connaissances adéquates et de la motivation, vous aurez de la weed aéroponique hallucinante dans votre propre domicile.

L’aéroponie est une méthode de culture unique qui n’utilise pas de milieu de culture. Au lieu de cultiver dans un sol ou de l’eau, l’aéroponie maintient vos plants suspendus en l’air et maximise leur capacité à absorber l’air, l’eau et les nutriments. Les résultats peuvent être incroyables si vous savez comment régler précisément le système et que vous ajustez correctement les nombreuses variables à prendre en compte.

Poursuivez votre lecture pour une revue globale de tout ce qu’il faut savoir pour cultiver de la weed exceptionnelle avec l’aéroponie.

Qu’est-Ce Que l’Aéroponie ?

Qu’est-Ce Que l’Aéroponie ?

L’aéroponie, comme son nom l’indique, désigne le processus consistant à faire pousser des plants dans l’air plutôt que dans de la terre ou un milieu de culture agrégé. Techniquement, il s’agit d’un sous-ensemble de la culture hydroponique qui utilise l’eau (sous forme de brume) pour prodiguer des nutriments aux racines des plants. Cependant, l’aéroponie diffère de l’hydroponie ordinaire dans le sens où les plants aéroponiques ne se trouvent pas dans l’eau ou dans un milieu inerte, mais que leurs racines sont complètement exposées à l’air.

Articles liés

Qu'Est-Ce Qu'Un Substrat Inerte Pour La Culture Du Cannabis

Quels Sont Les Avantages De l’Aéroponie Pour Le Cannabis ?

Les avantages de la culture en aéroponie sont nombreux :

  • Les plants absorbent plus de nutriments que dans la terre ou les installations hydroponiques traditionnelles.

  • Une croissance massive : les plants cultivés en aéroponie se développent beaucoup plus rapidement et plus vigoureusement que les plants cultivés dans le sol ou en hydro.

  • Moins de déchets : les plants cultivés en aéroponie absorbent les nutriments et l’eau beaucoup plus efficacement.

  • Idéal pour les petits espaces : les systèmes aéroponiques peuvent être conçus sur mesure pour optimiser la croissance dans les petits espaces, ce qu’on appelle aussi l’agriculture verticale.

  • Facile à nettoyer et à entretenir.

  • Des rendements plus conséquents !

Quels Sont Les Inconvénients De l’Aéroponie Pour Le Cannabis ?

Outre ses nombreux avantages, l’aéroponie a aussi ses inconvénients. Voici quelques-uns des principaux inconvénients :

  • C’est très manuel : la gestion d’une culture aéroponique s’articule autour des détails et peut s’avérer accablante pour les cultivateurs débutants.

  • Les coûts d’installation initiaux sont élevés, ce qui signifie que l’aéroponie n’est pas forcément idéale pour les cultivateurs disposant d’un budget serré.

  • La gestion d’une culture aéroponique exige un certain bagage théorique en matière de nutriments et de fertilisation. Le sur-engraissage ou le sous-engraissage peut rapidement devenir un problème pour les novices.

  • Très volatile : si un élément du système aéroponique tombe en panne (qu’il s’agisse des brumisateurs, des pompes ou de la minuterie), vos plants mourront extrêmement vite.

  • Les installations aéroponiques doivent être nettoyées et stérilisées régulièrement pour éviter l’accumulation de bactéries, de champignons ou d’autres agents pathogènes autour de la zone racinaire du plant.

Articles liés

Cannabis Seedfinder: Select The Best Cannabis Seeds

Comment Fonctionne Un Système Aéroponique Pour Le Cannabis ?

Système Aéroponique Pour Cannabis

Dans un système aéroponique, les plants de cannabis poussent généralement sur de petites plateformes suspendues au-dessus d’un réservoir d’eau. Comme les plants ne sont pas lestés par de la terre ou un autre support, ils doivent généralement être maintenus en place par un système de soutien quelconque et leurs racines sont laissées en suspension au-dessus du réservoir qui est enrichi en macro et micro-nutriments.

La plupart des cultivateurs utilisent une minuterie et une pompe pour pomper périodiquement l’eau du réservoir vers des arroseurs qui brumisent les racines des plants. Comme les racines ne sont pas recouvertes d’un milieu, elles reçoivent beaucoup plus d’oxygène que dans un sol ou une installation hydroponique typique et ont toujours accès à l’eau et aux nutriments dont elles ont besoin pour alimenter leur croissance.

Par conséquent, les plants aéroponiques peuvent absorber plus de nutriments et se développer beaucoup plus rapidement, à la fois au-dessus et au-dessous du sol, par rapport aux plants cultivés dans le sol ou dans une installation hydroponique sans sol.

Articles liés

La Culture Du Cannabis En Hydro

Différents Types De Systèmes Aéroponiques

Différents Types De Systèmes Aéroponiques

Les systèmes aéroponiques sont généralement séparés en trois catégories distinctes. Les caractéristiques et les installations uniques sous-entendent qu’elles seront adaptées à certaines opérations et cultivateur, mais pas à d’autres.

Aéroponie Basse Pression

Les systèmes aéroponiques à basse pression (LPA), comme leur nom l’indique, utilisent des pompes à basse pression et des arroseurs pour brumiser l’eau du réservoir autour de la zone des racines des plants. C’est de loin le type d’aéroponie le plus utilisé par les cultivateurs amateurs et les petits cultivateurs de cannabis, principalement parce que c’est facile à installer et à entretenir.

Tous les composants dont vous avez besoin pour installer un système LPA chez vous sont disponibles dans n’importe quel bon magasin de culture, jardinerie ou magasin de type Brico Dépôt.

Aéroponie Haute Pression

Les systèmes aéroponiques à haute pression (HPA) sont beaucoup plus spécialisés que les LPA. Ces systèmes utilisent, vous l’aurez deviné, des pompes à haute pression et des atomiseurs pour arroser la zone des racines avec des gouttelettes d’eau de 50 microns ou moins. Ces gouttelettes ultrafines contribuent à maximiser les niveaux d’oxygène dans la zone des racines, ce qui se traduit par une croissance encore plus rapide que celle observée avec un système LPA.

Aéroponie avec Brumisateur Ultrasonique

Communément appelés « fogponics » ou « atmonoponie », ces systèmes aéroponiques vont au-delà du HPA et du LPA en atomisant l’eau de votre réservoir en gouttelettes encore plus petites. Le résultat est une croissance plus rapide et plus saine à la fois au-dessus du sol et dans la zone racinaire.

En aéroponie, plus les gouttelettes utilisées pour brumiser la zone racinaire sont petites, mieux c’est. Non seulement les petites gouttelettes sont plus faciles à absorber par les plants, mais elles augmentent également le niveau d’oxygène dans la zone racinaire du plant ce qui stimule encore plus la croissance.

Comment Cultiver Du Cannabis Avec l’Aéroponie

Cultiver Cannabis Avec l’Aéroponie

Vous êtes donc convaincu par l’idée de cultiver de la weed en aéroponie chez vous. C’est génial, mais gardez à l’esprit qu’il s’agit d’un style de culture avancé qui peut facilement bouleverser les débutants. Pour vous guider dans cette évolution surprenante de la culture, assurez-vous d’utiliser notre guide détaillé de la culture aéroponique ci-dessous.

Remarque : il y a de nombreuses variables à prendre en compte lors de la mise en place d’une culture aéroponique de cannabis, nous ne nous attarderons donc pas sur les détails (vous devrez faire des recherches plus approfondies pour les découvrir vous-même). Cependant, notre guide vous fournira les bases pour construire, gérer et entretenir une culture aéroponique réussie chez-soi.

Équipement Pour l’Aéroponie

  • Tente ou pièce de culture adaptée
  • Un conteneur hermétique à utiliser comme réservoir
  • Pots en filet pour y placer vos plants
  • Des attaches de câbles ou des pinces de palissage pour maintenir vos plants en place
  • Une pompe pour faire circuler l’eau de votre réservoir vers la zone racinaire
  • Des têtes d’arrosage et des tuyaux en PVC/plastique pour acheminer l’eau de votre réservoir et de votre pompe vers la zone racinaire
  • Éclairage de culture
  • Système d’aération
  • Un petit ventilateur de refroidissement pour aérer la zone des racines
  • Minuterie pour automatiser votre pompe et votre arrosage

Cultiver Du Cannabis En Aéroponie : Guide Étape Par Étape

Cultiver Du Cannabis En Aéroponie : Guide Étape Par Étape

1. Choisir Le Bon Système Aéroponique

À moins que vous n’ayez pas un certain budget à investir dans un équipement spécialisé, votre meilleure chance de commencer une culture aéroponique est d’utiliser un système à basse pression. Comme nous l’avons mentionné plus haut, vous pouvez trouver tout l’équipement nécessaire à l’installation d’un système à basse pression dans votre magasin de culture ou votre jardinerie et le fait de vous lancer ne vous ruinera pas.

Si vous disposez d’un budget limité, envisagez de vous tourner vers une installation faite maison. La plupart des systèmes aéroponiques d’entrée de gamme vendus en ligne sont de toute façon des systèmes fait maison survendus et vous économiserez une bonne somme d’argent si vous vous chargez de construire votre installation à partir de rien.

2. Choisissez Votre Espace De Culture

Choisissez Votre Espace De Culture

Vous pouvez installer un système aéroponique à peu près partout où vous feriez habituellement une culture intérieure en terre ou sans terre. L’une des solutions les plus simples consiste à acheter une tente de culture et à l’équiper des mêmes lampes de culture et du même système de ventilation que pour une culture normale. À partir de là, vous pouvez installer votre réservoir, votre pompe et les tuyaux d’acheminement sur le sol de votre tente.

3. Créez Votre Réservoir

La taille du réservoir que vous utiliserez dépendra évidemment du nombre de plants que vous souhaitez faire pousser, de l’espace dont vous disposez et de votre budget. L’utilisation d’un réservoir de 100 litres est assez récurent, mais vous pouvez aller au-delà ou en deçà en fonction de vos besoins.

La façon dont vous choisissez de créer votre réservoir, encore une fois, ne dépend que de vous. Les matériaux les plus utilisés par les cultivateurs sont sans doute les bacs ou les seaux en plastique. Quel que soit votre choix, assurez-vous qu’il est de couleur sombre et qu’il est parfaitement étanche. Toute fuite de lumière provenant de vos lampes de culture à travers votre réservoir augmente considérablement le risque que des bactéries, des champignons ou d’autres agents pathogènes se développent dans l’eau et attaquent vos plants.

Pour des résultats encore meilleurs, nous vous recommandons d’installer un petit ventilateur de refroidissement directement dans votre réservoir (faire tourner un petit ventilateur d’ordinateur au-dessus de la limite du réservoir fonctionne parfaitement). Faites fonctionner le ventilateur 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 pour maximiser les niveaux d’oxygène dans la zone racinaire et stimuler la croissance et le rendement de vos plants !

4. Positionnez Vos Pots

Positionnez Vos Pots

Dans un système aéroponique, vos plants sont placés au-dessus de votre réservoir d’eau. Si vous utilisez des seaux en plastique ou des bacs avec des couvercles, vous pourrez aménager cet espace assez facilement en découpant des trous dans les couvercles et en plaçant de petits pots en filet à l’intérieur. Dans la mesure du possible, utilisez du scotch isolant pour bloquer les zones où la lumière pourrait s’infiltrer dans le réservoir.

Encore une fois, la façon dont vous utilisez l’espace au-dessus de votre réservoir est entièrement libre. N’oubliez pas de laisser suffisamment d’espace entre vos plants, car tout comme dans une culture en terre ou en eau, l’empilement dans une installation aéroponique obligera les plants à se disputer la lumière et l’espace, mais créera également un terrain propice aux moisissures et aux bactéries.

Remarque : étant donné qu’il existe de nombreuses façons d’utiliser l’aéroponie, il est pratiquement impossible pour nous de donner des recommandations sur l’espace exact à laisser entre vos plants. Certains cultivateurs utilisent l’aéroponie avec le SOG ou le ScrOG pour faire pousser simultanément plusieurs petits plants tandis que d’autres choisissent de ne faire pousser qu’un seul plant et utilisent l’étêtage, le LST, le fimming et le mainlining pour maximiser leurs rendements.

Articles liés

Récolter Le Cannabis Avec La Technique ScrOG

Si vous lisez ceci et que vous avez déjà cultivé en aéroponie, partagez vos trucs et astuces avec nous pour aider nos lecteurs à tirer le meilleur parti de cette technique formidable !

5. Acheminez l’Eau De Votre Réservoir Vers Votre Zone Racinaire

Acheminez l’Eau De Votre Réservoir Vers Votre Zone Racinaire

Une fois que vous avez mis au point votre réservoir, vous devez commencer à réfléchir à la manière de pomper l’eau ou la solution nutritive de l’intérieur vers les racines de vos plants. La plupart des cultivateurs amateurs maintiennent un processus aussi simple que possible et se contentent d’une petite pompe à basse pression immergée dans leur réservoir d’eau. D’autres choisissent de garder leurs pompes à l’extérieur de leur réservoir où ils peuvent y accéder plus facilement pour les nettoyer, les entretenir, etc.

De nouveau, le type de pompe que vous utiliserez pour votre culture aéroponique dépendra de votre budget et de la taille de votre installation. En règle générale, il est recommandé d’utiliser une pompe dont la capacité LPH (litre par heure) est environ 2 à 3 fois supérieure à celle de l’eau contenue dans votre réservoir afin de garantir que votre pompe achemine l’eau rapidement et efficacement.

N’oubliez pas que votre pompe doit diriger l’eau de votre réservoir vers les buses/pulvérisateurs de brumisation au niveau des racines de vos plants. La façon dont vous allez installer ce système dépendra de la taille de votre installation, de l’espace entre les plants et de l’espace général à disposition.

Pour de meilleurs résultats, nous vous recommandons de garder le chemin de votre réservoir à votre pompe et de votre pompe à vos buses de brumisation aussi court et simple que possible : cela optimisera la leur pression, minimisera les risques de fuites et aidera à simplifier toute votre installation.

La plupart des cultivateurs de cannabis aéroponique utilisent des tuyaux en PVC pour acheminer leur eau, mais nous avons également vu des cultivateurs utiliser des tuyaux en plastique comme ceux utilisés dans les systèmes d’irrigation en goutte-à-goutte. Votre choix dépendra de ce qui est disponible dans votre région, de vos préférences personnelles et de votre budget.

6. Brumisez l’Eau Au Niveau De La Zone Racinaire

Brumisez l’Eau Au Niveau De La Zone Racinaire

Les buses/pulvérisateurs qui vaporisent les racines de vos plants marquent le point final de votre système aéroponique. C’est là que l’eau et les nutriments de votre réservoir sont transformés en petites gouttelettes qui seront absorbées par les racines de vos plants.

Pour la plupart des installations basiques chez soi, l’utilisation de simples têtes d’arrosage sera plus que suffisante. La taille exacte des têtes que vous utilisez dépendra du nombre d’arroseurs utilisés, du nombre de plants cultivés et de la taille de vos systèmes racinaires. Nous recommandons généralement d’utiliser des têtes avec un rayon de 360° pour le milieu de la zone racinaire et des têtes avec un rayon de 180° au bord de la zone racinaire pour éviter de pulvériser inutilement les côtés de votre réservoir.

7. Automatisez Votre Culture

La beauté de l’aéroponie est que vous pouvez complètement automatiser votre culture avec un simple minuteur. Pour de meilleurs résultats, nous recommandons de brumiser vos plants toutes les 3–4 minutes pendant environ 3–5 secondes, mais vous devrez probablement ajuster cela en fonction de la génétique avec laquelle vous travaillez et des nutriments utilisés.

En général, la plupart des cultivateurs aéroponiques utilisent une solution nutritive hydroponique (soit synthétique, soit organique, soit une combinaison des deux). Trouver le bon équilibre pour l’engraissage peut être délicat et un simple faux pas peut rapidement entraîner des carences en nutriments ou des brûlures. Idéalement, nous vous recommandons de commencer à donner à vos plants ¼ de la quantité recommandée par votre marque d’engrais et d’augmenter graduellement. De plus, l’achat d’un pH-mètre et d’un EC-mètre vous aidera à éviter tout problème en vous donnant une lecture rapide de votre solution nutritive.

Articles liés

Valeur Idéale Du pH Et EC

Astuces Pour Cultiver Du Cannabis Avec l’Aéroponie

Astuces Pour Cultiver Du Cannabis Avec l’Aéroponie

Au fur et à mesure que vos plants poussent, observez attentivement comment ils s’entendent entre eux, tant au-dessus du « sol » qu’en dessous. Utilisez les conseils ci-dessous pour obtenir les meilleurs résultats possibles en cultivant du cannabis en aéroponie.

Choisir Les Bonnes Variétés

Toutes les variétés ne conviennent pas forcément à la culture aéroponique. En général, les variétés photopériodiques sont plus adaptées à cette méthode de culture, car elles ont tendance à mieux gérer les fluctuations de nutriments que celles à autofloraison.

Les hybrides robustes et résistantes sont souvent les plus habiles dans les installations aéroponiques, car elles ont été conçues pour développer des systèmes racinaires efficaces pour absorber les nutriments et optimiser les rendements. Les hybrides robustes qui dérivent de l’Haze, comme la Blue Dream, sont particulièrement intéressantes dans une installation aéroponique.

Blue Dream (Zamnesia Seeds) féminisée

(65)
Parents: Blueberry x Haze
Génétique: 20% Indica / 80% Sativa
Periode De Floraison: 9-10 semaines
THC: 19%
CBD: 0-1%
Type de floraison: Photopériodique

Utilisez Un Éclairage Froid

En hydro et aéroponie, l’eau du réservoir ne doit pas être trop chaude. Au-delà de 24 °C, il y a un risque élevé de formation d’algues et d’autres micro-organismes nuisibles, ce qui est dangereux pour vos plants et votre système.

Idéalement, nous vous recommandons d’utiliser des lampes de culture CFL ou LED pour la culture aéroponique. Les puissantes lampes HID émettent beaucoup de chaleur et la dernière chose que vous voulez est de réchauffer votre réservoir (les bactéries, les champignons et les algues aiment l’eau chaude). Pour de meilleurs résultats dans une culture aéroponique, utilisez des lampes LED à spectre complet.

Surveillez Et Mesurez Tout

Même si les systèmes aéroponiques peuvent donner des résultats fantastiques, ils sont aussi très délicats et demandent beaucoup d’attention. Malheureusement, ils ne laissent aucune place à l’erreur contrairement aux cultures en terre.

Encore une fois, assurez-vous de mettre la main sur un pH-mètre et un EC-mètre, car cela vous permettra de savoir si votre solution nutritive n’est plus dans la bonne fourchette. Gardez également un œil sur la température autour de votre canopée, de vos racines et de l’eau dans votre réservoir. Pour de meilleurs résultats, maintenez la température de votre tente/salle de culture autour de 21 °C et la température de votre réservoir autour de 18 °C.

Une fois que vous avez atteint ces températures, assurez-vous d’installer des thermomètres et de les vérifier régulièrement pour détecter rapidement le moindre changement et les ajuster si nécessaire.

Aéroponie Vs Hydroponie : Quel Système Est Meilleur ?

Aéroponie Vs Hydroponie : Quel Système Est Meilleur ?

L’aéroponie, comme nous l’avons vu, offre un moyen à la fois passionnant et stimulant de cultiver du cannabis. Si vous êtes prêt à passer à ce nouveau type de culture, assurez-vous de garder ce guide à portée de main et de partager vos expériences avec nous.

En ce qui concerne le débat entre aéroponie et hydroponie, il n’y a pas de meilleure ou de pire option. À bien des égards, les installations en hydro et en aéro sont similaires puisque ni l’une ni l’autre n’utilise le sol comme milieu de culture et que toutes deux nécessitent beaucoup de soins et d’attention pour fonctionner correctement. Si les cultures en terre ne vous branchent plus, l’hydroponie et l’aéroponie peuvent être des options intéressantes et le choix de l’une ou de l’autre dépendra de votre expertise en tant que cultivateur, de votre budget et de vos préférences personnelles. Lorsqu’elles sont gérées correctement, l’hydroponie et l’aéroponie peuvent donner des résultats spectaculaires.

Steven Voser

Écrit par: Steven Voser
Steven Voser est un journaliste indépendant nominé aux Emmy Award avec beaucoup d'expérience. Grâce à sa passion pour le cannabis, il consacre beaucoup de son temps à l'exploration du monde de la weed.

De nos auteurs

Read more about
Culture Seedshop
Recherche par catégories
ou
Rechercher