Le produit a été ajouté à votre panier.
Commander

Informations Sur Le Kratom

Différentes Variétés De Kratom

 

Table des matières:

 

  1. Différentes Variétés De Kratom : Dosage Et Effet
  2. Produits Étroitement Apparentés Au Kratom
  3. Culture Du Kratom
  4. Composition Chimique Du Kratom
  5. Kratom : Potentiel Médical Et Controverse
  6. Histoire Du Kratom

Différentes Variétés De Kratom : Dosage Et Effet

Le Kratom est une plante captivante originaire d'Asie du Sud-Est, connue pour ses effets hautement énergétiques, sociaux et relaxants. Cette plante est consommée à la fois de manière récréative et médicale par de nombreuses personnes et groupes dans le monde, même si elle n'est pas prescrite par les médecins occidentaux. Ce n'est pas une substance complètement inoffensive, mais elle est légale dans la plupart des pays. Comme pour toutes les substances licites et illicites, la modération est primordiale. Mais plongeons plus en détail dans certaines des variétés uniques et polyvalentes du kratom.

KRATOM THAI

Le Kratom Thai, une des plus anciennes variétés consommées, a un effet paradoxal. Alors qu'à forte dose il peut être assez relaxant, à petite dose, il est très énergétique. Voilà pourquoi cette variété est à présent couramment consommée comme substitut aux opiacés et stimulants. Ce produit peut être mangé, mâché ou infusé dans du thé ou de l'eau chaude.

Kratom Thai

Voir le produit

EFFETS DU KRATOM THAI

  • Relaxant à forte dose
  • Énergétique à faible dose
  • Augmente la concentration

DOSAGE DU KRATOM THAI

Si vous êtes un consommateur débutant, vous feriez mieux de prendre entre 2 et 5 g de kratom. Si vous avez de l'expérience, vous pouvez envisager d'aller jusqu'à 5-10 g. Dans le cas de notre Résine de Kratom Thai, notre paquet de 5 grammes suffira pour 5 à 10 doses. Ajoutez environ 0,75 g de résine à 150 ml d'eau bouillante et laissez infuser pendant 10 minutes maximum.

KRATOM BALI

Nous proposons la variété Kratom Bali sous forme hachée ou en poudre. La poudre sera préférable si vous avez l'intention de préparer des capsules de gélatine. Cette forme a une plus grande zone de surface et sera donc absorbée plus rapidement. Les feuilles écrasées seront parfaites pour une boisson chaude comme du thé.

Kratom Bali

Voir le produit

EFFETS DU KRATOM BALI

  • Très relaxant
  • Substitut aux opiacés et stimulants
  • Énergétique à faible dose

DOSAGE DU KRATOM BALI

La dose recommandée pour le consommateur expérimenté sera toujours de 5-10 g de feuilles hachées. Si vous décidez en revanche de prendre notre Extrait 15x de Kratom Bali, le dosage changera. Si c'est votre premier essai avec cet extrait, ajoutez environ un demi-gramme à de l'eau chaude ou un jus. Vous pouvez doubler ou tripler cette dose si vous vous sentez à l'aise avec les sensations.

KRATOM MALAISIE

Cultivé en Thaïlande et en Malaisie comme le suggère son nom, cette variété de kratom est très forte. Le Kratom Malaisie renferme d'abondantes quantités de mitragynine et 7-hydroxymitragynine, qui sont ses principaux alcaloïdes. Cette variété est connue pour provoquer des sensations de joie et d'énergie.

Kratom Malaisie

Voir le produit

EFFETS DU KRATOM MALAISIE

  • Soulage la douleur
  • Énergétique à faible dose
  • Sédatif à forte dose

DOSAGE DU KRATOM MALAISIE

Une fois de plus, si vous êtes un consommateur débutant, ne dépassez pas 3 g. Commencez par 1,5 g et augmentez progressivement. Mais si vous avez déjà l'habitude de cette variété de kratom, entre 5 et 10 g devraient vous convenir.

KRATOM MAENG DA

Si vous pensiez que le Kratom Malaisie était fort, alors vous n'avez pas encore essayé le Kratom Maeng Da. C'est la plus forte des variétés disponibles. On pense que cette variété a été génétiquement modifiée pour mieux résister aux conditions climatiques difficiles.

Kratom Maeng Da

Voir le produit

EFFETS DU KRATOM MAENG DA

  • Bonheur
  • Relaxation
  • Améliorations cognitives à petite dose

DOSAGE DU KRATOM MAENG DA

Cette variété devient active avec juste un gramme. Comme c'est une variété particulièrement puissante, vous devriez chercher à consommer environ 20 % de moins que votre dose normale. Si vous consommez généralement 10 g, essayez un maximum de 8 g avec le Kratom Maeng Da. Assurez-vous d'être absolument certain de la quantité que vous absorbez. Cette variété peut rester dans votre système pendant jusqu'à 8 heures.

PRODUITS ÉTROITEMENT APPARENTÉS AU KRATOM

PRODUITS ÉTROITEMENT APPARENTÉS AU KRATOM

Mitragyna Javanica

Mitragyna javanica est similaire en effet au kratom, mais en moins intense. C’est une bonne porte d'entrée pour ceux qui veulent essayer le kratom pour la première fois. Mitragyna javanica donnera une idée de ce que peut être une expérience complète au kratom, mais sans le côté envahissant. Nous vous recommandons d'en ajouter 10-20 g à votre thé. Vous pouvez être plus à l'aise dans l'ajustement de votre dosage avec Mitragyna javanica qu'avec le kratom, car la marge d'erreur est plus grande.

Kra Thum Khok

Kra Thum Khok, en revanche, a une action légèrement différente des autres substances. Il est plus fort que Mitragyna javanica, mais pas autant que le kratom. Les effets sont à la fois stimulants et sédatifs, ce qui explique pourquoi il est similaire au kratom. Pour en consommer, nous vous conseillons de préparer un thé chaud avec 20 g de notre herbe, à laisser infuser pendant 30 minutes. Les effets devraient être ressentis rapidement et pourraient durer pendant plusieurs heures.

Culture Du Kratom

Le Kratom pousse à l'origine dans des régions chaudes, humides et tropicales du monde, comme la Thaïlande. Il lui faut donc un environnement de culture similaire pour vraiment s'épanouir. C'est pour cette raison que si vous voulez vraiment cultiver du Kratom, vous devez le faire en serre ou en intérieur.

Cultiver Le Kratom À Partir De La Graine

Les graines de Kratom sont connues pour être difficiles à se procurer. En raison de la nature du Kratom, les graines ne restent pas viables longtemps après la récolte. Ceci rend difficile de se procurer des graines de Kratom venues des tropiques à temps. Il est aussi à noter que les graines de Kratom sont très petites, combiné avec leur fenêtre de viabilité qui se réduit très rapidement, ceci signifie qu'il vous faudra pas mal de graines pour réussir à avoir un plant. Si vous achetez des graines sur internet, méfiez-vous des revendeurs qui vendent de fausses graines : faites un peu de recherches sur le vendeur avant de lui donner votre argent durement gagné.

Kratom Et Taille Des Récipients

Même si le kratom peut s'épanouir dans de petits pots, lui donner un pot aussi grand que possible lui permet de s'étendre à son plein potentiel : il répand alors un réseau de racines plus large et absorbe plus rapidement eau et nutriments. Ceci signifie aussi que vous n'avez pas besoin d'arroser aussi souvent vos plants de kratom, car des pots plus grands garderont plus d'humidité.

La Meilleure Terre Pour La Culture Du Kratom

La meilleure terre pour cultiver du kratom est un humus riche et humide avec un drainage moyen. Le drainage doit être tel que votre sol reste humide sans être totalement inondé, et il ne doit pas drainer trop vite et sécher le sol. Si vous devez être dans l'un de ses extrêmes, penchez du côté d'un mauvais drainage : le kratom peut gérer un environnement marécageux et humide, il vaut mieux avoir à faire face à trop d'eau que pas assez. Le principal problème auquel vous ferez face est qu'un sol gorgé d'eau peut grandement augmenter le risque d'infection par les champignons.

Une chose essentielle quand on cultive du kratom est de maintenir un pH du sol correct. Le kratom s'épanouit dans un pH entre 5,5 et 6,5 : sorti de ses valeurs, il est plus difficile pour le kratom d'absorber des nutriments. Plus vous en êtes éloigné, plus la situation s'aggrave. Les effets peuvent aller d'une croissance arrêtée à la mort du kratom. Vous pouvez utiliser divers outils de mesure du pH pour le surveiller.

Kratom Et Lumière Artificielle

La plupart des gens vous diront que le kratom a besoin de lampes HPS pour avoir une chance de survivre. Ce n'est pas exactement vrai, le kratom n'a pas besoin de lampes HPS pour pousser, mais si vous en utilisez, il s'épanouira vraiment. De simples lampes fluorescentes peuvent être utilisées pour atteindre des résultats standard, elles coûtent beaucoup moins cher à acheter et à alimenter. Même une petite lampe fluorescente de 18 watts s'est avérée suffisante pour de petits plants de kratom, sans effets négatifs. Si vous pouvez vous le permettre, vous aurez les meilleurs résultats en exposant votre kratom à un cycle de 24 heures de lumière.

Besoins En Température Et Humidité

En raison de sa région d'origine, le kratom demande des températures élevées et une humidité dense.

La température recommandée pour cultiver du kratom est entre 24 et 32 degrés Celsius. Ceci correspond à l'hiver thaïlandais, la plus basse température rencontrée par la plante dans la nature. Vous pouvez avoir des températures plus élevées si vous voulez, mais ce n'est pas indispensable : le kratom s'épanouira dans la fourchette de température précitée. Une température inférieure à ces valeurs va ralentir la croissance de votre kratom, et une température en-dessous de 10 degrés Celsius entraînera la mort de votre kratom.

L'humidité est aussi un facteur important pour recréer des conditions permettant au kratom de pousser naturellement. Dans la nature, le kratom est exposé à des niveaux d'humidité variant entre 94 % la journée et 53 % en soirée. Il est possible de recréer ces conditions en intérieur avec un humidificateur. Vous pouvez acheter pour par cher un hygromètre pour mesurer l'humidité relative de votre atmosphère de culture. Si vous arrivez à maintenir une humidité de 90 %, votre kratom n'aura pas de problèmes et, en raison de la nature de la plante, elle résiste assez bien aux fluctuations. Ne vous inquiétez pas si l'humidité descend soudainement pour un petit moment, du moment que ça reste un court moment !

Surveillez Les Champignons Et Moisissures

En raison de l'humidité élevée nécessaire pour cultiver du kratom, vous devez surveiller très attentivement les champignons et moisissures, surtout sur le haut du sol. Vous pouvez utiliser des fongicides naturels pour aider à contrôler toute invasion potentielle.

ARTICLE LIÉ
Les 3 Meilleures Façons De Consommer Des Feuilles De Kratom

Il existe de nombreuses façons de consommer une dose de kratom en poudre, alors nous avons pensé à vous présenter les trois meilleures façons de le faire.

Composition Chimique Du Kratom

Intérêt Pharmaceutique Dans La Chimie Du Kratom

"L'histoire naturelle de l'usage du kratom, y compris sa pharmacologie clinique et sa toxicologie, sont mal comprises," signale un des rares experts sur la plante, le Dr Edward Boyer, dans le journal Addiction. Seule une poignée d'articles scientifiques en anglais ont été écrits sur le kratom, ses effets et l'histoire de son utilisation longue de plusieurs siècles.

Ce qui est connu maintenant c'est la présence de plus de 25 alcaloïdes qui ont été isolés dans le kratom. Jusqu'à récemment, la mitragyne, étant l'alcaloïde présent en plus grande quantité dans la plante, était perçue comme l'agent responsable des effets du kratom.

Mais en 2002, une équipe de chercheurs japonais à identifié la 7-hydroxymitragynine comme étant la substance la plus significative dans l'effet de la plante. Malgré sa présence en quantité bien plus faible, cette alcaloïde mineur est bien plus puissant que la morphine. Les Japonais ont alors déposé u brevet pour tous les usages médicaux possibles de la mitragyne, dans l'espoir de développer des médicaments dérivés du kratom.

Des recherches ultérieures ont montré que les deux alcaloïdes agissent comme des agonistes partiels des récepteurs opioïdes, activant les récepteurs opioïdes supaspinaux mu- et delta-. D'où les effets similaire à la morphine, et l'usage du kratom par les usagers chroniques de narcotiques pour diminuer les symptômes de manque opioïdes.

Toxicologue à l’hôpital école Harvard Medical School, le Dr Boyer s'intéressa au kratom après avoir lu à son sujet sur des sites de support pour les 40 millions d'américains qui souffrent de douleur chronique.

Tous ces patients achetaient leur médicaments en ligne, jusqu'en 2006, quand le gouvernement a fermé toutes les pharmacies Internet. Ils se sont alors retrouvés à sec et, à la recherche d'un moyen pour gérer le symptôme de manque opioïdes, ils sont tombés sur le kratom.

La production ne tarda pas à augmenter pour satisfaire la demande et, avec l'augmentation de sa disponibilité, la connaissance des effets récréatifs du kratom se répandit. Les média s'y intéressant, la diabolisation du produit commençait. Mais cette attention du public sur le kratom, même siil reste globalement peu et mal informé, a aussi aidé le kratom a être pris en considération par des chercheurs sérieux.

Les Nombreux Composés Chimiques Du Kratom

Bien que la structure des alcaloïdes du Kratom ressemble de loin à celle d'autres drogues psychédéliques comme la psilocybine ou le LSD, aucune activité psychédélique n'a jamais été rapportée suite à l'ingestion de Kratom. Au contraire, le Kratom provoque des effets allant d'une concentration et activité accrues à une importante ivresse et un sommeil prolongé. Mais il y a bien plus d'effets bénéfiques encore largement inconnus ... et bien plus de composés chimiques concernés que ceux ayant été étudiées jusqu'à ce jour tels la 7-Hydroxymitragynine et la Mitragynine.

Durant notre recherche sur les ingrédients du Kratom, nous avons trouvé les substances chimiques suivantes : Ajmalicine, 7-acétoxymitragynine, Corynanthéidine, Corynoxéine, Corinoxine, 3-Déhydromitragynine, (-)-Épicatéchine, 3-Isocorynanthéidine, 3-Isopaynanthéine, Isomitraphylline, Isospéciofoline, Isospécionoxéine, Mitraciliatine, Mitrafoline, Mitragynaline , Mitraphyline, Mitraspécine, Mitraversine, Paynanthéine, Spéciociliatine, Spéciofoline, Spéciogynine, Spécionoxéine, Spéciogynine, Spéciofoline et Stipulatine.

Le Kratom contient en réalité plus de 40 composés chimiques, mais nous limiterons nos explications aux composés les plus intéressants : 7-Hydroxymitragynine, Mitragynine and (-)-Épicatéchine.

7-Hydroxymitragynine

7-Hydroxymitragynine est l'ingrédient principal dans les teintures de Kratom et possède une activité agoniste opioïde. De recherches récentes sur les substances actives du Kratom ont montré que sa puissance est 30 fois supérieure à celle de la Mytragynine, ce qui fait de la 7-Hydroxymitragynine le meilleure candidat pour le rôle de substance active principale dans le Kratom et qui relègue la Mitragynine, autrefois considérée comme la substance principale, à la seconde place.

7-Hydroxymitragynine interagit avec les trois sites majeurs à opioïdes Kappa, Delta et Mu, mais elle a plus d'affinités pour les récepteurs Mu, ces récepteurs sont responsables des effets agréables des opiacés, de l'analgésie et de la dépendance physique.

Kratom_7-Hydroxymitragynine

Mitragynine

La Mitragynine est un alcaloïde indolé qui a été isolé pour la première fois en 1907 par le D. Hooper, il a donc fallu attendre près de 100 ans pour qu'on lui trouve un usage récréatif. Autrefois considéré comme la principale substance active du Kratom, il est en réalité seulement l'alcaloïde actif le plus répandu (0,1 à 0,3% suivant la plante).

Une petite dose de Mitragynine agit comme un stimulant car elle se fixe sur les récepteurs Delta. Avec des doses plus élevées, elle se fixe également sur les récepteurs Mu et soulage la douleur. Bien que la structure de la Mitragynine soit similaire à celle du LSD ou de la Psilocybine, elle ne provoque pas d'effets psychédéliques. Comme la Mitragynine était considérée comme la principale substance active dans le Kratom, elle a plus été étudiée que la 7-Hydroxymitragynine.

Kratom_Mitragynine

(-)-Epicatechin

L' Épicatéchine est une substance équilibrée avec des effets bénéfiques polyvalents. Elle réduit les effets des radicaux libres1 sur le corps, ce qui réduit le risque de cancer2 et empêche l'oxydation des cellules graisseuses et leur blocage des artères3. De plus, elle aide lors de hauts niveaux de sucre dans le sang et s'avère bénéfique pour les diabétiques4 car elle imite l'insuline endogène.

Kratom_Epicatechin

Kratom : Potentiel Médical Et Controverse

Les usagers modernes, et les rapports sur l'usage traditionnel montrent bien que le kratom a une grande variété de d'effets positifs potentiels. Un nombre croissant d'articles académiques et de recherches scientifiques commencent à venir confirmer ces effets, comme : anti-dépresseur5, anti-inflammatoire6 et anti-bactérien7. Il peut être utilisé contre la diarrhée8, et il a aussi un effet analgésique9. Il a montré du potentiel dans le traitement du diabète10.

Le kratom a été mentionné comme substitut à l'opium11 pour la première fois en Asie au début du 19ème siècle et c'est son potentiel comme produit de substitution bon marché et naturel à l'héroïne ou aux analgésiques opiacés qu'il suscite de l’enthousiasme dans les cercles médicaux. Permettant de sortir de la dépendance ou de trouver un produit de substitution pour plus de 100 substances dangereuses, addictives et très lucratives, on imaginerait que l'avenir est rose pour le kratom !

Mais son futur, d'un point de vue légal, reste incertain car la DEA américaine l'a placé sur la liste des produits à surveiller, à un pas du bannissement. Si cela se produit, ce que de nombreux politiciens ignorants proposent, la recherche sur le potentiel prometteur du kratom sera brusquement arrêtée.

Controverse Autour Du Kratom

Sur la base des données qui sont disponibles sur le kratom, il semble que la plante elle-même est assez sûr. Contrairement aux opiacés, il n'ya jamais eu un seul rapport de la dépression respiratoire humain après une dose de kratom. Fermez la lecture de tous les comptes de l'hospitalisation de l'utilisation kratom a montré d'autres drogues, de l'alcool et des médicaments d'ordonnance pour avoir été impliqué.

Néanmoins, la DEA a été mise sur des histoires effrayantes mal informés à ce sujet depuis 2005, presque entièrement fondée sur un rapport unique à partir de 1975 par un avertissement chercheur gouvernement thaïlandais de «psychose kratom, 'd'utilisateurs deviennent fous dangereux, abusés et d'agir comme moderne Hashishin jour terroristes.

Maintenant, la Thaïlande a un peu d'histoire quand il s'agit de mal de son kratom natif. Comme nous l'avons entendu, dans la médecine traditionnelle thaïlandaise, la feuille est utilisé pour le traitement de la diarrhée et comme un substitut en cas de dépendance à l'opium. Rien de louche là-bas, vous pourriez penser.

Mais quand le gouvernement thaïlandais a commencé à percevoir des droits et taxes auprès des utilisateurs et des fournisseurs dans le commerce de l'opium, les prix ont augmenté de façon spectaculaire et les utilisateurs ont commencé à prendre le kratom à gérer leurs symptômes de sevrage.

Comme la Seconde Guerre mondiale se propager vers l'Asie orientale en 1942, le revenu diminue à partir du commerce de l'opium a incité le gouvernement thaïlandais pour supprimer la concurrence et faire kratom illégale. Ils passèrent la Loi Kratom en 1943, interdisant la plantation d'arbres kratom nouvelles et appelant à ceux qui existent déjà à être coupés.

Cela n'a pas fonctionné, et après la Seconde Guerre mondiale la Loi a été très peu appliqué. Arbres Kratom étaient encore cultivés et leurs feuilles mâchées ouvertement. En 1979, le kratom a été inclus dans l'annexe 5 (le niveau le moins restrictif et punitif) de la Loi sur les stupéfiants thaïlandaise.

La Menace Réelle Du Kratom

Nous pouvons donc comprendre d'où vient le certain dégout institutionnel du kratom en Thailande : les gros chats, les politiciens et les généraux détestent que leurs profits générés par la vente de médicaments leur passent sous le nez.

Et, aux Etats-Unis, un processus similaire est en train de prendre forme. Les industries pharmaceutique qui génèrent des milliards par an en vendant leurs antalgiques à l'opium de marque hautement addictifs et dangereux pour le foie ne souhaitent pas rentrer en compétition avec un rival naturel, relativement sans danger et non addictif. Ignorez le brouhaha médiatique ainsi que la réponse pleine d'ignorance de politiques.

Les alternatives aux herbes aux produits pharmaceutiques en général sont sous le coup d'une large attaque, du cannabis médicinal aux remèdes aux herbes établis et légaux, dans le cadre d'une attaque encore plus vaste sur la santé publique. C'est une autre histoire que l'on vous garde bien au chaud pour un autre jour (pendant ce temps vous pouvez chercher Codex alimentarius sur Google).

But hey, let’s not be despondent. Le Kratom est encore largement légal et largement disponible pour un usage à la fois récréationnele et médicinal; de plus, d'honnestes scientifiques sont en train de rassembler des preuves de sa non dangerosité et de ses bienfaits potentiels. Peut être que l'avis positif de la science et le bon sens l'emporteront un jour.

Histoire Du Kratom

Le Kratom n'est que depuis peu (tout a commencé à la fin 2004 avec en pic en avril 2005) sous les feux de la recherche médicale et scientifique. Les études sur ses possibles applications pharmacologiques sont encore en cours. Cependant, certains pays considèrent son interdiction sans avoir même étudié ses avantages (et ses inconvénients, ne soyons pas partisans) en premier lieu.

C'est pourquoi le statut légal international du Kratom est incertain, malgré ses avantages possibles par rapport aux médicaments coûteux sur ordonnance avec leurs sévères effets secondaires.

L’utilisation Du Kratom Remonte À Loin

Le Kratom est utilisé depuis des millénaires et il est évident qu'il faut que les utilisateurs, vendeurs et chercheurs du Kratom diffusent des informations pour clarifier la vraie nature de ce produit naturel, avant que des idiots ignorants qui ne connaissent rien au Kratom décident de le criminaliser et par là de priver les consommateurs d'un substitut naturel aux opiacés. D'après nos lectures, le Kratom ne provoque pas d'effets négatifs significatifs, mais les études sur une consommation à long terme sont encore en cours.

Malheureusement, le Kratom ne jouit pas d'une histoire romancée comme le Cannabis, l'Opium ou le LSD, mais est ancré dans une utilisation traditionnelle comme stimulant pour les paysans et les travailleurs qui l'utilisent afin de surmonter leur dur labeur quotidien et leur rude existence. Cependant, remontons le temps et jetons un œil à l'histoire du Kratom ...

Les Premières Descriptions Du Kratom En Tant Que Substitut d’Opiacé

Dans les sources occidentales, le Kratom a été (paraît-il) décrit pour la première fois au 19ème siècle par Pieter Willem Korthals, un botaniste hollandais de la Compagnie des Indes Orientales. Une autre source mentionne Low, qui a décrit la plante en 1836. Il a écrit que les paysans et les travailleurs agricoles de Malaisie l'utilisaient comme substitut quand l'opium était indisponible ou trop cher.

L'opium était alors largement disponible en Asie du Sud-Est et assurait des rentrées importantes de taxes pour le gouvernement (un fait qui scellerait le destin du Kratom en Thaïlande au siècle suivant). E. M. Holmes a aussi fait référence à l'utilisation du Kratom comme substitut de l'opium, lorsqu'il l'a identifié comme Mitragyna speciosa en 1895. Deux ans plus tard, H. Ridley a rapporté que le Kratom était utilisé pour faire décrocher les gens de l'opium et de ses extraits.

Isolement Des Alcaloïdes De Kratom

L. Wray a décrit les méthodes locales de consommation du Kratom, comme de le boire en concoction, de le fumer et de le mâcher, en 1907. Espérant la possibilité d'un usage à but médical, il a envoyé des échantillons de Mitragyna speciosa et de la plante apparentée Mitragyna parvifolia à l'Université d’Édimbourg, où Hooper a fini par isolé l'alcaloïde Mytragynine à partir de Mitragyna speciosa, sans toutefois lui donner un nom. Ceci a été rectifié en 1921, quand Fray a répété le processus et a nommé l'alcaloïde : la Mitragyne. Il a aussi isolé la Mitraversine à partir des feuilles de Mitragyna parvifolia.

En 1930, I. H. Burkill a étudié l'utilisation du Kratom comme substance psychoactive et a aussi décrit son usage traditionnel comme médicament, mentionnant son action contre la diarrhée et la fièvre et son utilisation en tant que cataplasme et onguent. Ceci a été confirmé dans une étude thaïlandaise12 de 1975 par le Dr Sangun Suwanlert. En 1940, trois alcaloïdes supplémentaires ont été identifiés et les recherches ont continué.

Le Kratom Act

Le 3 août 1943, le gouvernement thaïlandais a adopté la loi Kratom Act 2486, qui a rendu la possession et la vente de Kratom illégales, incluant même abattage des arbres afin de faire appliquer la loi. C'était de toute évidence une décision impulsive, car la plante est indigène en Thaïlande et l'éradication d'une espèce particulière affecte toujours l'environnement dans sa globalité, nuisant alors à la biodiversité de la région.

Ne soyez pas induits en erreur par les rapports ignorants qui affirment que le bannissement du Kratom était dû à des problèmes de santé qu'il aurait causé : la vraie raison est que, comme le Kratom était utilisé comme un substitut par les consommateurs d'opium, ceci entraînait une diminution du revenu des taxes pour le gouvernement thaïlandais, qui profitait alors de la distribution de l'opium. C'était une décision purement financière, sans aucun fondement scientifique. Quelle absurdité que le Kratom soit classé dans la même catégorie légale que la cocaïne et l'héroïne !

L’utilisation De Kratom Persiste Malgré La Législation

Le 28 janvier 1993, une notification du Ministère de la Santé faisait de Mitragyna speciosa un stupéfiant placé sous contrôle dans la catégorie 30 (b) de la Loi sur les Stupéfiants et les Substances Psychotropes du Myanmar. En 1994, une étude publiée par le Ministère de la Santé indiquait que beaucoup de personnes l'avaient utilisé pour décrocher des opiacés (sur ordonnance), de la morphine ou de l’héroïne, bien qu'ils continuent à utiliser le Kratom après avoir décroché.

L'Organe de Contrôle des Stupéfiants thaïlandais a indiqué en 2001 que la deuxième drogue illégale la plus communément consommée dans le pays était toujours le Kratom, sutout dans les régions rurales et sous-rurales de la classe ouvrière. La même année, il a été estimé que 2 millions de personnes utilisaient toujours le Kratom et la police en a saisi 1270 kilogrammes, des preuves évidentes que l'interdiction était contraire à la volonté du peuple et que le marché était devenu souterrain, ce qui avait augmenté les prix et diminuer la qualité du produit et permis l'introduction de "faux Kratom" sur le marché. Le faux Kratom vient de la plante Mitragyna javanica et contient l'alcaloïde Mitrajavine, un composé chimique qui n'a pas encore été testé pour ses propriétés pharmaceutiques.

Mesures De répression Contre Le Kratom Et Les Substances Associées

En 2003, la Malaisie a déclaré illégale la Mytragynine et en août 2004 l'interdiction a été étendue aux feuilles de Mitragyna speciosa. La même année, les autorités ont organisé une opération sur quatre jours, avec pour cible le marché du Kratom dans les États de Terengganu, Pahang et Kelantan. L'opération a eu pour résultat l'arrestation de 15 personnes et la saisie de 245 kilogrammes de feuilles de Mitragyna speciosa et de plus de 800 litres d'infusion de Kratom (connue localement sous le nom de "air ketum", eau de Kratom). D'autres opérations sont probablement en cours.

En 2005, un journal malaisien décrivait des méthodes inhabituelles de consommation du Kratom dont une étant "un procédé pas si ragoutant dans lequel il(le Kratom) est mélangé avec de la bouse de vache séchée et du tabac et ensuite fumé dans un genre de blunt". Au début du mois de mars 2006, le procureur général a formulé des instructions sur l'extension de l'interdiction afin de faire de la consommation de Kratom une infraction criminelle. L'année suivante, le Kratom a été reclassé et transféré de la liste des "substances toxiques" à la catégorie des "drogues dangereuses", ce qu'il l'a rendu encore plus illégal qu'il ne l'était auparavant.

Un autre pays a avoir récemment banni le Kratom est l'Australie. Pendant les réunions du Comité National de Classification des Drogues et Poisons en février 2013, il a été envisagé l'ajout de Mitragyna speciosa à l'Annexe 9 du Standard pour la Classification Uniforme des Drogues et Poisons. En octobre 2003 et en février 2004, le Comité a approuvé cette classification. Des voix s'élevant dans l'opinion publique pour mettre en avant la sécurité, l'innocuité et le potentiel médical et thérapeutique du Kratom ont été balayées sans être écoutées. Le 1er janvier 2005, la loi est entrée en effet.

Statut Actuel Du Kratom

Presque à chaque fois que le Kratom est évoqué dans les média, il est décrit comme une substance dangereuse et addictive sans valeur médicale, malgré que son usage comme traitement pour diverses pathologies pendant des siècles ait été documenté. Il est associé à des substances avec lesquelles il n'a rien à voir.

Relativement nouveau pour le monde occidental, sa nouveauté semble contribuer aux malentendus et aux a priori. Comparer cette herbe naturelle aux opiacés, comme le font parfois certains journalistes, ou parler de son potentiel addictif et de toxicomanie, ne fait que stigmatiser les consommateurs de façon négative et fait des criminels de ceux qui souffrent de douleurs et qui ne veulent plus avoir recours aux opiacés sur ordonnance hors de prix avec des effets secondaires sévères.

Un rapport récent de l'Institut Transnational et de l'Organe de Contrôle des Stupéfiants Thaï arrive à la conclusion que le Kratom est une partie de la culture du Sud de la Thaïlande et que sa criminalisation est non seulement non nécessaire, mais également contre-productive étant donné les siècles d'utilisation sans problèmes. Le Kratom est toujours à la deuxième place des drogues illégales en Thaïlande.

Attention : la légalité du Kratom diffère d’un pays à l’autre. Vérifiez toujours la législation locale avant d’acheter et/ou de consommer du Kratom.

Ressources Externes:

  1. https://www.semanticscholar.org/paper/Inhibitory-effects
  2. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/869523
  3. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11192356
  4. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5591471/
  5. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20869223
  6. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19648761
  7. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19924042
  8. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18191353
  9. https://www.researchgate.net/profile/Ian_Cock/publication/316997559
  10. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18846471
  11. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3670991/
  12. https://www.unodc.org/unodc/en/data-and-analysis/bulletin/bulletin

 

Vérification de l’âge 18+

Avez-vous 18 ans ou plus ? Le contenu de Zamnesia.fr ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays. Notre boutique en ligne est conforme aux lois néerlandaises.

En cliquant sur Entrée, vous confirmez que vous avez 18 ans ou plus.

Meilleur de Kratom