Product successfully added to your shopping cart.
Check out

Comment consommer le Kratom

Kratom

Il existe plusieurs manières d'ingérer du Kratom, mais comme en Occident les feuilles fraîches de la plante Mitragyna speciosa Korthals sont rarement disponibles, nous limiterons notre petit "menu" aux feuilles séchées, écrasées et en poudre.

Si vous avez commandé des feuilles séchées ou écrasées, nous vous recommandons d'en faire de la poudre. Ceci élimine non seulement les tiges et les veines, mais facilite également le dosage et augmente la zone de surface, ce qui facilite la dissolution des substances actives depuis la matière végétale. Gardez les tiges et les veines, ce ne sont pas des déchets, mettez-les de côté pour faire une boisson plus tard.

Pour faire votre propre poudre de feuilles de Kratom, il vous faut un mixeur à lames rotatives ou quelque chose de similaire (comme un moulin à épices électriques) pour broyer les feuilles séchées et une passoire fine pour filtrer les nervures et les tiges. Vous allez utiliser la poudre qui est assez fine pour passer à travers la passoire, de préférence avec la consistance de la levure chimique.

Ces méthodes d'ingestion ne sont que des suggestions ... vous pouvez toujours inventer la vôtre (et nous l'envoyer par e-mail). 

Gélules de Kratom

Le goût du Kratom n'est pas vraiment agréable ni appréciable et certains le qualifient de "terreux et amer", d'autres le jugent simplement odieux. Afin de s'épargner ce parfum, certains mettent le Kratom dans des gélules avec une machine à faire des gélules. Ne vous inquiétez pas les machines manuelles à usage non-professionnel ne sont pas chères. Vous avez maintenant l'avantage de vous éviter le goût, mais l'inconvénient est de passer du temps à préparer les gélules.

Thé au Kratom (avec cannelle et gingembre)

Le terme "thé" est une forte exagération dans le contexte de l'ingestion du Kratom : le terme approprié et celui de concoction car le gout de la boisson est loin de celui, savoureux, du thé traditionnel. Pour un thé vous pouvez utiliser les tiges et les nervures (que vous avez mis de côté quand on vous l'a dit), des feuilles broyées ou de la poudre. La poudre marche bien mieux que les feuilles broyées ou les tiges et nervures. Afin de préparer la concoction, ajoutez vos feuilles séchées et broyées et votre poudre (la quantité dépend des préférences individuelles, de la tolérance, de l'effet désiré, etc...) à environ un litre d'eau et laissez bouillir le tout pendant 5 à 15 minutes avant d'ajouter un bâtonnet de cannelle (PAS de poudre). Laissez la boisson mijoter pendant au moins 10 à 15 minutes supplémentaires ou jusqu'à ce que le volume original ait réduit d'environ 50%. Ajoutez maintenant le produit sucré de votre choix et un peu de racine ou de poudre de gingembre. Le résultat a un assez bon goût qui ressemble au thé Chai. Si vous voulez un thé clair, utilisez une passoire à thé. Vous pouvez bien sûr expérimenter avec cette recette, certaines personnes ajoutent des fleurs de tilleul, de la camomille, des étamines de lotus, des nénuphars bleus égyptiens ou des fleurs de coquelicot et d'autres préfèrent une bonne pincée de maté ou de thé noir, tout dépend de vous. Les alcaloïdes ne sont pas facilement solubles dans l'eau, les résidus que vous avez filtrés contiennent donc encore des substances actives. Réutilisez les résidus en répétant les étapes précédentes ou ajoutez-les à la prochaine concoction. La procédure est relativement longue et la puissance de la boisson est variable, mais le gros avantage est le goût amélioré.

En savoir plus de faire l'infusion ultime de Kratom

Eau - Jus de Kratom

Une méthode rapide pour ingérer la poudre de Kratom est simplement de la faire passer avec de l'eau. Mais "simplement" n'est pas vraiment simple dans ce cas, car si vous vous trompez, vous finirez comme l'un de ces bouffons qui ont osé essayer d'avaler une cuillerée pleine de cannelle ("the cinnamon challenge"), en finissant par inhaler la poudre de Kratom, ce qui est plutôt désagréable et peu intelligent, pour le moins. Alors, pour avaler sans danger la poudre de Kratom, hyper-ventilez plusieurs fois et prenez une loooongue inspiration et retenez-la, avant d'exhaler très leeeeeentement par le nez et pendant ce temps, mettez une cuillerée à café de poudre dans votre bouche et ajoutez une petite gorgée d'eau ou de jus, mais n'avalez PAS encore. Réduisez en bouillie la matière dans votre bouche jusqu'à ce qu'elle soit bien mélangée avec le liquide de votre choix, puis avalez le tout avec un grand verre d'eau ou de jus de fuit. Les jus de fruits comme le citron ou le pamplemousse marchent bien, car les alcaloïdes du Kratom deviennent solubles dans certains acides et les effets arrivent bien plus vite. Répétez la procédure pour chaque cuillerée.

Compote de pomme au Kratom

Mélanger de la poudre de Kratom avec de la compote de pommes avec des morceaux n'est pas mauvais au goût et c'est un moyen rapide d'ingérer du Kratom. Ajoutez la poudre de Kratom, un édulcorant comme du miel ou du sucre à la compote et mélangez bien avant de consommer. Ne laissez pas reposer trop longtemps où le goût amer du Kratom détruira le goût sucré initialement visé. Nous recommandons la compote de pommes avec morceaux car si la poudre n'est pas assez fine, elle peut rendre la compote granuleuse.

Sandwich au Kratom

Une autre méthode rapide de consommation du Kratom est de mélanger la poudre avec du miel et ensuite de l'étaler sur une tranche de pain brun. Une autre tranche sur le dessus est facultative. 

Alcool au Kratom

Les alcaloïdes dans le Kratom sont solubles dans l'alcool. Afin de faire votre "alcool au Kratom", utilisez de l'alcool à haut degré, comme de la vodka, du whisky ou du rhum (certains affirment que le saké chaud marche le mieux) pour y mélanger vos feuilles broyées ou votre poudre. Après un certain temps, les feuilles sont filtrées et on peut améliorer le goût de la boisson obtenue en y ajoutant des édulcorants ou des épices. L'alcool au Kratom peut se conserver pendant des mois.

Milkshake ou Glace au Kratom

Vous pouvez mélanger votre poudre de Kratom avec un milkshake ou une glace, mais le gros inconvénient de cette méthode est que les effets sont non seulement plus lents mais aussi moins forts. Le problème est que les molécules de lait coagulent autour des particules de poudre et empêche la libération des alcaloïdes. Inefficace et donc pas recommandé.

Fumer le Kratom

Oh la la ! Suffisant comme explication ? Bon, penchons-nous un peu plus en détail ... Fumer du Kratom n'est pas connu pour produire un quelconque effet désiré (ou alors dans une proportions très limitée). Certains, avec une tolérance très basse, peuvent ressentir de légers, courts (probablement seulement pendant 30 minutes) et subtils effets, mais le goût dégoûtant et la texture de la fumée, ainsi que son impact sur les poumons sont un prix à payer trop lourd pour un effet léger. Pas recommandé, bien que certaines tribus du Sud-Est de l'Asie fument traditionnellement le Kratom.

 

Zamnesia

Kratom produits