Y A-T-Il Du CBD Dans D'autres Plantes Que Le Cannabis ?


Dernière édition :
Publié :
Catégories : BlogCBD

Y A-T-Il Du CBD Dans D'autres Plantes Que Le Cannabis ?


Grâce à des manipulations génétiques, des levures et du houblon peuvent être utilisés pour produire du CBD et d'autres cannabinoïdes présents à l'état naturel uniquement dans le cannabis.

Au cours des deux dernières décennies, le plant de cannabis a fait l'objet de larges attentions en raison des bienfaits de santé qu'il apporte ou qu'il pourrait potentiellement apporter. Les cannabinoïdes contenus dans le cannabis sont principalement responsables de ces bienfaits de santé. Plus spécifiquement, des chercheurs s'intéressent particulièrement au cannabinoïde cannabidiol (CBD).

De nos jours, le cannabis fait face à des problèmes de légalité dans de nombreux pays du monde. Pour cette raison, savoir que le plant de cannabis pourrait ne pas être la seule source de CBD et d'autres cannabinoïdes potentiellement bénéfiques est une bonne nouvelle. Des scientifiques ont réussi à synthétiser du CBD en laboratoire depuis un bon moment. Cependant, cette méthode de production est coûteuse et n'a qu'un rendement minimal.

Comme il faut des centaines de milligrammes de CBD pour que le dosage soit viable d'un point de vue thérapeutique, la production synthétique n'est pas une voie praticable. De plus, le CBD synthétisé en laboratoire n'est pas conçu pour une consommation humaine. Ceci ne laisse que l'option d'utiliser les processus biologiques naturels d'organismes pour produire du CBD. Deux organismes particuliers peuvent le permettre, le houblon et les levures.

LA MÉTHODE DE PRÉPARATION DES CANNABINOÏDES

LA MÉTHODE DE PRÉPARATION DES CANNABINOÏDES

Afin de créer des cannabinoïdes à partir de la machinerie biologique d'organismes, les scientifiques ont besoin de deux composants essentiels. Le premier est composé des molécules précurseurs qui constituent les cannabinoïdes. Le second élément est composé des enzymes responsables de la transformation de ces molécules précurseurs en cannabinoïdes.

Pour que les scientifiques puissent créer des cannabinoïdes en utilisant des levures et du houblon, ces organismes doivent être capables de produire du diphosphate de géranyle (GDP) et de l'acide hexanoïque. De nombreuses plantes ont la capacité de produire de l'acide hexanoïque. Cet acide est alors transformé en acide olivétolique (OA). Les scientifiques peuvent alors synthétiser le GDP et l'OA en acide cannabigérolique.

La production d'acide cannabigérolique est une étape très importante dans le processus de création des cannabinoïdes. Une fois cette étape atteinte, il suffit d'avoir la bonne enzyme pour faciliter sa conversion en cannabinoïdes. Quand on applique de la chaleur à ces formes acides, elles donnent les composés conventionnels CBD ou THC. Un inconvénient majeur de cette méthode est que le cananbis est la seule plante dont le code ADN permet la production naturelle de ces enzymes. Les autres plantes ne possèdent pas cet ADN.

ARTICLE LIÉ
Acheter De l'Huile CBD - Votre Guide Ultime

Il existe pléthores d’huiles CBD sur le marché. Ici, nous approfondissons tous les détails nécessaires à votre prochain achat d’huile CBD en ligne.

PRODUIRE DU CBD À PARTIR DU HOUBLON

PRODUIRE DU CBD À PARTIR DU HOUBLON

Le houblon, aussi appelé Humulus lupulus, est une espèce de plante à fleur faisant partie de la famille des Cannabaceae. C'est la famille de plantes qui abrite aussi le cannabis. Les fleurs femelles en forme de cône du houblon sont très couramment utilisées comme agent de saveur dans la bière. Le houblon peut aussi être une source alternative de CBD et potentiellement d'autres cannabinoïdes.

L'année dernière, une entreprise appelée Isodiol International Inc a fait une déclaration affirmant avoir découvert un moyen d'extraire du CBD à partir du houblon. Isodiol International Inc. se spécialise dans les produits de bien-être et son siège est à Vancouver au Canada. L'entreprise n'a pas encore révélé les méthodes propriétaires par lesquelles elle avait extrait le CBD.

Cependant, il est en effet possible d'extraire du CBD à partir du houblon, du moins en théorie. Ce n'est possible qu'en utilisant une technologie de manipulation génétique CRISPR. CRISPR est un ensemble de séquences ADN dans les bactéries et archées. Ces séquences forment la base de la technologie CRISPR, qui permet des modifications génétiques effectives et spécifiques sur des organismes.

Des scientifiques pourraient utiliser la technologie CRISPR pour introduire l'ADN responsable de la production des enzymes qui transforment les molécules précurseurs des cannabinoïdes en cannabinoïdes actifs. Le fait que le houblon et le cannabis soient liés d'un point de vue chimique accrédite la théorie. Avec cette méthode, la conversion d'acide cannabigérolique en CBD ou THC est possible dans le houblon. C'est l'explication la plus probable de la manière dont Isodiol International Inc a pu transformer le houblon en plante produisant des cannabinoïdes.

PRODUIRE DU CBD À PARTIR DE LEVURES

D'autres scientifiques se sont tournés vers la levure comme potentielle source de cannabinoïdes. Naturellement, les levures ne produisent pas de cannabinoïdes. Cependant, grâce à des manipulations sophistiquées sur l'ADN, il est possible de transformer des levures en productrices de cannabinoïdes. Une entreprise basée en Californie du nom de Librede y est arrivée.

DU CBDA DANS DES LEVURES ?

Librede est une entreprise de biologie synthétique dont le siège social est à San Diego est c'est un leader du secteur de la biosynthèse naturelle de cannabinoïdes. L'entreprise a récemment déposé un brevet pour la production d'acide  cannabidiolique (CBDA) dans des levures. Ils ont génétiquement modifié des levures pour produire du CBDA à partir de matières premières comme du sucre.

Le CBDA est naturellement présent dans le cannabis et les scientifiques peuvent s'en servir pour produire du CBD. Grâce à des manipulations génétiques, les levures peuvent aussi produire du THC, d'autres cannabinoïdes et des terpènes naturellement présents dans le cannabis. Le bon point de cette méthode de production, c'est qu'elle est de loin bien moins coûteuse que les méthodes de culture conventionnelles. Le processus d'extraction des cannabinoïdes à partir des levures prend moins d'une semaine. De plus, la méthode de Librede comporte des avantages au vu de l'impact environnemental.

FACTEURS ENVIRONMENTAUX

FACTEURS ENVIRONMENTAUX

La culture de cannabis entraîne une consommation considérable d'eau et d'énergie. C'est encore plus le cas pour la culture en intérieur. De plus, bon nombre de cultivateurs utilisent des engrais et des pesticides. Cela peut souvent entraîner la contamination des sources d'eau. Globalement, les méthodes traditionnelles de culture et d'extraction impactent l'environnement dans une certaine mesure. La production de CBD à partir de levures pourrait être une méthode moins coûteuse, mais cela reste à être déterminé. Librede a reçu des financements pour améliorer la production de CBD et d'autres cannabinoïdes à partir de levures génétiquement modifiées.

Il existe une préoccupation d'importance au sujet de l'extraction de CBD à partir de sources végétales alternatives et c'est la perte de l'aspect « plante entière » du cannabis. Les extraits de cannabis à plante entière sont bien plus viables d'un point de vue thérapeutique que du CBD isolé, car les différents composés présents dans le cannabis peuvent renforcer ou atténuer leurs effets respectifs. Une solution à ce problème serait une approche dans laquelle les scientifiques formulent une combinaison optimale d'ingrédients, utilisant différentes méthodes d'extraction.

Guest Writer

Auteur Invité
Nous avons parfois des auteurs invités qui contribuent à notre blog sur Zamnesia. Ils viennent d'un large éventail de parcours et d'expériences, rendant leurs connaissances précieuses.

De nos auteurs
Avertissement:
Cet article n’a été écrit qu’à des fins informatives et se base sur des recherches publiées par d’autres sources externes

Produits Connexes