Présentation des Terpènes : Myrcène

Publié le :
Catégories : BlogCannabisScience

Présentation des Terpènes : Myrcène

Si vous vous êtes déjà demandé pourquoi Lemon Haze avait cette odeur d’agrumes, ou pourquoi les effets d’une variété peuvent se deviner à l’odeur, ne cherchez plus. Découvrez tout sur les Terpènes et ce qu’ils signifient ici.

Qu’est-ce qui distingue un pochon à l’odeur acidulée de Lemon Skunk de la puanteur distinctive de Blue Cheese ? D’abord, l’odeur est instantanément reconnaissable et ce pourrait être un facteur unique de différenciation, en plus de choses variées comme la taille et la couleur. Mais le goût et l’odeur de chaque variété sont bien plus complexes que ça.

Le goût et l’odeur de chaque famille de cannabis vient des terpènes, terpénoïdes et flavonoïdes uniques à sa généalogie. Le contraste entre différentes familles, en termes d’odeur et de goût, vient de la composition chimique unique de chacune, dans laquelle les terpènes jouent un grand rôle.

Mais les terpènes, terpénoïdes et flavonoïdes ne sont pas simplement la raison de l’odeur et du goût de votre cannabis. Quand on les étudie, ils nous indiquent aussi les effets que le cannabis va probablement donner quand il sera brûlé avec son THC. Ce sont ces petits ingrédients qui jouent le premier rôle dans l’effet relaxant de Blue Cheese, alors que des versions différentes mais similaires de ces composés dans Lemon Skunk changent son effet de relaxant à élévateur.

Alors maintenant, nous savons comme ils affectent ce que vous fumez, mais que sont-ils vraiment ?

ALORS QUE SONT LES TERPÈNES ?

Les Terpènes et Terpénoïdes sont des hydrocarbures naturellement présents dans la nature que l’on retrouve dans la composition d’une variété de plantes et d’animaux. Normalement produits dans les plantes dans le but de repousser les insectes, ils jouent aussi dans le plant de cannabis le rôle de bloc de base aidant à la production de vitamines, résines, hormones et cannabinoïdes. Dans les cellules spécialement adaptées dans les trichomes du plant, les minuscules terpènes sont produits et recouvrent les fleurs et feuilles du plant d’une microscopique iridescence. C’est cette barrière iridescente qui produit des huiles épaisses et odorantes quand la plante est sous la menace, pour repousser les insectes et emprisonner d’éventuels prédateurs dans une solution visqueuse. Mais elle peut aussi servir de système auto-refroidissant. Quand la plante ressent de hautes températures, elle produit une grande quantité de terpènes, qui s’évaporent au soleil, ce qui stimule la circulation d’air qui réduit la transpiration et empêche ainsi au plant de perdre trop d’eau. C’est un mécanisme de défense si efficace que plus de 20.000 variations de terpènes ont été documentées dans la nature à ce jour.

Comme nous l’avons dit plut tôt, ce sont les terpènes, terpénoïdes (et flavonoïdes) qui créent l’odeur d’un plant spécifique et qui produisent ses effets mais ;

QUELLE DIFFÉRENCE ENTRE TERPÈNES ET TERPÉNOÏDES ?

Les terpènes sont des hydrocarbures de base, alors que les terpénoïdes ont des groupes fonctionnels supplémentaires souvent composés d’un large éventail d’autres éléments chimiques. Malgré cette distinction claire, les mots terpènes et terpénoïdes sont souvent utilisés de manière interchangeable, souvent à la grande colère des scientifiques connaissant bien ces composés chimiques minuscules et leurs différences.

Alors comment ces terpènes nous affectent ? Eh bien, en en connaissant mieux les variétés, vous pourrez mieux deviner les effets de chaque variété sur vous, juste en les sentant.

PRÉSENTATION : LE MYRCÈNE

Le myrcène est un des terpènes les plus courants dans le cannabis et il a un parfum terreux et légèrement épicé. Il peut souvent représenter plus de 60 pour cent du volume de terpènes présent dans un plant et il aide à la construction des autres variétés de terpènes dans le plant.

La quantité de Myrcène dans un plant de cannabis est le facteur décisif pour savoir si le plant est une variété indica ou sativa (plus de 0,5 pourcent de myrcène pour une indica et tout ce qui est moins pour une sativa). Le Myrcène n’est pas uniquement présent dans la weed, il peut être trouvé dans les mangues, la citronnelle, les feuilles de laurier et autres plantes.

L’odeur est prononcée et légèrement métallique. Le myrcène est la cause de « l’arôme de houblon vert » qui est produit par les bières au houblon sec, ce n’est donc pas une surprise qu’il puisse émettre une forte odeur en hautes concentrations. C’est cet ingrédient actif, le myrcène, qui agit comme un léger sédatif dans les houblons et il est utilisé dans les remèdes végétaux pour combattre les troubles du sommeil. Des études semblent confirmer les qualités sédatives, relaxantes motrices et musculaires du myrcène. Dans des tests en laboratoire sur des souris, le Myrcène a un effet calmant et semble altérer la barrière hémato-encéphalique, ce qui a pour résultat une pénétration accrue des effets des cannabinoïdes sur le cerveau. De plus, des preuves semblent montrer que le Myrcène permet aux effets du cannabis de monter plus rapidement et augmente le niveau de saturation maximum du récepteur CB1, ce qui signifie que l’effet est plus intense et mentalement stimulant. Certaines sources affirment aussi que le Myrcène est un puissant anti-inflammatoire, antibiotique et analgésique avec beaucoup de bienfaits pour la santé comme la prévention des ulcères peptiques et des douleurs articulaires et de l’insomnie. Certaines études affirment même que le Myrcène semble aider à combattre la croissance des cellules cancéreuses, supprime les spasmes musculaires et tranquillisent certains troubles psychotiques.

LES AUTRES TERPÈNES

PINÈNE

Le pinène est un monoterpénoïde bicyclique avec une forte odeur de feuilles de pin. Le pinène est utilisé médicalement comme moyen de combattre l’inflammation et comme antiseptique. Il est utilisé traditionnellement en médecine chinoise pour combattre le cancer depuis des années et les aiguilles de pin semblent montrer une activité anticancéreuse. Le pinène est un composant important de la résine de pin et c’est un des terpènes les plus courants dans la nature, souvent présent dans les conifères, la résine balsamique et les agrumes.

LINALOL

Le linalol est un monoterpène linéal avec une douce odeur de fleurs et de lavande. Il est utilisé en médecine depuis des centaines d’années pour calmer les patients et pour permettre une bonne nuit de sommeil. Ses effets semblent aussi utiles pour combattre la psychose et l’anxiété. De plus, certaines études suggèrent qu’il peut réduire l’inflammation des poumons et favoriser les fonctions cognitives. Le linalol a été découvert dans des centaines de plantes différentes, comme les menthes, les lauriers, la cannelle et le bouleau.

EUCALYPTOL

L’eucalyptol est un ester monoterpène qui est presque le seul ingrédient de l’huile essentielle d’eucalyptus. Il a une forte odeur perçante qui rappelle le menthol. Dans les plantes, ce terpène est utilisé pour repousser les insectes et les nuisibles. Il est utilisé en médecine pour traiter l’asthme et les problèmes de sinus ainsi que comme anti-inflammatoire et analgésique. Il est présent dans l’arbre d’Eucalyptus originaire d’Australie.

CARYOPHYLLÈNE

Le caryophyllène est un sesquiterpène et c’est en fait l’odeur particulière que la plupart des chiens policiers sont entraînés à reconnaître. Il a une odeur terreuse et épicée et il est utilisé dans le traitement de la dermatose chez les animaux. Il semble aussi posséder des effets anti-inflammatoires et analgésiques et des études suggèrent qu’il pourrait être utile dans le traitement de patients souffrant d’arthrite et de douleurs chroniques. Ce terpène est présent naturellement dans le clou de girofle, le poivre noir et les feuilles de cannelle.

LIMONÈNE

Le limonène est un glucide cyclique et un composé majeur dans les huiles essentielles de citron et d’autres agrumes. Son odeur est doucement acide et très prononcée. C’est le deuxième terpène le plus courant dans la nature et il est souvent utilisé en cuisine pour donner du goût. En médecine, il semble combattre les bactéries qui provoquent l’acné et des études déclarent que la dispersion de limonène dans un environnement clos aide à combattre les effets de la dépression. En plus de cet effet et peut-être à cause de lui, il est souvent utilisé en cosmétique, dans des produits nettoyants et parfums d’ambiance. Le limonène peut, c’est prévisible, se retrouver surtout dans les citrons mais aussi dans d’autres agrumes comme les oranges et cirons verts.

CARÈNE

Le carène est un monoterpène bicyclique qui a un arôme fort mais sucré. Il est souvent utilisé dans les huiles de cyprès et de baies de genévrier et peut, en forte concentration, être un dépresseur du système nerveux central. En médecine, on utilise ce terpène pour éliminer les fluides corporels superflus tels que la sueur ou les larmes excessives produites par la fièvre. Le carène se retrouve naturellement dans le citron, le citron vert, les piments, les pamplemousses et l’extrait de pin.

 

         
  Guest Writer  

Auteur Invité
Nous avons parfois des auteurs invités qui contribuent à notre blog sur Zamnesia. Ils viennent d'un large éventail de parcours et d'expériences, rendant leurs connaissances précieuses.

 
 
      De nos auteurs  

Top 10 médical