Maintenant On Sait Que Faire Du Vélo Défoncé Est Sans Danger

Publié le :
Catégories : BlogCannabisScience

Maintenant On Sait Que Faire Du Vélo Défoncé Est Sans Danger

On s'imagine toujours que faire du vélo défoncé est dangereux, mais un groupe de scientifiques semble penser qu'il n'y a pas plus de risques que d'habitude.

Ceux qui aiment le LSD ne sont pas les seuls à apprécier une balade en vélo. Allez à Amsterdam, et vous verrez rapidement de nombreuses personnes filer dans les rues alors qu’elles sortent juste d’un coffeeshop en planant à dix mille. C’est très amusant à faire et les sensations peuvent être phénoménales. Selon une nouvelle étude publiée dans le International Journal of Legal Medicine, c’est aussi sans danger.

Bien entendu, faire du vélo en ville est assez dangereux en général, alors ne prenez pas ça pour une raison de jeter aux orties toute précaution. Cependant, en général, il semble qu’une personne ayant fumé un joint puisse conduire un vélo avec le même niveau de conscience qu’une personne normale et sobre.

ANALYSER LA SÉCURITÉ : PLANER AUTOUR D’UN PARCOURS D’OBSTACLES

Afin de déterminer les effets du cannabis sur les compétences cyclistes, des participants ont circulé à vélo dans un parcours d’obstacles, puis après avoir fumé un, deux et trois joints. Chaque joint contenait 300 microgrammes de THC par kilo de poids pour chacun des participants, ce qui permet à chaque participant de recevoir à peu près les mêmes sensations. En fumant leurs joints, ils avaient pour instruction d’inspirer pendant 4 secondes, de retenir leur respiration pendant 10 secondes, puis d’expirer durant 15 secondes. Même si certains d’entre vous peuvent penser que ce n’est pas une façon de fumer utilisée dans la réalité, cette façon est standardisée, et rappelez-vous : les poumons absorbent 95% du THC durant les premières secondes, alors affirmer qu’une méthode marche mieux qu’une autre est dénué de fondements.

L’étude a conclu qu’il n’y avait pas de troubles significatifs dans la coordination des participants défoncés, ce qui signifie qu’ils ne sont pas plus tombés ni n’ont fait d’erreurs qu’en étant sobres.

Les auteurs ont écrit :

«Pratiquement aucune erreur de conduite n’a eu lieu sous l’influence du cannabis, seules quelques erreurs du conduites ont été observées, même sous l’influence de très fortes concentrations en THC. [...] En moyenne, il n’y a pas d’augmentation du nombre de fautes après la consommation de cannabis.»

Il faut aussi noter que la conduite de tout type de véhicule en étant défoncé se fait à vos propres risques. Au final, le plus important est d’être responsable - amusez-vous, mais ne mettez personne en danger, ni vous, ni d’autres.

VÉLO ET LSD

Comme mentionné, le cannabis n’est pas le seul à bien s’accorder avec une balade en vélo dans la campagne. Des psychonautes du monde entier prennent de l’acide et enfourchent leur vélos le 19 avril pour commémorer le jour où Alber Hoffman a pour la première fois synthétisé et ingéré du LSD, avant de faire une balade en vélo magique pour rentrer chez lui. Pour de nombreuses personnes, l’expérience dépasse cette simple journée et le vélo est devenu leur activité préférée sous trip. C’est un sujet que nous explorerons plus en profondeur le 19 avril, alors ouvrez l’œil !

 

         
  Josh  

Écrit par: Josh
Auteur, psychonaute et passionné du cannabis, Josh est l’expert maison de Zamnesia. Il passe ses journées niché dans la campagne, en se plongeant dans les profondeurs cachées de tout ce qui est psychoactif.

 
 
      De nos auteurs