L’Eau Du Bang Filtre-t-elle Le THC ?

Publié le :
Catégories : BlogCannabisScience

L’Eau Du Bang Filtre-t-elle Le THC ?

Taper un bang est un passe-temps classique et une façon extrêmement populaire d'atteindre un effet intense en très peu de temps. Mais l'eau du bang pourrait-elle vous priver de THC ?

Selon certaines études, ce pourrait être le cas. Le THC n’est pas soluble dans l’eau, ce qui signifie qu’il ne peut ni se dissoudre ni se lier à l’eau. Cependant, des analyses de fumée de cannabis avant et après avoir été passée dans de l’eau montre que la filtration diminue les quantités de THC présentes dans la fumée.

L’étude en question, conduite en collaboration par la Faculté de Médecine de l’Université d’Athènes et le Laboratoire de Chimie Organique de l’Université d'État d’Utrecht a découvert que l’eau réussissait à piéger des particules solubles et insolubles, dont le THC et d’autres cannabinoïdes. Cependant, la grande majorité du THC réussit à passer dans la fumée sans être gênée.

Il a également été découvert que certains des composants filtrés étaient responsables d’une catatonie chez des souris ainsi que de la suppression de l’activité motrice spontanée. La fumée filtrée par l’eau ne provoquait plus ces états. Ceci suggère que le fait de filtrer avec de l’eau la fumée du cannabis élimine des composants affectant le comportement.

La conclusion est donc que oui, votre bang élimine et retient une petite quantité de THC, mais la quantité est si négligeable qu’elle ne fera pas une différence notable dans l’effet ressenti.

AUTRES IMPLICATIONS

Quand on sait qu’utiliser un bang crée une fumée bien plus douce et plus fraîche, l’idée de perdre des quantités marginales de THC n’est probablement si grave - c’est un bon compromis. Mais qu’en est-il du reste ? L’eau aide-t-elle à éliminer des aspects plus nocifs de la fumée de cannabis ? Eh bien, des études de l’Université du Texas et de la Faculté Publique de Médecine de Harvard suggèrent que filtrer la fumée dans un bang est efficace dans l’élimination de l’acroléine et de l’acétaldéhyde de la fumée de cannabis, deux substances toxiques pour les principales cellules de défense des poumons.

Cependant, des recherches suggèrent également que l’eau du bang est plus efficace dans la filtration des cannabinoïdes que pour filtrer les composants nocifs des goudrons, ce qui augmente le ratio goudron à THC de la fumée filtrée à l’eau. Heureusement, ceci n’a pas d’implications pratiques, car les quantités de goudron ne sont pas augmentées et restent les mêmes - c’est juste qu’en comparaison avec le THC il y en a plus comme le THC est diminué en quantité. Cependant, comme nous l’avons évoqué, la réduction en THC est minimale et ne fera donc pas de différence dans l’effet ressenti. Bon à savoir !

comments powered by Disqus