Le Secret Des Paresseux Défoncés : Un Champignon Similaire Au Valium

Publié le :
Catégories : BlogScience

Le Secret Des Paresseux Défoncés : Un Champignon Similaire Au Valium

Si vous pensiez que les paresseux étaient au sommet de la lenteur, c'est faux. Une espèce entière est accro aux sédatifs. La nature a un étrange sens de l'humour.

Mesurant juste 50cm, le ?Paresseux nain est la plus petite espèce de Paresseux connue à ce jour. En plus d’être très mignons (et ?en danger critique d'extinction), ces petits animaux ont un autre aspect notable ; ils passent leur vie défoncés au Valium - ou du moins à une substance similaire au Valium. Ça explique beaucoup de choses !

Par nature, les paresseux sont des animaux à la lenteur incroyable, et cette espèce en particulier est plus lente que les autres. C’est le scientifique Bryson Voirin qui a fait cette découverte et qui a noté au cours de ses recherches à quel point les paresseux étaient faciles à capturer à cause de leur nature très détendue.

COMMENT ET POURQUOI SONT-ILS CONSTAMMENT DÉFONCÉS ?

Cette espèce particulière de paresseux se trouve uniquement sur Escudo, une petite île sur la côte du Panama. Il semble que pendant 9000 ans ils ont évolué pour s’adapter à l’habitat de l’île, en acquérant un goût pour les feuilles de mangrove rouges. En fait, c’est tout ce qu’ils mangent. En présence d’autres arbres, des scientifiques ont observé que les paresseux foncent toujours vers la mangrove rouge la plus proche (pour autant que les paresseux puissent foncer !). Le fait est que, après investigation, il a été découvert que les feuilles de mangrove de l’île étaient infestées par un champignon, qui semble être le responsable de l’effet défonce constant similaire au Valium.

Les paresseux planent tellement qu’on a même retrouvé des algues vertes et des papillons vivant dans la fourrure d’un d’entre eux.

Cette révélation est survenue quand Bryson et son équipe ont fait des scanners cérébraux EEG des paresseux, pour les comparer à leurs cousins du continent. Il a été découvert que l’activité lente durant leur sommeil était extrêmement similaire à celle des personnes dépendantes au Valium. Même si l’idée d’une dépendance a d’abord été écartée, c’est à présent l’hypothèse en tête de liste, et l’équipe de chercheurs se penche maintenant plus en profondeur sur ces champignons «à la Valium».

S’il y a une créature sur terre qui n’avait pas besoin de ralentir, c’est bien le paresseux !

 

         
  Josh  

Écrit par: Josh
Auteur, psychonaute et passionné du cannabis, Josh est l’expert maison de Zamnesia. Il passe ses journées niché dans la campagne, en se plongeant dans les profondeurs cachées de tout ce qui est psychoactif.

 
 
      De nos auteurs