La plante paisible : qu'est-il arrivé au Kava Kava ?

Publié le :
Catégories : BlogHerbe et graines

La plante paisible : qu'est-il arrivé au Kava Kava ?

Le Kava Kava est utilisé à des fins médicales et récréatives depuis des milliers d'années, et pourtant au cours de la dernière décennie il n'a reçu que des avis négatifs. Pourquoi ces jugements et quel en est le vrai danger ?

Chez les tribus indigènes des îles du Pacifique sud, le Kava Kava est utilisé depuis des millénaires. La racine séchée est mélangée dans une boisson non-alcoolisée qui relaxe, améliore l'humeur et montre même des qualités aphrodisiaques. La boisson est toujours savourée en groupe, que ce soit après le travail ou dans des événements sociaux plus larges. En bref, le Kava permet des moment sociables et agréables.

Jusqu'à il y a quelques années, le Kava comptait parmi les compléments naturels les plus populaires vendus en Europe et aux États-Unis, et les praticiens de médecine alternative le prescrivaient pour soulager l'anxiété et les troubles du sommeil et de l'humeur. Cependant, en 2001, des inquiétudes sur sa dangerosité ont soudainement fait surface, et des rapports ont lié la consommation de Kava a des dégâts du foie. En Europe, le Kava est rapidement devenu une substance contrôlée et ses ventes ont été arrêtées. Cependant, la légitimité de cette interdiction a souvent été remise en question, car aucun rapport de dégâts au foie n'avaient été observés avant 2001, et même les études de suivi à ce sujet n'ont pu établir une connexion. Mais, avant de se pencher plus sur l'interdiction, jetons un œil à la plante elle-même.

La légende du Kava

L'histoire du Kava dans le Pacifique Sud est étroitement liée à la sexualité et aux plaisirs des sens. De nombreuses légendes à propos de sa découverte existent chez les divers peuples qui habitent la région, mais la plupart de ces légendes tournent autour d'une rencontre à caractère sexuel avec la plante. La légende la plus connue est à peu près la suivante :

Il y a bien longtemps, deux sœurs lavaient des ignames sauvages le long de la côte des îles aujourd'hui connues sous le nom de Vanuatu. Sans qu'elles le sachent, un voyageur était arrivé il y a quelques jours avec un spécimen spécial de Kava et l'avait caché à cet endroit précis. Alors que les sœurs lavaient leurs ignames, une nouvelle pousse venue de la plante de Kava s'est mise à croître et à doucement chatouiller les parties privées de l'une des femmes. Agréablement surprise, elle a cherché à savoir quelle était l'origine de son excitation, et c'est ainsi que le Kava a été découvert. Les deux sœurs ont alors examiné la plante et ont décidé de la ramener chez elles, de la planter dans leur jardin et de s'en occuper secrètement pendant des années.

Vanuatu

Vanuatu

A l'époque, il existait des variétés sauvages de Kava « moindres », des variétés qui parfois apportaient le bonheur, et parfois d'ennuyeux maux de tête, ce qui faisait du Kava sauvage un pari risqué à utiliser. Une fois que le Kava de ces sœurs est arrivé à maturité, elles l'ont rapporté aux autres villageois de la communauté, et l'ont annoncé comme le vrai Kava : « Si vous buvez de ce Kava, vous ne boirez jamais plus de Kava sauvage. Ce kava vous apportera le plus grand des plaisirs », ont-elle déclaré.

Bien évidemment, tout le monde avait hâte d'essayer. Une vierge du village, spécialement sélectionnée, a été choisie pour préparer le Kava, qui a été donné aux hommes du village. Les hommes étaient pleins d'un plaisir immense venu du Kava, et ils ont décidé que c'était réellement le Kava tel qu'il devrait être. A partir de ce moment, les sœurs ont utilisé des boutures de l'original pour cultiver le Kava, qui est le Kava utilisé dans le monde entier de nos jours.

Alors, quel est le problème ?

Bien que le Kava ait été utilisé pendant des milliers d'années sans aucun effet négatif documenté, des rapports récents ont suggéré que le Kava pouvait provoquer des insuffisances hépatiques, entraînant une hépatotoxicité. Voilà pourquoi le Kava est maintenant contrôlé dans de nombreux pays.

Il y a deux raisons qui expliquent les dégâts au foie qui ont été rapportés. D'abord, seulement les racines de la plante sont traditionnellement utilisées pour préparer la boisson. La partie supérieur de la plante, dont les feuilles, est connue pour être toxique et n'est jamais utilisée. Cependant, des vendeurs peu scrupuleux cherchant à augmenter leurs profits ont vendu également les feuilles, sans tenir compte de leur toxicité. Certains fournisseurs de Kava des îles Fidji ont rapporté que des entreprises européennes leur avait acheté de grandes quantités de feuilles et tiges de Kava, qui traditionnellement ne sont jamais utilisées. En conséquence, il y avait une « mauvaise fournée » en circulation.

Kava Kava

Racines de Kava Kava

Le deuxième point à critiquer concerne l'étude helvéto-germanique elle-même. L'étude a analysé 30 cas de toxicité du foie rapportée comme provoquée par la consommation de Kava, et a rapidement fait porter le blâme à la plante. Cependant, l'étude était profondément faussée car les individus qui avaient une consommation abusive d'alcool ou de médicaments sur ordonnance n'étaient pas répertoriés. L'alcool et les médicaments sont connus pour affecter le foie, et une combinaison avec le Kava n'est jamais recommandée. Bien évidemment, la logique derrière tout ceci est biaisée. Ou, comme certains le suggèrent, ce n'est pas un manque de bon sens, mais plutôt une décision tout à fait consciente de retirer du marché une herbe occupant le haut des ventes. Après tout, le Kava est très efficace, peut-être trop efficace pour certaines compagnies pharmaceutiques influentes.

En résumé, l'interdiction du Kava semble être le résultat d'un certain nombres de facteurs. L'étude était financée par une compagnie pharmaceutique, les feuilles toxiques ont été utilisées dans les préparations, et des sujets avec des troubles du foie préexistants n'ont pas été comptabilisés. Aussi faussée que soit cette étude, elle a cependant servie de justification principale pour l'interdiction de Kava en Europe.

Alors, le Kava n'est pas dangereux ?

La plante est utilisée depuis des milliers d'années sans qu'aucune toxicité ne soit rapporté. Une seule étude, de tout évidence profondément faussée, à remis en question la dangerosité de la plante. Préparé correctement, et en l'absence de dégâts préexistants du foie, peu de choses permettent d'affirmer la dangerosité du Kava. Comme pour tout, la consommation de Kava peut être abusive et irresponsable. Cependant, consommé correctement et avec modération, le Kava est un moyen sûr de se détendre et de se décontracter.

comments powered by Disqus