La FDA prétend que le cannabis n'est PAS moins toxique que l'alcool

Publié le :
Catégories : Blog

La FDA prétend que le cannabis n'est PAS moins toxique que l'alcool

Certains sont encore bloqués au stade du déni et essayent de réfuter des faits scientifiques à l'aide de preuves fictives ... Nous sommes peut-être de parti-pris mais jusqu'ici les études scientifique

Certains sont encore bloqués au stade du déni et essayent de réfuter des faits scientifiques à l'aide de preuves fictives ... Nous sommes peut-être de parti-pris mais jusqu'ici les études scientifiques et les statistiques montrent que le cannabis EST plus sûr que l'alcool.

Premièrement, il faut comprendre comment faire des comparaisons générales du risque de mortalité aigu de différentes drogues. Robert Gable, un professeur de psychologie émérite à la Claremont Graduate University a publié la simple formule ci-dessous en 2011 après avoir étudié les niveaux de toxicité de substances allant des drogues douces comme le cannabis aux drogues dures comme l'héroïne. Selon Robert Gable, l'étude a prouvé que "la cannabis est environ 100 fois plus sûr que l'alcool ou la cocaïne."

a) Déterminer la dose effective de la drogue. Pour l'alcool par exemple, 33 grammes d'alcool éthylique, ce qui équivaut à environ deux verres à cul-sec de 4cl d'une vodka à 40% ou à 2 bières 33cl, suffisent pour causer une ivresse substantielle chez un adolescent normal en bonne santé.

b) Déterminer la dose létale de la drogue. Les enregistrements des hôpitaux montrent que les gens mourant d'une overdose d'alcool ont en général consommé environ 330 grammes d'alcool, l'équivalent de 20 shots de vodka.

c) Déterminer la "marge de sûreté" de la drogue. Ceci est calculé en divisant la dose létale par la dose effective. Dans notre exemple avec l'alcool, ceci donne b)(300 grammes) / a)(33 grammes) = 10. Ce qui signifie que la dose létale d'alcool est 10x plus élevée que la dose effective, soit 20 bières 33cl ou 20 shots de vodka de 4cl. Pour le cannabis, ce rapport est de 100.

Revenons à notre sujet ...

En réponse à une publicité que le Marijuana Policy Project était censé afficher à l'extérieur du NASCAR Brickyard 400 en juillet (lire l'article ici), l'Institut National sur la Toxicomanie a publié une déclaration étonnante sur Politifact ce lundi qui nie le fait que le cannabis soit moins toxique que l'alcool. Cet institut fait partie des Instituts Nationaux de la Santé, une organisation qui finance la recherche dans les installations gouvernementales avec un seul but : "Conduire la nation pour donner le pouvoir à la science de lutter contre la toxicomanie et les addictions."

L'Institut National sur la Toxicomanie prétend que " l'affirmation que la cannabis est moins toxique ne peut être soutenue car chaque drogue a un effet différent sur les différents individus."

J'imagine que certains d'entre vous lèvent les yeux aux ciel de consternation ...

PolitiFact est allé droit au but en comparant les niveaux de toxicité des deux substances : les morts dues au cannabis et celles dues à l'alcool. Et les chiffres du Centre National des Statistiques de Santé du Centre pour la Prévention et le Contrôle des Maladies montrent un déséquilibre peu confortable entre les affirmations de l'Institut National sur la Toxicomanie et la dure réalité des faits.

En 2010, il n'y a eu aucun rapport impliquant le cannabis comme cause directe du décès et 41.682 décès rapportés comme liés à l'alcool.

Mason Tvert, directeur des communications du Marijuana Policy Project, a déclaré au Huffington Post que les affirmations de l'Institut le faisaient tomber encore plus bas et que leur position était l'équivalent de "la FDA qui déclarerait que le sushi fait autant grossir que le poulet frit." Mason a ajouté que "à ce point, après des décennies d’exagération des potentiels effets dangereux du cannabis, le gouvernement a touché le fond" et que "cette grave négligence de la part de l'agence doit être prise en charge par la Maison Blanche immédiatement".

Tvert est cité pour avoir dit "C'est une chose que nos officiels fédéraux expriment leur opposition à une réforme de la politique sur le cannabis. C'est une situation entièrement différente et bien plus dérangeante lorsqu'ils expriment leur opposition aux preuves scientifiques."

comments powered by Disqus