L'Australie Sur Le Point De Légaliser Le Cannabis Médical

Publié le :
Catégories : BlogCannabisLois sur les droguesMonde

L'Australie Sur Le Point De Légaliser Le Cannabis Médical

Un comité multipartite de sénateurs australiens travaille ardemment pour la légalisation du cannabis médical, avec un Projet de Loi pour Réguler le Cannabis Médical devant être mis en place d'ici la fin de l'année.

Comme le pays est situé à l'autre bout du monde, nous n'entendons pas souvent parler des débats qui agitent l'Australie, mais avec le climat global d'attention portée à la légalisation du cannabis, l'information selon laquelle l'Australie était plus proche que jamais de sauter le pas a fait des vagues.

Le comité de sénateurs responsables de cette initiative est composé de membres de chaque parti représenté au parlement, dont les travaillistes, parti actuellement dans l'opposition. La tâche leur a d'abord été confiée en novembre 2014, quand la proposition pour le cannabis médical a été introduite pour la première fois au parlement. Depuis, le comité a régulièrement débattu du sujet, en menant des auditions publiques et en faisant des déclarations publiques. Il semble qu'après tous ces travaux, le comité va « fortement recommander » que l'Australie légalise le cannabis médical, sous le contrôle du gouvernement pour tout le processus : tout de la graine à la vente.

Au point où en sont les choses, plus des deux tiers des Australiens soutiennent la légalisation du cannabis médical et seuls neuf pour cent y sont opposés.

CEUX QUI S'Y OPPOSENT

Un fragment de la société australienne qui s'oppose à cette initiative est le Ministère de la Santé, qui a déclaré que la légalisation du cannabis médical allait créer « de la complexité et des incertitudes », ainsi qu'un conflit avec les lois actuelles et les obligations du pays à l'ONU.

Martin Bowles, le secrétaire du Ministère de la Santé, a mis en garde que le projet de loi finirait par « entraîner des risques de fracture réglementaires, des chevauchements de lois et un manque de clarté sur l'exercice de la juridiction par les agences officielles et de possibles incohérences avec d'autres lois existantes. »

Les sénateurs impliqués ont montré une compréhension plutôt sarcastique de ces inquiétudes, et le Sénateur Di Natale a déclaré : « Je peux comprendre pourquoi quelqu'un comme Medecines Australia pourrait être opposé. Cela ne se conforme pas au modèle d'une industrie pharmaceutique traditionnelle et certaines personnes pourraient affirmer que c'est une concurrence. »

Natale a continué en déclarant que c'était la raison précise pour laquelle il fallait mettre un place une régulation fédérale, car les lois et administrations actuelles s'occupent de la mise sur le marché de produits pharmaceutiques et n’émettent pas d'approbation pour des médicaments à base de plantes.

Heureusement, il semble que le projet de loi sur la réglementation est très soutenu, par le public comme les parlementaires. Même s'il n'est pas sans défauts, il a peu de risques d'être rejeté. Sa mise en application permettra l'accès à ce merveilleux médicament pour les gens qui en ont besoin, tout en générant potentiellement des millions, si ce n'est des milliards, pour l'économie australienne.