Guide de survie en festival : Top 15 des choses à faire et à ne pas faire

Publié le :
Catégories : Blog

Guide de survie en festival : Top 15 des choses à faire et à ne pas faire

Prendre le bon équipement n'est que la moitié du chemin. Vous armer de solides connaissances sur le comportement à adopter et les astuces en festival vous assurera de tirer le meilleur de l'expérience.

Peu importe que vous soyez un festivalier expérimenté ou pas, vous pouvez toujours rencontrer des surprises une fois pris par le flot et les sensations de l'événement. Ce qui suit est un guide pratique des choses à faire et à ne pas faire pour être sûr de pouvoir gérer tout ce qui pourrait se présenter à vous. Avec ces connaissances, vous pourrez librement laisser votre esprit courir ...

1. En liaison avec notre liste d'équipements essentiels, n'emportez pas plus que ce dont vous avez vraiment besoin. Moins vous avez de bagages à transporter, mieux c'est. Pour cette raison, il vaut mieux ignorer les conseils de la plupart des organisateurs qui préconisent de venir en train et venir en voiture. Ceci vous donnera beaucoup plus d'espace pour apporter des choses avec vous, ainsi qu'un endroit en sécurité où vous pouvez laisser des objets non-essentiels de faible valeur, comme des habits ou de la nourriture supplémentaire.

2. Choisissez le bon festival qui vous correspond. Les festivals, même au sein du même genre de musique, peuvent différer grandement pour ce qui est de l'endroit, des équipements et de l'ambiance. Faites des recherches avant d'acheter vos billets. Espérons que notre liste des 10 meilleurs festivals psychédéliques à ne pas manquer en 2014 vous aide à choisir plus facilement.

3. N'emportez aucun objet de valeur avec vous. Les festivals sont animés, salissants et très peuplés. Il est facile de casser, détruire, perdre ou se faire voler un objet. N'emportez pas vos meilleurs habits, et envisagez l'achat d'un téléphone bon marché et rudimentaire, ainsi ce ne sera pas un problème s'il est endommagé ou perdu.

4. Essayez d'arriver tôt au festival, afin de vous permettre de trouver le meilleur espace de campement, loin des toilettes et de la musique en continue des scènes, mais pas trop loin pour que les allers-retours ne deviennent pas des missions.

5. Partez avec un groupe d'amis en qui vous avez confiance. Partir à un festival avec des gens que vous connaissez et à avec qui vous vous sentez bien fait toute la différence pour l'expérience dans son ensemble. De plus, si les choses tournent mal, vous aurez des gens de confiance pour vous soutenir.

6. Assurez-vous de bien être hydraté ! Les festivals sont des terrains de jeux rapides, chauds, alimentés par la drogue et l'alcool, ce qui peut vous faire emporter par le moment et oublier de boire de l'eau. Vous aurez des problèmes si vous vous retrouvez déshydraté, alors rappelez-vous de boire de l'eau régulièrement.

7. Avant de partir, assurez-vous de bien lire toutes les informations sur le site internet du festival. Cela peut paraître inutile, mais croyez-nous, certaines petites informations sont de vrais joyaux pour des festivals spécifiques. Les sites présentent également les détails des installations auxquelles vous pouvez vous attendre, ainsi que ce qui pourrait être limité, vous aidant ainsi à décider quoi emporter.

8. Ne mettez pas de cadenas sur votre tente. Rien n'indique plus que vous avez des objets de valeur à l'intérieur qu'une tente cadenassée. Les tentes cadenassées ne sont pas difficiles à forcer, et un cadenas singularisera la vôtre au milieu des autres.

9. Ne croyez pas qu'une tente indiquée comme étant « pour trois personnes » vous permettra vraiment de dormir à trois : vous risquez bien de vivre une expérience inoubliable, vous et vos amis.

10. A moins d'être doté d'un sens de l'orientation exceptionnellement développé, trouver votre tente parmi un océan de tentes similaires peut être un vrai défi, surtout si vous êtes défoncé ou ivre. Attachez quelque chose d'unique à votre tente, comme un ballon ou un drapeau. Ceci pourrait vous aider à la repérer à plusieurs centaines de mètres. (Rappelez-vous qu'une personne pourrait très bien décider que le ballon serait mieux entre ses mains que sur votre tente).

11. Pensez à l'environnement. L'un des problèmes des festivals est qu'ils engendrent beaucoup de déchets. Faites votre part du travail et assurez-vous d'emporter tous les déchets de votre campement avec vous. Ne vous reposez pas sur le fait que quelqu'un va passer nettoyer après vous, il n'y aura peut-être personne pour le faire.

12. Ne vous asseyez pas sur les épaules de quelqu'un pour mieux voir la scène. Oui, ça rend bien sur la vidéo du concert, et oui, vous y verrez mieux, mais les personnes derrière vous n'ont pas fait tout ce chemin juste pour voir votre dos : c'est un bon moyen d'énerver rapidement ceux qui sont derrière vous.

13. Ne râlez pas. Les festivals sont faits pour s'amuser. Oui, c'est sale, et oui, vous avez peut-être la gueule de bois, mais râler ne vous aide pas et ne fait qu'influencer en mal les gens autour de vous. Ayez le bon état d'esprit et amusez-vous.

14. Assurez-vous que votre tente ne touche aucune autre tente quand elle est montée. Il n'y a rien de pire que la sensation de se réveiller en touchant la tête d'un inconnu, à travers de couches fines de nylon.

15. Dans un festival, on est facilement aspiré par les concerts des têtes d'affiche. N'ayez pas peur d'explorer et d'aller voir des artistes moins connus. Vous pourriez bien découvrir de vrais joyaux, et les scènes sur lesquelles ils jouent sont sûrement moins peuplées. La combinaison de ces deux points peut vous faire vivre des concerts très intimes et inoubliables. Certains des meilleurs moments en festivals sont vécus dans ce genre de situation.

Drogues & Alcool

Nous sommes entre adultes, et la décision pour ce qui est des drogues et de l'alcool n'appartient qu'à vous. Même si dans la plupart des cas les drogues sont autant illégales dans le festival qu'elles le sont à l'extérieur, presque tous les festivals sont remplis de drogues et d'alcool. Pour cette raison, pas besoin d'en faire trop. Allez-y doucement et ne vous chargez pas trop le premier jour. Les réserves de drogue et d'alcool ne vont pas disparaître. Si vous voulez, vous pouvez toujours en prendre plus, mais une fois consommé, impossible d'en prendre moins.

Il est important de savoir ce que vous consommez. Les drogues peuvent être coupées avec beaucoup d'autres substances, et beaucoup d'entre elles peuvent être bien plus néfastes que la drogue elle-même. Un bon exemple de ce fait sont les pilules d'ecstasy. Idéalement, elles devraient contenir du MDMA, mais souvent elles sont coupées avec différents types de produit pour maximisez les profits. Ceci signifie que l'ecstasy peut contenir n'importe quoi, du speed à la craie, en passant par de la poussière compressée et de la farine. Assurez-vous de connaître votre source et de bien avoir ce que vous pensez avoir. Certains festivals proposent les services remarquables de stands de test des drogues, où vous pouvez apporter vos comprimés et les faire tester sur place par une équipe expérimentée, ou même un test de laboratoire.

Pour ce qui est de l'alcool, il y en a en général des quantités illimités qui peuvent être achetées légalement à l'intérieur du festival. (la plupart des festivals ne vous laisseront pas apporter votre propre alcool). L'alcool peut être un bon moyen de se mettre dans l'ambiance, mais attention à ne pas dépasser la limite. Vous ne voudriez pas vomir au beau milieu d'une teuf, ou vous évanouir à un endroit où vos amis ne peuvent pas vous trouver. Et puis, pourquoi se bourrer dans un festival psychédélique alors que tant d'autres options sont disponibles tout autour ?

Avec toutes ces préparations, n'oubliez pas de vous amuser !

Oui, la préparation est importante. Mais elle ne fait que construire des fondations sur lesquelles vous pouvez vous appuyer pour être insouciant, et c'est vraiment l'état d'esprit à avoir dans un festival ! Amusez-vous, laissez-vous aller et flottez avec la vague.

comments powered by Disqus