Blog
Comment Cultiver Du Cannabis Dans Votre Armoire
9 min

Comment Cultiver Du Cannabis Dans Votre Armoire

9 min
Growing Seedshop

Ne pas avoir un jardin ou un espace dédié à la culture ne signifie pas forcément que vous êtes contraint d’abandonner l’idée de cultiver votre propre cannabis. Lorsque vous cultivez pour votre consommation personnelle, vous pouvez le faire dans l’armoire de votre chambre.

Les cultures en armoire sont limitées en termes d’espace et ont tendance à être des installations plus simples et plus petites. Ces installations nécessitent moins d’équipements, moins d’efforts et moins d’investissement que la plupart des autres types de culture. Néanmoins, le manque de place peut engendrer certains inconvénients, et pourtant ces installations sont pratiques, simples et parfaites pour des cultivateurs débutants.

CONSIDÉRATIONS PRÉ-CULTURE – CHOIX DES GRAINES

Avant même de penser aux méthodes et aux équipements pour votre culture, pensez en premier lieu, au plant même. Certaines variétés répondront mieux aux conditions et aux limitations d’espace d’une culture en armoire.

Lorsque vous choisissez vos graines, considérez le type de têtes que vous aimeriez récolter à partir de votre plant. Les génétiques de votre graine détermineront quelle sorte de saveur, couleur, arôme et taux de CBD et THC votre plante aura. L’un des facteurs clé à prendre en compte, sera la taille et la largeur de votre plant. Choisissez bien une variété qui pourra tenir dans l’espace restreint de votre armoire.

ARTICLE LIÉ
Top 10 Des Plants De Cannabis Compacts

Des plants de cannabis discrets sont le choix intelligent pour la plupart des cultivateurs. Que votre culture de cannabis soit en intérieur...

Pour les cultivateurs en armoire possédant un espace réduit, les graines autoflo peuvent être un excellent choix. Elles ont aussi tendance à mûrir en des plants plus petits et compacts que ceux produits par des graines photopériodiques. De plus, ces plants ont une floraison et une récolte qui s’en voit être accélérée. Certaines variétés sont connues pour passer de la graine à la récolte en seulement 2 mois. Un exemple d’un spécimen de cette trempe serait Quick One, qui est non seulement petit, mais rapide à se lancer. Une autre variété avec un potentiel égal est la fameuse et très demandée, Girl Scout Cookies Automatic.

Top 10 Graines Cannabis AutofloraisonVoir Graines autofloraison

CONSIDÉRATIONS POUR LA CULTURE

Pour ce qui est de la culture même de vos plants, il y a de nombreux facteurs à prendre en compte. L’éclairage, le milieu de culture, les nutriments, les conteneurs et la circulation de l’air sont quelques éléments des facteurs qu’il faudra prendre en compte. En y réfléchissant, gardez à l’esprit les limites d’espace d’une armoire pour des facteurs comme la taille du plant, la température, l’éclairage ou les systèmes de circulation de l’air.

1. TAILLE DE L’ARMOIRE

TAILLE DE L’ARMOIRE

C’est probablement la considération la plus importante à prendre en compte lorsqu’on construit un système de culture en armoire. Les équipements et les styles de culture que vous utilisez dépendront de votre espace disponible. En tant que tel, la taille de l’armoire aura un impact direct sur le type de marijuana que vous pourrez cultiver, et le rendement total que vous pourrez espérer avoir à la fin de cette aventure.

2. ÉCLAIRAGE

Dans un petit espace de culture comme une armoire, il vaut mieux installer un éclairage simplifié. N’allez pas vous ruiner en systèmes coûteux pour votre culture. Un excès de lumière pourrait endommager vos plants ou engendrer des problèmes de températures. Des lampes plus faibles comme des LEDs ou des CFLs feront parfaitement l’affaire.

Bien que certaines marques d’ampoules LEDs peuvent être un peu chères, celles-ci devraient être votre premier choix pour un éclairage en armoire. Avec un peu de recherche et d’ingéniosité, certains cultivateurs peuvent même construire leur propre éclairage LED pour une poignée de miettes. Certaines LEDs programmables sont livrées avec des paramètres vous permettant de contrôler le spectre et l’intensité des lampes. Les lumières programmables peuvent permettre à vos plants d’avoir ce dont ils ont besoin, quand ils en ont besoin.

3. MILIEU DE CULTURE ET IRRIGATION

MILIEU DE CULTURE ET IRRIGATION

Avant de lancer votre culture en armoire, vous devez décider si vous allez cultiver en terre ou en hydro. Il existe dans le commerce des box de culture avec un système hydroponique déjà installé dedans ; elles sont relativement chères, mais très pratiques. De la terre dans des pots fonctionnera très bien aussi. Néanmoins, un système hydroponique pourrait être une meilleure option pour une culture en armoire puisqu’il est parfois difficile d’arroser manuellement les plants dans un espace si restreint. De plus, cela peut éviter de créer des flaques ou d’en renverser partout par mégarde.

La terre peut être malhabile et difficile à nettoyer lorsqu’on en renverse à côté. Ce pourquoi certains cultivateurs en armoire privilégient d’autres milieu pour cultiver. On peut par exemple avoir des alternatives comme la perlite, la fibre de coco, la laine de roche ou des billes d’argile.

4. NUTRIMENTS

Les nutriments que vous utilisez pour améliorer votre culture dépendront du choix de votre variété, de votre méthode d’arrosage et de votre milieu choisi. Par exemple, les nutriments organiques sont connus pour avoir du mal à être très efficaces dans un système hydroponique. Faites bien en sorte que les nutriments que vous comptez utiliser correspondent aux conditions de culture que vous avez mis en place dans votre armoire. Utiliser une quantité excessive d’un mauvais nutriment au mauvais moment pourrait irréversiblement endommager vos plants. De plus, certains nutriments peuvent ne pas être aussi efficaces dans votre culture que ce que vous pensiez au préalable.

Plagron Green Sensation est une solution d’engrais 4 en 1 capable d’accroître drastiquement la qualité de vos plants. Il peut à lui seul faire le travail de 4 boosters de culture différents. La solution contient de l’engrais PK qui peut améliorer la résistance, la floraison et la qualité du produit final des plants. Il contient aussi des enzymes qui combattent le gaspille d’oxygène, stimule la vie microbienne de la terre et prévient les symptômes de carences. Les boosters qu’il contient déclenchent des réactions nutritionnelles naturelles dans le plant, améliorant ainsi son goût et le rendement final.

PLAGRON GREEN SENSATIONVoir Le Produit

5. CIRCULATION DE L’AIR

CIRCULATION DE L’AIR

Une bonne circulation de l’air est cruciale dans n’importe quel type de culture, mais c’est surtout très important dans celles en armoire. Dans un espace restreint, l’air disponible s’use très rapidement, ce qui impose la nécessité d’avoir un bon système de circulation de l’air. Celle-ci doit être bien contrôlée afin que les odeurs puissent être efficacement réduites. Cela est essentiel pour les cultivateurs qui souhaitent rester le plus discret possible avec leur culture. Faites bien attention à ce que la porte de votre armoire soit bien fermée et hermétique pour prévenir des fuites d’odeurs et d’air.

Un petit ventilateur large de 10 – 12 cm devrait suffire à contrôler la circulation de l’air dans l’armoire. Certains cultivateurs préfèrent couper un trou dans la porte de leur armoire et y placer le ventilateur directement. Afin d’avoir le trou le plus petit possible, d’autres cultivateurs préfèrent avoir un système d’extraction. Ainsi, le ventilateur peut être placé en dehors de l’armoire, et le tube du système d’extraction pourra faire son travail dans l’armoire sans faire échapper trop d’air par le trou.

ARTICLE LIÉ
Ventilation L'Espace De Culture Du Cannabis

Pourquoi ventiler ? A cause de la chaleur des lampes, le niveau d'oxygène de la pièce peut chuter. Comme pour toutes les créatures...

Faites bien sorte que votre air possède un moyen d’entrer, mais également de sortir de votre armoire. Quelques trous d’aération de 5 – 8 cm de diamètre devraient suffire. Essayez de les placer aux extrémités opposées de votre armoire. Cela améliorera la chance de votre armoire d’avoir une circulation de l’air efficace.

6. HAUTEUR DU PLANT

HAUTEUR DU PLANT

Souvent, dans une armoire, on a moins de 2 m d’espace vertical pour ses plants. Ceci étant dit, vous devez bien faire attention à ce que vos plants ne dépassent pas ce seuil et que votre éclairage et système de circulation de l’air aient suffisamment d’espace aussi.

Pour ce qui est des variétés, choisissez celles qui auront tendance à produire des plants avec une petite structure qui commencent à fleurir dès que possible. Autrement, vous encourez le risque de devoir agressivement palisser et tailler vos plants de manière à les garder sous contrôle. La hauteur qu’atteindra un plant dépend principalement de son biotype.

Les plants avec une dominance indica comme Blueberry Automatic sont plus compacts et gérables que les sativas. Bien que, ça n’est pas toujours le cas. Les indicas peuvent être encore plus condensées en les faisant passer dans leur phase de floraison après une seule semaine de croissance végétative.

Les plants à dominance sativa sont connus pour leur capacité à s’étirer grandement vers le haut. Si vous décidez d’en cultiver un, manipuler la longueur de votre phase végétative sera sûrement nécessaire. Mettre vos plants sativas sur un cycle d’éclairage en 12 : 12 dès le premier jour sera à votre avantage. Les sativas ont tendance à s’étendre tellement pendant le début de leur phase de floraison que vous finirez malgré tout avec des plants d’une taille impressionnante. Les variétés issues de climats équatoriaux ne sont aucunement influencés par cette technique puisque le 12 : 12 est leur cycle naturel de lumière.

Faites en sorte de convenablement palisser et étêter vos plants pour maximiser votre espace disponible. Les techniques comme le manifolding ou main-lining peuvent aider vos plants à conserver une taille gérable dans votre armoire.

  • CONTRÔLER L’ÉTIREMENT DE VOS PLANTS

Une façon de contrôler la croissance verticale de vos plants peut être la manipulation des niveaux de phosphore. Lorsque ces niveaux sont réduits, la croissance verticale s’en voit impactée et réduite. En restreignant minutieusement le phosphore durant la première partie de la phase de floraison d’un plant, une réduction en hauteur peut être faite avec très peu d’effets secondaires négatifs. Cette technique doit être employée avec parcimonie étant donné que le phosphore est un macronutriment essentiel aux plants de cannabis.

ARTICLE LIÉ
Le Phosphore Et La Culture De Cannabis

Le phosphore joue un rôle important dans tous les organismes vivants et c'est un composant essentiel de la nutrition des animaux et des plantes.

Une autre façon de contrôler la croissance verticale de vos plants est de minutieusement maintenir au même niveau, les températures de journée et de nuit de votre culture pendant le début de la phase de floraison. Si ces températures restent les mêmes pendant cette phase, alors la croissance s’en voit impactée. Si vous pouvez mettre en place des températures plus basses tôt le matin, cette croissance verticale s’en verra être encore plus réduite. Néanmoins, évitez de faire cela vers la fin de la phase floraison puisque cela pourrait affecter la production de terpènes et de cannabinoïdes.

  • COMMENT LE SPECTRE DE LUMIÈRE AFFECTE L’ÉTIREMENT DE VOS PLANTS

Le rapport entre la lumière rouge et la lumière rouge lointaine auquel vos plantes sont exposées affectera leur capacité à se développer verticalement. S’il y a beaucoup plus de lumière rouge que de lumière rouge lointaine, les plants auront des entre-nœuds plus courts et une hauteur réduite. Avec trop de lumière rouge lointaine, vous pouvez vous retrouver avec des plantes hautes et élancées se tenant sur des tiges fragiles.

Il convient de noter que la quantité de lumière rouge ou rouge lointaine ne dépend pas uniquement de vos réglages de lumière. Cela dépendra également de la quantité de lumière qui peut pénétrer la canopée et atteindre réellement la plante. Si vos plantes sont densément tassées, attendez-vous à ce que les têtes et les feuilles inférieures aient plus de mal à obtenir une exposition adéquate à la lumière. Cela est particulièrement vrai pour la lumière rouge, car les feuilles de la plante la bloquent et l’absorbent, tout en laissant passer la lumière rouge lointaine. Cela signifie que vos feuilles inférieures auront naturellement plus de lumière rouge lointaine que de lumière rouge. Cette disparité déclenche une réaction d’évitement de l’ombre chez les plants de cannabis, les incitant donc, à s’étirer.

7. SÉCHER VOTRE RÉCOLTE

SÉCHER VOTRE RÉCOLTE

Le séchage et le curing de têtes cultivées maison est très souvent une étape casse-tête pour ceux qui cultivent en armoire. Un manque d’espace affectera autant votre capacité à sécher votre ganja que de la cultiver. Des box et des tentes de séchage disponible dans le commerce peuvent être particulièrement pratiques pour ceux qui cultivent en armoire. Peu importe votre choix, vérifiez bien que celui-ci possède une bonne circulation de l’air.

Faites bien sorte de sécher vos têtes dans une pièce séparée de celle où vous cultivez. Les conditions nécessaires à ces deux activités diffèrent. La température et l’humidité dans une culture sont bien trop élevées pour être adjacentes à des têtes qui essaient de sécher.

Avant de commencer, nettoyez bien votre espace de séchage avec une solution de peroxyde d’hydrogène. Il est important de réduire le nombre de micro-organismes présents dans votre espace et de nettoyer l’air d’éventuelles spores de moisissure. L’espace de séchage doit pouvoir maintenir une température de 20 °C/68 °F et un niveau d’humidité relative d’approximativement 50 %. Un excès d’humidité pourrait engendrer le développement de moisissure ou de champignons. Un manque d'humidité pourrait résulter en un séchage non-uniforme de vos têtes.

ARTICLE LIÉ
Water Curing Du Cannabis : C'est Quoi et Comment le Faire

Avez-vous déjà entendu parler du "traitement à l'eau" ? C'est un concept qui parait d'abord bizarre.

ÉQUIPEMENT ET ACCESSOIRES DE CULTURE

En utilisant les bons accessoires et équipements, vous pouvez maximiser votre rendement et minimiser votre frustration. Zamnesia propose une large gamme d’accessoires de culture qui peuvent simplifier le processus et accroître vos chances de succès. Voici quelques objets qui selon nous, pourraient grandement vous assister.

  • KIT DE GERMINATION SEEDBOX PLAGRON

Ce kit de germination procure un environnement idéal pour une germination saine des graines et la croissance robuste de jeunes plants. Le Kit de Germination Seedbox Plagron possède l’espace d’inclure 12 graines dans des silos à germination en coco pré-préparés. Le kit comporte également un flacon de 250 ml de Seedbooster Plagron. Utilisez un mélange de Seedbooster et d’eau pour provoquer l’expansion des silos, puis plantez vos graines dedans. La solution Seedbooster donne aux plants une bonne longueur d’avance en encourageant une croissance prématurée saine et vigoureuse. En plus d’augmenter les rendements, ce kit vous permettra d’obtenir des têtes plus résineuses et aromatiques.

KIT DE GERMINATION SEEDBOX PLAGRONVoir le produit

  • THERMOMÈTRE / HYGROMÈTRE DE MAGIC MUSHROOM

Le thermomètre et hygromètre 2 en 1 convient aussi à votre culture de cannabis que celle de champignons. Cet appareil peut vous aider à atteindre les niveaux d’humidité et de températures parfaits pour votre culture ou votre espace de séchage. C’est un outil facile à utiliser qui est idéal pour tous les systèmes de culture de cannabis ou de champignons. Assez pratique, il peut être placé dans l’enceinte ou à l’extérieur de la culture, et ses longs câbles et ventouses facilement amovibles n’interfèrent pas avec votre culture.

THERMOMÈTRE / HYGROMÈTRE DE MAGIC MUSHROOMVoir Le Produit

Top Shelf Grower

Écrit par: Top-Shelf Grower
Cultivateur de cannabis vétéran originaire de Dublin en Irlande et actuellement en fuite dans le sud de l’Espagne. Engagé à 100 % dans l’écriture de rapports Top Shelf jusqu’à ce qu’il soit capturé ou tué.

De nos auteurs

Read more about
Growing Seedshop
Recherche par catégories
ou
Rechercher