Consommer Du Cannabis N'augmente Pas Les Risques d'Anxiété ou Dépression

Publié le :
Catégories : BlogCannabis médicalScience

Consommer Du Cannabis N'augmente Pas Les Risques d'Anxiété ou Dépression

Avec des études montrant aucun lien entre la consommation de cannabis et des risques accrus de problèmes de santé mentale, notre plante bienaimée aurait-elle un impact plus positif que négatif ?

Le stéréotype de la léthargie et du manque de motivation qui accompagne souvent la consommation de cannabis peut sembler être un partenaire peu probable pour aider à combattre les problèmes de santé mentale. En fait, les préjugés entourant la consommation de cannabis sont souvent clivants sur ce sujet : ils affirment que la plante naturelle pourrait contribuer à de tels troubles mentaux comme la dépression, un manque d’énergie et de motivation. Comme une étude récente montre l’absence de lien discernables entre la consommation de cannabis et un risque accru de développement de troubles de l’humeur ou d’anxiété, ce sujet de débats féroces pourrait-il finalement trouver sa conclusion ?

Qu’est-ce que la Dépression ?

Quand on sait que l’Organisation Mondiale de la Santé estime que 350 millions de personnes souffrent de dépression dans le monde entier, c’est une bonne nouvelle de voir dissipés les stéréotypes autour de la consommation de cannabis. La dépression a plusieurs formes et ne touche pas deux personnes de la même façon. Les symptômes courants vont d’un sentiment de désespoir à une léthargie, tout en étant incapable de se concentrer ou d’éloigner les pensées négatives. Ce ne sont que quelques-uns des symptômes de la dépression, elle prend diverses formes, ce qui rend son traitement incroyablement difficile et unique pour chaque personne en souffrant. Avec cette étude récente montrant l’absence de lien entre le cannabis et la dépression, les cannabinoïdes du cannabis pourraient-ils être utilisés pour aider à traiter la dépression ?

Aucun Risque Accru de Troubles Anxieux

Une étude menée cette année par l’Université Columbia a utilisé les données d’un échantillon de 35.000 adultes américains de plus de 18 ans pour établir l’effet du cannabis sur une période de 3 ans. L’article publié dans le journal JAMA Psychiatry a observé la consommation de cannabis dans la vague 1 de candidats (2001-2002) pour traquer les troubles psychiatriques prévalents dans la vague 2 (2004-2005). Le résumé de l’étude montre que «la consommation de cannabis n’était pas associée avec un risque accru de développer des troubles de l’humeur ou anxieux.»

Même si cette étude nie le lien entre la consommation de cannabis et le développement de troubles mentaux, elle n’a pas éliminé l’augmentation d’autres types de risques. Ces risques accrus étaient une addiction ultérieure à l’alcool, au cannabis ou à d’autre drogues, et même s’il a été confirmé que ce lien existait, l’étude n’a pas pu déterminer la force de la relation entre les deux choses, mais simplement son existence. Encore un cas de corrélation et non de causalité.

Impacts Positifs de la Consommation de Cannabis

Le stress est une des premières causes de dépression et il affecte le système endocannabinoïde. Le système endocannabinoïde est le réseau de récepteurs dans nos organismes qui interagit avec le cannabis et aide à contrôler l’appétit, la sensation de douleur et l’humeur. Une étude publiée dans le journal European Neuropsychopharmacology a découvert que, faisant face à des stimuli négatifs, l’interaction du THC avec ce système aidait à réduire la précision des signaux venant du cerveau, ce qui limite donc les réactions aux influences négatives. Face à des stimuli positifs, il n’a pas été constaté la même réduction dans la précision et, en fait, il a été constaté une augmentation du traitement des émotions. Ceci suggère que le cannabis et les nombreuses façons dont il manipule le système endocannabinoïde peut être adapté au futur traitement de troubles psychiatriques tels que la dépression majeure.

Même s’il est encourageant de voir une autre étude affirmant l’absence d’impact négatif du cannabis sur des troubles mentaux tels que la dépression, il y a encore beaucoup de chemin à faire avant de comprendre totalement les complexes interactions. Il faut explorer les effets positifs que le cannabis peut posséder sur le traitement de troubles mentaux, comme la dépression, plus en profondeur. Une chose est sûre, les préjugés et légendes qui entourent la consommation de cannabis sont lentement dissipés comme les impacts positifs peuvent commencer à être explorés. Seul le temps et des études ultérieures pourront nous dire à quel point le cannabis peut être réellement bénéfique.

 

         
  Lucas  

Écrit par: Lucas
Lucas est auteur à temps-partiel et visionnaire à temps-complet. Psychonaute anonyme se fondant dans la société avec son costume-cravate, il œuvre pour apporter au grand public une rationalité basée sur des preuves.

 
 
      De nos auteurs