Conseil de la semaine - Faire germer des graines de cannabis

Publié le :
Catégories : BlogCulture du Cannabis

Conseil de la semaine - Faire germer des graines de cannabis

Quand la graine devient humide, elle sait alors qu'il est temps de s'ouvrir. Utiliser de l'eau propre pour les premiers moments de la vie de la plante est crucial, car les semis sont très fragiles et

Conseil de la semaine - Faire germer des graines de cannabis

Un bon départ est essentiel pour réussir - assurez-vous que vos graines de cannabis aient assez d'humidité et de chaleur, tout en les protégeant de la lumière.

Quand la graine devient humide, elle sait alors qu'il est temps de s'ouvrir. Utiliser de l'eau propre pour les premiers moments de la vie de la plante est crucial, car les semis sont très fragiles et sensibles. SI vous utilisez de l'eau du robinet, assurez-vous qu'elle ait un pH neutre. La petite quantité de chlore présente en général dans l'eau du robinet n'est pas un problème : elle aide à tuer ce qui pourrait attaquer vos semis. Si vous pensez que cette eau est de mauvaise qualité, utilisez de l'eau en bouteille : si vous ne boiriez votre eau du robinet, alors elle ne convient probablement pas au plantes non plus. De l'eau plate en bouteille avec peu de minéraux convient parfaitement.

Mettez maintenant vos graines de cannabis dans un verre rempli avec de l'eau à température ambiante. Laissez l'humidité pénétrer les graines : elle doit ramollir la coque extérieure et pénétrer à l'intérieur. Laissez les graines pendant une nuit dans un endroit à l'obscurité et au chaud (18-26 C / 65-80 F) et remuez légèrement de temps en temps, pour que les graines soient totalement recouvertes d'eau. Ne vous inquiétez pas si certaines graines décident de flotter à la surface, c'est normal.

En moins de 2 jours, les graines devraient commencer à s'ouvrir : vous pourrez les voir enfler et la coque extérieure va se fendre légèrement. Vous devez retirer les graines du verre quand les première racines font leur apparition. Soyez très précautionneux et gardez à l'esprit que le processus est très stressant pour les semis : les premières racines sont facilement endommagées, mécaniquement et par l'exposition à la lumière.

Préparez votre milieu de culture convenablement : il devrait être léger et lâche, pour un bon drainage, libre de tous nuisibles, herbes et avec un pH moyen et équilibré. Un mélange de mousse avec de la perlite ou de la vermiculite convient très bien. Ces dernières peuvent être achetées séparément ou dans un mélange spécial pour graines.

Une fois que vos graines de cannabis sont prêtes à être plantées, placez les à environ 1 cm de profondeur. Les pots de départ ne devraient pas être plus petit que 10cm, afin de donner assez d'espace aux racines pour se développer. Assurez-vous qu'ils aient des trous de drainage au fond, pour empêcher que le sol ne devienne trop humide. Conserver la bonne humidité peut être difficile au début : trop humide, vos plantes se noient ou pourrissent et trop sec, la croissance peut être inhibée. Quoi qu'il en soit, une haute humidité (supérieure à 60%) est nécessaire pour une germination correcte et s'avère essentielle pour une première étape réussie.

Afin de maintenir l'humidité au niveau désiré, vous pouvez couvrir vos semis de cannabis avec un couvercle de plastique transparent. Placez ensuite le plateau sous des lampes spéciales pour jardinage avec un lumière "froide". La température dans le propagateur ne devrait pas descendre en-dessous de 20 degrés C et ne devrait pas dépasser 25°C.

Une fois que vous voyez les premières "vraies" feuilles de cannabis pleinement développées, vous pouvez retirer le couvercle. Pendant les prochaines semaines, l'humidité doit cependant être maintenue à 60% ou légèrement plus. C'est aussi le moment où vous devriez commencer à utiliser des engrais, en commençant avec le quart de la dose recommandée pour les plantes adultes. Les nutriments végétatifs et les agents d'enracinement sont d'une importance cruciale lors de ces premiers stages.