Blog
Contaminations Des Têtes De Cannabis
13 min

Comment Reconnaître Les Contaminations Des Têtes De Cannabis

13 min
Actualités Guide Pratique

Vous pensez choisir que les meilleures têtes mais même les plus sélectifs d’entre nous finissent par avoir du cannabis impur de temps en temps. Que ce soit par l’apparence physique, la saveur ou la texture de l’herbe, les contaminations se remarquent. Aujourd’hui, nous allons vous montrer comment détecter les impuretés et les éviter à l’avenir.

La plupart du temps, vous vous considérez comme un connaisseur d’herbe, confiant que votre réserve ne contient pas d’impuretés. Dans certains cas, toutefois, vous ne verrez peut-être pas assez bien les têtes, ou vous tomberez sur une variété inconnue. Les têtes peuvent sembler bonnes au début, mais un examen plus attentif révèle que quelque chose ne va pas. Vous ne pouvez peut-être pas dire tout de suite ce qui ne va pas, mais vous remarquez un problème de texture, d’arôme ou même de goût, ce qui vous indique que quelque chose ne va pas.

Pour vous aider à éviter les problèmes liés aux contaminants et aux impuretés du cannabis, nous avons établi une liste de méthodes que vous pouvez utiliser pour détecter toute substance indésirable, ainsi que des stratégies pour vous aider à éviter ces risques à l’avenir. Nous passerons également en revue les contaminants les plus courants trouvés dans les têtes de cannabis, et comment les reconnaître.

Articles liés

Bonne Et Mauvaise Weed : Comment Faire La Différence

Comment Détecter Les Contaminants Dans Le Cannabis

Avant de pouvoir déterminer ce qu’il y a dans (ou sur) votre cannabis, vous devez savoir comment l’analyser réellement. Heureusement, vous ne devriez pas avoir à faire beaucoup plus que de toucher ou de sentir. Toutefois, si vous êtes encore inquiet, vous pouvez toujours trouver des contaminants par d’autres moyens.

Étape 1 : Inspectez Votre Cannabis Visuellement

Détecter Les Contaminants Dans Le Cannabis : Inspectez Votre Cannabis Visuellement

Pour commencer, il y aura peu de signes plus révélateurs que ceux que vous pouvez voir à la surface de vos têtes. Nous aimons tous les têtes poudreuses, bien sûr, mais si elles semblent un peu trop couvertes d’une substance cristalline et brillante, ce ne sont peut-être pas des trichomes. Vous pouvez également secouer vos têtes pour voir si des grains de sable, des cristaux, des poudres ou d’autres substances en ressortent. Si rien ne ressort des têtes, jetez un coup d’œil au sachet, car il peut rester des traces douteuses à l’intérieur.

On peut faire du bon travail à l’œil nu, mais vous aurez besoin d’un microscope pour une inspection visuelle complète. Nous ne nous attendons pas à ce que vous ayez un appareil approuvé par un laboratoire à la maison, mais les microscopes de poche sont décemment abordables, pratiques et permettent d’examiner vos têtes de beaucoup plus près.

Étape 2 : Sentez Vos Têtes De Cannabis

Détecter Les Contaminants Dans Le Cannabis : Sentez Vos Têtes De Cannabis

Si tout semble bon après un examen approfondi, votre sens du toucher devrait vous guider. Lorsque vous prenez les têtes, paraissent-elles un peu plus lourdes qu’elles ne le devraient ? Est-ce qu’elles s’effritent au toucher et se cassent lorsque vous appliquez un peu de force avec vos doigts ? Comment réagissent-elles lorsqu’elles sont exposées à l’air ? Se dessèchent-elles ou gardent-elles leur humidité ?

Si l’une ou plusieurs de ces conditions sont remplies, vous pouvez avoir des têtes contaminées entre les mains. Vous ne pouvez peut-être pas encore savoir ce qu’elles contiennent, mais ces signaux d’alerte indiquent généralement la présence de contaminants.

Étape 3 : Sentez Et Goûtez Votre Herbe Avant De L’Allumer

Détecter Les Contaminants Dans Le Cannabis : Sentez Et Goûtez Votre Herbe Avant De L’Allumer

Les deux tests ci-dessus peuvent vous en dire beaucoup, c’est sûr, mais il faut parfois sentir les têtes pour mieux cerner la situation. Cela peut être un peu difficile si vous avez une variété inconnue. Toutefois, même dans ce cas, vous devriez avoir une idée de l’odeur d’une bonne tête. Si vous trouvez qu’il y a ne serait-ce qu’une légère odeur chimique, ou quelque chose d’anormal, nous vous recommandons de suivre votre instinct et de jeter.

Si vous trouvez que l’odeur n’est pas révélatrice, vous pouvez essayer de lécher la tête et la goûter. Cela ne vous dira peut-être pas grand-chose, car la plupart des gens ne lèchent pas leurs têtes de cannabis et n’ont donc pas de repères du goût « standard ». Toutefois, si des produits chimiques agressifs sont présents, vos papilles gustatives vous le diront immédiatement.

Étape 4 : Soyez Très Attentif Lorsque Vous Allumez Un Joint, Une Pipe Ou Un Bang

Détecter Les Contaminants Dans Le Cannabis : Soyez Très Attentif Lorsque Vous Allumez Un Joint, Une Pipe Ou Un Bang

Vos têtes peuvent sembler assez bonnes à fumer ou à vaporiser à ce stade, et vous avez peut-être raison, mais l’inspection n’est pas encore terminée. Maintenant que vous vous sentez suffisamment confiant pour fumer, notez l’aspect et le bruit que vous obtenez lorsque votre herbe touche la flamme. Plus précisément, regardez le bout de votre joint, ou le dessus de votre douille si vous utilisez une pipe ou un bang. L’herbe produit-elle des étincelles lorsque vous inhalez ? Entendez-vous un crépitement lorsque vous tirez ? Si c’est le cas, il y a de fortes chances que votre tête soit contaminée, et vous devriez éviter de la consommer plus que vous ne l’avez déjà fait.

Étape 5 : Soyez Attentif À La Saveur Et À L’Odeur De La Fumée Ou De La Vapeur

Détecter Les Contaminants Dans Le Cannabis : Soyez Attentif À La Saveur Et À L’Odeur De La Fumée Ou De La Vapeur

En plus de ces signaux visuels et sonores, vous pouvez analyser la tête avec votre odorat et votre goût. Si la fumée ou la vapeur ont une odeur particulièrement forte, par exemple, il est raisonnable de penser que l’herbe n’est pas la seule substance en train de brûler. En plus d’un arôme dangereux, les taffes de têtes contaminées laisseront probablement un goût chimique et de plastique sur votre langue. Bien entendu, cela n’est pas présent à l’état naturel dans le cannabis, et c’est un signe évident que vous devriez jeter cette herbe.

Étape 6 : Vérifiez Votre Cendrier

Détecter Les Contaminants Dans Le Cannabis : Vérifiez Votre Cendrier

Enfin, vous pourriez en savoir plus dans la cendre que votre tête laisse derrière elle. Normalement, la cendre est une nuance de gris foncé, notamment sèche, et douce au toucher. La cendre de têtes contaminées, cependant, est souvent noir, dure au toucher et visiblement grasse. Les substances huileuses contenues dans les cendres, comme vous pouvez le supposer, sont le produit de contaminants dans votre herbe chauffée.

Les Différents Types De Contaminants Dans Le Cannabis

Alors, quels sont les contaminants que vous êtes le plus susceptible de trouver, si vous en trouvez ? Il s’avère qu’il existe une grande variété de substances, certaines plus toxiques que d’autres, qui peuvent se retrouver dans vos têtes. Ci-dessous, nous allons discuter des effets et des signes révélateurs de chacune d’entre elles.

Sucre

Types De Contaminants Dans Le Cannabis : Sucre

Au début, l’idée qu’une plante de cannabis soit contaminée par du sucre peut sembler étrange. Toutefois, certains cultivateurs malhonnêtes ont découvert qu’ils pouvaient augmenter le poids de leur récolte en préparant une solution de sucre liquide, en la pulvérisant sur leurs têtes et en la laissant sécher. Comme les gens recherchent spécifiquement des têtes lourdes et collantes, les fumeurs occasionnels et d’autres qui ne font pas attention ne remarqueraient pas le problème au début. En fait, en se basant sur l’apparence, ils pourraient même être plus attirés par ces têtes que par des sélections plus naturelles. Malheureusement, l’expérience en la fumant n’est pas agréable.

Comment Détecter Le Sucre

Le premier signe que votre cannabis contient du sucre est une sensation particulièrement lourde et collante. Vous pourrez également le sentir et le goûter facilement (c’est du sucre, après tout). Une fois que vous l’aurez découvert, vous devriez vous débarrasser des têtes, car allumer et inhaler du sucre peut introduire de sales toxines dans votre corps. Ce phénomène a été confirmé pour le tabac, et bien que les mêmes recherches n’aient pas été faites sur le cannabis, il s’agit d’un problème récurrent.

Sable

Types De Contaminants Dans Le Cannabis : Sable

Alors que la plupart des fermes, coffeeshops et dispensaires de confiance contrôlent leurs produits pour détecter les contaminants extérieurs, certains résidus naturels peuvent échapper à l’inspection. Le sable, par exemple, a la fâcheuse habitude de se nicher dans les têtes lorsqu’ils sont proches. Il y a aussi souvent du sable à un endroit ou à un autre dans une plantation de cannabis, il y a donc de fortes chances que certains aient pu se retrouver dans l’herbe par accident. Les cultivateurs douteux et peu fiables, cependant, sont également connus pour en ajouter exprès afin de donner à leurs têtes une apparence plus brillante et une sensation plus lourde.

Comment Détecter Le Sable

Heureusement, la plupart du sable tombe dans le sachet. Cela dit, vous devriez toujours être consciencieux une fois que vous aurez votre tête dans les mains. Vous pourrez en trouver en secouant davantage les têtes, mais vous ne trouverez pas la plupart avant d’avoir tout effrité et commencé à filtrer. Une fois que tout est séparé et étalé, il devrait être beaucoup plus facile de trouver du sable et de le filtrer pour l’extraire de votre tête.

Engrais Brix

Types De Contaminants Dans Le Cannabis : Engrais Brix

Contrairement à la plupart des autres engrais, les engrais brix sont spécifiquement conçus pour augmenter la quantité de certains glucides et sucres dans votre plante. Les plantes ont besoin d’une certaine quantité de brix pour survivre, mais sont généralement satisfaites par ce qui se trouve dans une terre standard. Toutefois, les engrais brix peuvent être utilisés pour compléter une carence ou améliorer une culture régulière. Toutefois, des cultivateurs plus sournois et recherchant le profit l’utilisent en excès. En fait, ils traitent leur cannabis avec cet engrais après la récolte, en y trempant leurs têtes et en les suspendant pour les faire sécher. Cela les rend nettement plus lourdes, tandis que l’engrais reste presque invisible pour les sens.

Comment Détecter Les Engrais Brix

Malheureusement, vous aurez du mal à reconnaître l’engrais brix sur vos têtes par le seul toucher et l’odeur. Pour en être sûr, vous devrez voir si la tête brûle brutalement lorsque vous la fumez ou la vaporisez, ou si elle laisse un goût chimique sur votre langue. Bien entendu, il est extrêmement malsain de consommer de l’herbe coupée aux engrais, et nous vous conseillons vivement de jeter les têtes contaminées par ces substances.

Laque Pour Cheveux

Types De Contaminants Dans Le Cannabis : Laque Pour Cheveux

Dès le départ, cela peut sembler ridicule d’avoir ces deux choses ensemble. Toutefois, si vous installez des présentoirs de têtes et que vous voulez qu’elles restent brillantes, c’est une bonne stratégie esthétiquement parlant. Bien entendu, ces têtes ne doivent jamais être utilisées à d’autres fins que les exposer, mais certains cultivateurs et dealers peu fiables continuent d’en appliquer sur leurs têtes pour faire du profit rapidement. Cela rend les têtes plus lourdes et plus collantes, et un utilisateur occasionnel ne remarquera peut-être pas que quelque chose ne va pas lors de la première inspection.

Comment Détecter La Laque

Une fois que vous aurez ramené chez vous quelques bourgeons enduits de laque, vous remarquerez rapidement le problème. Pour commencer, les têtes vous sembleront étrangement denses et compactes — bien plus qu’à l’état naturel. Prenez une taffe, et vous serez instantanément frappé par un arôme chimique piquant rappelant le mauvais parfum. Grâce à ces signes clairs, vous ne devriez même pas avoir besoin d’en consommer pour remarquer le problème.

Pesticides Ou Engrais Industriels

Types De Contaminants Dans Le Cannabis : Pesticides Ou Engrais Industriels

Bien que leur présence soit plus logique que celle de certains autres contaminants de cette liste, les pesticides et les engrais industriels présents dans vos pépites peuvent toujours représenter un risque important pour la santé. Plutôt que de se retrouver là par négligence, ces produits chimiques peuvent apparaître dans les têtes cultivées par les distributeurs légaux, car ils sont conçus pour protéger les cultures et maximiser la culture. Ils peuvent non seulement laisser un goût amer dans votre bouche, mais aussi envoyer une foule de produits chimiques dangereux dans vos poumons. L’ingestion de têtes contaminées de ce type sur une longue période peut entraîner de graves symptômes d’asthme, une neurotoxicité potentielle et divers autres problèmes de santé.

Comment Détecter Les Pesticides Ou Les Engrais Industriels

Compte tenu du risque qu’ils représentent, cela peut être légèrement inquiétant que ces substances puissent éviter la détection par tous nos sens. Oui, nous avons dit plus tôt que cela peut rendre la fumée âpre, mais ce n’est pas toujours discernable. Souvent, vous pouvez fumer des têtes coupées aux engrais ou aux pesticides sans le savoir. En réalité, la seule façon de savoir si vos têtes sont contaminées ou non est de les faire tester par un laboratoire. Heureusement, des coffeeshops et des dispensaires fiables effectuent ces tests sur leurs produits avant de les vendre, afin que vous n’ayez pas à vous soucier de le faire vous-même.

Plomb

Types De Contaminants Dans Le Cannabis : Plomb

Le plomb est probablement la substance la plus dangereuse qui puisse se retrouver dans votre cannabis. Il va sans dire que le plomb peut causer beaucoup de dommages à votre organisme si vous le chauffez et l’inhalez. Il finit généralement dans les plantes via une terre contaminée, de l’engrais ou même de l’eau, s’accumulant dans le système racinaire et trouvant à son tour son chemin vers les têtes. Si vous consommez ces têtes contaminées, le plomb qui s’y trouve peut potentiellement endommager vos os, votre foie, vos reins et votre cerveau. Si vous êtes enceinte, il est important de noter que ces risques se transmettent également au fœtus.

Comment Détecter Le Plomb

Vous remarquerez probablement que quelque chose ne va pas au moment où vous commencerez à fumer ou à vaporiser ces têtes, mais vous ne voulez pas en arriver là pour le bien de votre santé. En réalité, la seule façon de le constater est d’utiliser un microscope pour chercher les morceaux de plomb. Heureusement, les microscopes de poche sont assez accessibles, vous n’avez donc pas à acheter du matériel professionnel juste pour inspecter votre herbe.

Moisissure Ou Champignon

Types De Contaminants Dans Le Cannabis : Moisissure Ou Champignon

Les champignons et la moisissure, qui sont peut-être les contaminants les plus courants du cannabis, sont une menace constante pour les têtes. Qu’ils poussent encore sur la plante, qu’ils sèchent après la récolte ou qu’ils restent dans votre tiroir après l’achat, vos têtes peuvent en être victimes à tout moment si leur environnement n’est pas adéquat.

Plus précisément, l’excès d’humidité dans l’air peut se retrouver piégé dans les replis denses de vos têtes, s’accumulant au fil du temps et permettant la propagation de moisissures et de champignons à leur tour. Si vous les inhaler, cela peut provoquer des symptômes de l’asthme si vous en avez déjà, et peut entraîner divers autres problèmes pulmonaires si vous n’y êtes pas confronté. Ce ne sont là que quelques-uns des problèmes de santé que vous pourriez rencontrer.

Comment Détecter Les Champignons Ou De La Moisissure

Un microscope de poche peut vous aider à déterminer la présence de ces contaminants, mais la plupart du temps vous ne devriez même pas en avoir besoin pour détecter des champignons ou des moisissures. Si vous voyez par hasard des poils blancs ou des points suspects se répandre sur vos têtes, il s’agit plus que probablement de moisissure. Une odeur étrange et désagréable facilite la détection.

Verre

Types De Contaminants Dans Le Cannabis : Verre

Le verre peut se retrouver dans les têtes accidentellement par le biais du processus industriel, ou par des cultivateurs douteux qui essaient d’augmenter le poids et la brillance de leur produit. Quoi qu’il en soit, il est extrêmement dangereux et peut entraîner divers problèmes lorsqu’on fume, notamment des coupures internes dans la gorge et les poumons. Avec le temps, ces cicatrices peuvent s’accumuler et entraîner le développement d’une silicose dans votre système respiratoire.

Comment Détecter Le Verre

Il y a deux façons principales de détecter le verre dans votre cannabis : en regardant et en brulant. Naturellement, vous devrez d’abord essayer la première méthode ; il suffit de prendre un microscope de poche (en ligne ou dans un magasin) et d’examiner attentivement chaque tête. Les morceaux de verre scintilleront et auront un aspect net, se détachant clairement des trichomes. La combustion est plus dangereuse, car le verre finit par éclater lorsqu’il atteint des températures suffisamment élevées. La troisième option consiste à faire rouler un verre sur les têtes et d’écouter ou de sentir s’il y a un craquement ou un bris.

Talc

Types De Contaminants Dans Le Cannabis : Talc

Connu de certains sous le nom de stéatite, le talc est un autre additif connu du cannabis illégal et non réglementé. Son principal objectif, comme vous l’avez peut-être deviné, est d’augmenter le poids des têtes et de renforcer l’aspect des trichomes. Mais dans ce processus, les cultivateurs et les distributeurs responsables vous font courir le risque de lésions respiratoires, qui pourraient éventuellement provoquer une talcose pulmonaire.

Comment Détecter Le Talc

D’un point de vue marketing, il se trouve que l’inconvénient du talc est aussi votre principal avantage pour reconnaître cette contamination. Vous voyez, les têtes qui ont été traitées avec du talc ont généralement une couleur beaucoup plus claire que les têtes pures, et leurs arômes et saveurs sont également nettement atténués. En espérant que vous n’ayez rien de plus à faire que regarder ces têtes avant de les jeter.

Comment Éviter D’Acheter Des Têtes Contaminées

Comment Éviter D’Acheter Des Têtes Contaminées

Maintenant que vous avez une idée beaucoup plus claire des potentielles menaces, il est temps de trouver comment vous pouvez éviter ces risques en premier lieu. Après tout, agir dans un esprit de prévention est le meilleur moyen de s’assurer qu’il n’y aura pas de problèmes.

Cultivez Votre Propre Herbe

Pour commencer, il n’y a pas de meilleur moyen de savoir exactement ce que vous fumez ou ce que vous vaporisez que de le cultiver vous-même. Lorsque vous pouvez contrôler les nutriments que votre cannabis reçoit, l’environnement de votre plante et les conditions dans lesquelles vos têtes sont séchées et stockées, vous pouvez être certain qu’aucun contaminant indésirable ne viendra gâcher vos sessions fumettes.

Articles liés

Conseils Pour Bien Conserver Votre Cannabis

Acheter Uniquement Dans Un Coffeeshop Ou Un Dispensaire De Confiance

Si ce n’est pas possible, ou si vous êtes à court, un coffeeshop ou un dispensaire digne de confiance devrait pouvoir vous aider. Ces endroits disposent d’un personnel dévoué qui inspectera chaque produit au mieux de ses capacités. Leur réputation et leur activité sont en jeu, après tout, et ils doivent donc s’assurer que chaque produit qui passe par eux est sûr et de bonne qualité.

Vérifier Une Contamination Avant L’Achat

Enfin, si vous souhaitez quand même prendre des précautions supplémentaires, vous pouvez utiliser certaines des méthodes dont nous avons parlé plus haut dans cet article pour inspecter vos pépites avant de les acheter. Si vous ne pouvez pas effectuer l’inspection au magasin, vous devez quand même le faire lorsque vous rapportez votre herbe à la maison. Vous ne pourrez plus faire d’économies à ce moment-là, mais vous pourrez quand même sauver votre santé, ce qui est bien plus important selon nous.

Que Pouvez-Vous Faire Contre Une Herbe Contaminée ?

Que Pouvez-Vous Faire Contre Une Herbe Contaminée ?

Si vous vous retrouvez quand même avec des têtes contaminées, tout espoir n’est pas perdu. Tant que vous avez le temps et les matériaux appropriés, le water curing est une bonne stratégie pour nettoyer vos têtes de contaminants spécifiques, comme les sucres et le sable. Cela n’enlève pas toutes les impuretés, mais cela permet de rincer la majorité d’entre eux sans nuire au THC, aux autres cannabinoïdes ou aux terpènes. Vous aurez donc une herbe beaucoup plus pure et plus lisse. Quelle que soit la manière dont vous vous attaquez aux impuretés contenues dans votre cannabis, assurez-vous de rester en sécurité et de consommer votre herbe de manière responsable.

Zamnesia

Écrit par : Zamnesia
Zamnesia a passé des années à améliorer ses produits, ses gammes et ses connaissances autours des psychédéliques. Guidé par l’esprit de Zammi, Zamnesia s’efforce de vous fournir un contenu précis, factuel et informatif.

De nos auteurs

Read more about
Actualités Guide Pratique
Recherche par catégories
ou
Rechercher