Comment faire une teinture de cannabis sans alcool

Publié le :
Catégories : BlogCannabisRecettes

Comment faire une teinture de cannabis sans alcool

Les teintures de cannabis sont discrètes, puissantes et pratiques. Avec les recettes qui suivent, facile de préparer des teintures, même si vous voulez éviter l'alcool.

L'alcool est le solvant standard utilisé dans la préparation des teintures. Pourquoi ? Tout simplement parce que l'alcool est très efficace pour l'extraction des cannabinoïdes, ce qui rend possible de produire une teinture très puissante. Cependant, en plus d'être très cher sous sa forme la plus pure, l'alcool n'est pas forcément du goût de tout le monde. Si vous êtes sensible, même quelques gouttes d'un alcool à degré élevé peut provoquer un réel effet. Voilà pourquoi certains se tournent vers des alternatives sans alcool qui, heureusement, existent. Le solvant non-alcoolique le plus couramment utilisé est la glycérine, qui est un ingrédient alimentaire courant et sans danger.

La glycérine est de source animale ou végétale, la glycérine végétal étant souvent préférée. Elle est facilement disponible en pharmacie et vendue comme édulcorant, sous forme pure. Le goût sucré est un bonus, ce qui rend les teintures très agréables au goût. Cependant, les teintures à la glycérine ont une limitation, c'est leur puissance. Il a été découvert que la glycérine ne peut contenir qu'un tiers des cannabinoïdes que l'alcool peut contenir : il faut donc en consommer un peu plus pour avoir le même effet. Comme le point d'ébullition de la glycérine est de 290°C, il est impossible de faire réduire le liquide comme on peut le faire avec l'alcool, ce qui augmente la concentration. Le seul moyen de rendre une teinture à la glycérine plus puissante est de refaire tremper des nouveaux matériaux végétaux dans la glycérine déjà infusée, mais l'effet est limité. Même si les teintures à la glycérine sont moins puissantes que celles à l'alcool, leur puissance n'est en général pas un problème comme il suffit d'en consommer juste un peu plus.

Extraction à chaud ou à froid

Le goût sucré des teintures à la glycérine les rend idéales pour la cuisine, ainsi que pour les consommer pures sous forme de gouttes. Il existe deux méthodes principales pour préparer des teintures à la glycérine : avec de la chaleur et sans chaleur. La chaleur possède l'avantage d'accélérer grandement le processus, cependant elle possède l'inconvénient de faire bouillir certains des terpènes et de perdre un peut de goût. Si vous voulez obtenir un produit le plus complet possible, alors la macération à froid est votre méthode de choix. Si vous êtes pressé d'obtenir votre teinture, alors il faudra utiliser la chaleur.

Préparer les teintures

Comme les teintures sont surtout consommées par voie orale, les cannabinoïdes doivent être décarboxylés pour devenir actifs par voie orale. Même en faisant chauffer dans une mijoteuse, la chaleur ne sera peut-être pas suffisante pour décarboxyler totalement l'herbe. Il est donc préférable de commencer en faisant chauffer l'herbe au four à 120°C pendant 30 minutes avant de commencer l'extraction. Le processus détruit quelques terpènes et donne un parfum légèrement cuit, mais il rend les cannabinoïdes presque totalement actifs par voie orale. Vous pouvez sinon décarboxyler les cannabinoïdes une fois qu'ils ont été extraits dans la glycérine ; de cette façon vous n'aurez pas ce goût de cuisson au four.

Voilà ce qu'il vous faut

De la glycérine alimentaire
Des têtes ou résidus de taille séchés (la qualité de la teinture dépend des matériaux utilisés)
Un moulin à café
Une mijoteuse (à cuisson lente) ou des pots en verre
Une passoire à mailles très fines ou une toile à fromage

La méthode à la mijoteuse – avec chaleur

1. Réglez votre mijoteuse sur un feu doux. La température idéale est de 80°C. Si possible, réglez votre mijoteuse sur la position « conserver la chaleur » car certaines mijoteuses peuvent faire brûler la teinture, même à feu doux : attention ! Si vous êtes inquiets que cela puisse vous arriver, utilisez la méthode avec les pots en verre (voir plus bas).

2. Broyez votre cannabis aussi finement que possible avec le moulin à café ou le mixeur.

3. Mettez l'herbe dans le pot et remplissez de glycérine jusqu'à ce que tout l'herbe soit couverte. Mettez ensuite le pot dans la mijoteuse.

4. Laissez mijoter pendant 6-24 heures.

5. Retirez de la source de chaleur et laissez reposer pendant quelques heures ou une nuit.

6. Filtrez avec une toile à fromage (un filtre à café se boucherait). Cette étape est assez longue car la glycérine est très lente à couler et collante. Une bonne occasion d'entraîner sa patience.

7. Versez dans un compte-goutte et savourez !

La méthode de macération à froid

1. Broyez votre cannabis aussi finement que possible avec un moulin à café ou un mixeur.

2. Mettez la glycérine et le cannabis dans des pots en verre clair. Un couvercle hermétique est crucial.

3. Placez sur une fenêtre ou dans un autre endroit ensoleillé et laissez reposer pendant 3 à 5 semaines minimum, mais il n'y a pas de limite à la durée de macération. Si vous avez le temps, laissez macérer pendant 6 mois. Secouez les pots chaque jour pour aider à libérer les cannabinoïdes désirés.

4. Filtrez avec une toile à fromage ou une passoire à mailles très fines (une fois de plus, un filtre à café en papier ne marchera pas !).

Même si la méthode avec les pots en verre est considérablement plus longue, elle préserve plus efficacement les terpènes. Pour le stockage de votre teinture de cannabis, il est recommandé de la conserver au réfrigérateur afin d'augmenter sa durée de vie. Quand vous utilisez la méthode à froid sans jamais chauffer, la teinture ne sera pas active par voie orale. Pour la rendre active, vous devez décarboxyler soit les matériaux végétaux avant la macération, ou bien décarboxyler le liquide final en le plaçant dans un bain d'huile chaud pendant une demie heure.

Dosage

Suivant les quantités d'herbe et de glycérine utilisées, la teinture sera plus ou moins puissante.
Expérimentez avec la dose jusqu'à trouver la bonne quantité, mais en général il vaut mieux commencer avec de faibles doses. Si une goutte ne suffit pas, essayez avec deux, puis trois, etc. La teinture peut s'utiliser en cuisine : ajoutez simplement la dose désirée dans le plat de votre choix. De plus, il est possible d'utiliser une teinture à la glycérine dans une cigarette électronique, mais les effets ne seront pas très forts.

Faites-nous savoir dans les commentaires comment se sont passées vos expériences avec la glycérine !