L’Ultime Guide De La Culture Guérilla Du Cannabis

Pour les cultivateurs vivant sous la prohibition, la culture guérilla est une chance de s’en sortir. Dans ce guide, nous passerons en revue tout ce qu’il faut savoir pour bien commencer (et bien finir) votre propre culture guérilla.

La Culture Guérilla Des Plants De Cannabis

Tout le monde n’a pas le luxe de pouvoir cultiver depuis le confort de son propre domicile ou de son jardin. Vous n’avez peut-être pas la place, ou peut-être que votre propriétaire ou colocataires ne partagent pas votre enthousiasme du cannabis. Mais ce n’est pas une raison pour jeter l’éponge ! Voici comment mener une superbe culture guérilla de cannabis !

Qu’Est-Ce Que La Culture Guérilla ?

Qu’Est-Ce Que La Culture Guérilla ?

Pour faire simple, la culture guérilla signifie la culture de cannabis clandestine en extérieur. L’emplacement est généralement choisi en « pleine nature », il est discret, car vous devrez être certain que personne ne découvre vos plants. Donc, pas de parc, ni de sentier. Cependant, une belle clairière en forêt peut par exemple faire office de superbe emplacement.

La culture guérilla est plus souvent associée à la culture de la weed, mais bien sûr, il est aussi possible de cultiver n’importe quelle autre plante, légume ou fleur. Après tout, tout le monde n’a pas de jardin ou peut-être que vous souhaitez simplement mener une culture guérilla par pure curiosité.

Quels Sont Les Avantages Et Les Inconvénients De La Culture Guérilla ?

Quels Sont Les Avantages Et Les Inconvénients De La Culture Guérilla ?

La culture guérilla à des avantages évidents : premièrement et le plus important, vous avez moins de chance de vous faire attraper. Mis à part le fait que vos plants de cannabis sont cachés quelque part en forêt, le risque de vous faire exposer est aussi bien plus bas. Vous n’aurez pas à vous inquiéter autant des flics ou des voisins se plaignant d’une odeur ou d’un aperçu de cannabis.

D’un autre côté, prendre soin de ses plantes peut être un peu plus compliqué lorsqu’elles ne sont pas dans votre propre jardin. De plus, cultiver en pleine nature peut aussi être risqué. Imaginez ce qui pourrait arriver à votre culture avec tous les animaux et insectes de la forêt, ou bien alors qu’une tempête approche… Il est recommandé d’éviter les zones comportant des terriers de lapins et de rester éloigner de ces petits animaux grignoteurs. La solution la plus efficace contre les lapins est de planter du grillage à poule autour de vos plantes.

Où Installer Une Culture Guérilla ?

Où Installer Une Culture Guérilla ?

Maintenant, ne vous contentez pas d’aller dans le parc du coin, en pleine nuit, de creuser des trous et d’y jeter vos graines. Il y a de grandes chances pour cela se solde en un échec…

Il vous faut choisir un meilleur emplacement. Il y a plusieurs manières de lancer une culture guérilla et un certain nombre de facteurs à prendre en compte pour chaque emplacement.

Histoire liée à ce sujet

Comment Cacher Votre Culture En Extérieur

Voici des facteurs à envisager :

1. Sur La Terre Comme Aux Cieux

La première et probablement l’option la plus commune est de commencer sa culture guérilla sur la terre. Pour éviter que quiconque ne trouve vos plants, ne vous les vole ou ne les détruise, assurez-vous que vos plants soient éloignés des chemins et des rues. Ce genre de lieux est facilement découvert par les passants, puisque l’odeur sera remarquable à une dizaine de mètres de là, en fonction du vent.

Vous pouvez également planter votre weed parmi les buissons ou autre plante fortement olfactive pour offrir un camouflage et une protection naturelle. Les forêts, les champs et les terres agricoles abandonnées offrent de superbes lieux de culture. Vous pourrez choisir de cultiver directement en terre ou dans des pots en tissu, afin de pouvoir déplacer vos plantes si besoin.

Astuce d’expert : cultiver quelques plantes dans différents emplacements, si l’une de vos cultures est découverte, les autres resteront cachées.

Planter directement en terre s’accompagne toujours d’un risque de découverte. Cherchez un spot assez élevé, qui sera difficile d’accès. Cela peut signifier cultiver sur le toit d’un bâtiment abandonné ou mettre des pots en haut d’arbres. Soyez imaginatif, nous sommes certains que vous trouverez une bonne idée.

2. Proche De L’eau

Un endroit dissimulé, près d’un point d’eau, comme une rivière, un lac ou un étang peut être optimal pour la culture de votre weed. Vous n’aurez pas l’air suspect à trimballer des seaux remplis d’eau. De plus, il est possible que votre cannabis n’ait pas besoin d’être arrosé s’il est planté près de l’eau. Vos plantes pourront simplement absorber l’eau déjà présente dans la terre. Un spot près de l’eau en mouvement est aussi bien moins sujet au gel.

3. Mélanger À D’autres Cultures

Planter son cannabis parmi une autre culture à gros volume, telle que du maïs, est une bonne manière de le dissimuler. Si vous cultivez à l’orée de la forêt ou dans un champ de maïs, assurez-vous de choisir une partie ensoleillée du champ. Cherchez l’endroit où le soleil vient se déposer en plein milieu de journée, lorsqu’il se lève et lorsqu’il se couche. Plus vos plantes recevront de soleil, plus gros vos rendements seront lors de la récolte.

Astuce d’expert : Utilisez des variétés à floraison rapide, qui seront prêtes avant la récolte du champ.

Quand Préparer Une Culture Guérilla

Quand Préparer Une Culture Guérilla

Tout est une question de timing : plantez trop tôt et votre weed pourrait être victime des froides températures et du gel. Plantez trop tard et vos plants succomberont aux pluies automnales.

Si vous cultiver du cannabis photopériodique, le timing est encore plus crucial. Il faudra vous assurer que vos plantes aient un temps de croissance suffisant ainsi qu’assez de temps pour une maturation complète de vos têtes avant la récolte. Puisque les variétés photopériodiques fleurissent en fonction de la lumière disponible, il faudra vous assurer qu’elles soient prêtes le moment venu.

Le meilleur moment pour se diriger vers l’extérieur dépend de votre climat local. Bien sûr, un habitant d’une région plus froides, telles qu’au Royaume-Uni ou aux Pay-Bas disposeront d’une fenêtre plus limitée que quelqu’un du Sud de l’Espagne ou de l’Italie.

Histoire liée à ce sujet

Calendrier de culture pour l’Europe du Nord et du Sud

Comment Commencer Une Culture Guérilla

Comment Commencer Une Culture Guérilla

Vous avez trouvé un bon spot et vous êtes maintenant impatient de planter vos graines. Mais ne montez pas sur vos grands chevaux, il ne faut pas faire les choses à moitié et le regretter le jour de la récolte. Il est important de se préparer si vous souhaitez que votre culture guérilla se passe bien.

1. Choisir La Variété Parfaite

Il ne faut pas cultiver de plants monstrueusement grands qui alerteraient tout le monde de l’emplacement de votre culture. Choisissez des variétés compactes et plantez-en plusieurs. Les variétés à autofloraison sont excellentes pour la culture guérilla ! Non seulement, elles sont petites et discrètes, mais elles sont aussi rapides et robustes.

Histoire liée à ce sujet

Meilleures Variétés De Cannabis Pour la Culture En Guérilla

2. Les Mesures Pour Protéger Ses Plantes

En pleine nature, un tas de mauvaises choses peuvent arriver à votre cannabis. Vos plantes pourraient croiser le chemin de voleurs ou de petites bêtes fans de cannabis telles que des chevreuils, des lapins, des araignées, des mites ou des limaces. Érigez une barrière contre les limaces et prenez des mesures préventives telles que l’emploi d’urine de prédateur ou d’huile de neem pour que ces nuisibles restent à l’écart. Installez des cages de protection pour vos plants à l’aide de grillage à poule et de piquets de bois. Ces derniers peuvent aider la plante à supporter le vent et les pluies fortes.

3. Préparer Ses Plantes

Vents et météo, températures basses ou élevées et nuisibles rendent difficile la vie de votre cannabis. Malheureusement, les plantules sont particulièrement vulnérables dans des environnements d’extérieur hors de contrôle.

Vous pouvez leur faciliter la vie en faisant germer les graines à la maison plutôt qu’en extérieur. Laissez-les se développer jusqu’à devenir des plantes saines de 30 cm avant de les déposer en extérieur. Mais ne les jetez pas directement en pleine nature. Il faudra les introduire à leur nouvel environnement lentement. Vous pourrez faire cela dans votre jardin, en les laissant deux à trois heures par jour en plein soleil durant près d’une semaine.

4. Préparer La Zone De Culture

Préparer vos plants est une partie de l’histoire, mais la préparation de la zone de culture est toute aussi importante. Si vous avez trouvé un endroit reculé, mais que vous doutez de la qualité de la terre, vous pouvez toujours l’enrichir en ajoutant du terreau professionnel ou de la fibre de coco ainsi que des additifs biologiques. Ajoutez de la perlite et la vermiculite pour un sol plus léger qui retiendra tout de même l’humidité pour les moments les plus secs. Pour un cannabis optimal, vous aurez besoin d’un bon terreau, sauf si la terre est très limoneuse, noire et à l’aspect riche.

5. Laissez Ces Petits Monstres Verts Se Déchaîner

Une fois que vos plantes sont habituées à l’air libre et que le gel n’est plus une menace potentielle, il est temps de laisser vos petits monstres verts se déchaîner. Ce que vous pouvez faire maintenant, c’est couper le fond du pot et de le remplacer par un petit morceau de carton (scotchez-le bien pour que tout reste solide). Emmenez les pots vers votre jardin secret et retirez les cartons avant de les placer dans la terre. Si vous êtes enclin à être un peu plus écolo, utilisez des pots en pulpe, ils sont biodégradables.

L’Entretien Du Cannabis Lors D’une Culture Guérilla

L’Entretien Du Cannabis Lors D’une Culture Guérilla

Dans un monde parfait, il vous suffirait de planter vos graines et de revenir quelques semaines plus tard pour la récolte. Si seulement c’était si simple. À la place, vous devrez souvent aller rendre visite à vos plants et vérifier si tout va bien. En plus de devoir les arroser, vous devrez vérifier les invasions de nuisibles, les nourrir et ainsi de suite.

Si vous vous dirigez souvent vers votre emplacement secret avec un énorme sac rempli d’équipement, les gens risquent de se demander ce que vous faites. Alors soyez créatifs, prenez un appareil photo, des jumelles, une canne à pêche, promenez votre chien. De cette manière, si l’on vous pose des questions, vous aurez toujours quelque chose à répondre : observation d’oiseaux, pêche, promenade du chien, etc.

Allez rendre visite à vos plantes à pied pour que personne ne remarque votre voiture ou votre vélo garé pas loin. Il peut aussi être judicieux de porter des vêtements sombres et de n’y aller qu’à l’aube. Un autre bon moment est durant les heures de bureau, alors que la majorité des gens travaille.

Summer  En Été

Durant l’été, la chaleur et l’absence de pluie peut être problématique, toute période de 10 jours sans pluie pose une potentielle menace à votre culture. Rendez visite à vos plantes au moins une fois par semaine et soyez prêt à transporter assez d’eau pour complètement en saturer les racines.

Alors que vous vous occuperez de vos plants, examinez-les de près. Cherchez des blessures sous les feuilles et le long des tiges et combattez les invasions dès le premier signe. Inspectez vos plantes à la recherche de signes de carences, si vous en repérez, il sera peut-être nécessaire de fertiliser davantage.

Autumn  En Automne

Alors que l’automne approche, il vous est conseillé d’ajouter des nutriments spécialement conçus pour la floraison afin de maximiser vos rendements. C’est le moment parfait pour saupoudrer du guano de chauve-souris autour de la zone racinaire et de l’arroser. Sinon, tout autres bons nutriments de floraison feront l’affaire. Ces derniers contiennent du phosphore et du potassium, vos chéries en auront besoin pour engraisser leurs têtes.

Récolter Sa Culture Guérilla

Récolter Sa Culture Guérilla

Enfin, une fois que l’été touche à sa fin, vos guerrières seront prêtes pour la récolte. Mais n’ayez pas trop d’attente en ce qui concerne les rendements, soyez réalistes, il y a peu de chances que vos plantes produisent un rendement maximal. Pour cette raison et puisqu’il y a toujours des chances pour que vos plantes ne survivent pas pour quelle que raison que ce soit, il est judicieux d’en planter plusieurs pour rattraper les réductions individuelles de rendement.

Le jour de la récolte, il faudra la rapatrier aussi discrètement que possible. Ne passez pas trop de temps à couper les branches et tailler les têtes en plein air. Agissez aussi vite que possible et placez votre récolte dans un récipient hermétique. Le reste, par exemple la taille et la manucure, pourront être faits chez vous.

Histoire liée à ce sujet

Quand Et Comment Récolter Son Cannabis

Mesures Post-Récolte (Optionnelles)

Si votre emplacement s’est révélé sûr et privé, rendez la pareille à Mère Nature ! Vos plantes ont « dévoré » un tas d’azote durant leur cycle de vie, alors si vous souhaitez utiliser le même spot l’année prochaine, envisagez de planter une culture de couverture d’automne ou de l’herbe dans cet espace pour améliorer les conditions du sol. Quelque chose comme le trèfle d’Alexandrie ou la vesce velue s’en sortira bien pendant l’hiver et peut être réintroduit dans le sol au printemps, l’enrichissant naturellement au fur et à mesure que la matière végétale est décomposée par les microbes.

Trucs Et Astuces Pour La Culture Guérilla

Trucs Et Astuces Pour La Culture Guérilla

Voici quelques astuces pour cacher votre cannabis durant votre culture guérilla :

Loin Des Yeux, Loin Du Coeur

La règle la plus importante pour une culture guérilla réussie, c’est que vos plantes restent aussi discrètes que possible. Choisissez un emplacement éloigné des sentiers, évitez les lieux sur lesquels des passants pourraient tomber. Envisagez la culture de variété à autofloraison en raison de leur stature et leur rapide cycle de vie.

Camoufler À L’Aide Plante De Compagnonnage

Envisagez de camoufler vos plants de cannabis avec des espèces à l’aspect similaire. De plus, des plantes telles que de la lavande ou de la menthe poivrée peuvent dissimuler vos plantes aussi bien physiquement qu’olfactivement. De plus, elles feront aussi office de répulsif à insecte naturel.

Histoire liée à ce sujet

Le Compagnonnage Végétal Pour Soigner Et Protéger Vos Récoltes De Cannabis

Entre D’Autres Plantes

Dissimulez votre cannabis parmi des plantes qui se développent à proximité. Vous pouvez même les cultiver sous la canopée d’un arbre ou dans des fourrées. Rappelez-vous juste que le cannabis a besoin de soleil direct, alors ne le recouvrez pas complètement !

De superbes plantes pour accompagner une culture de cannabis :

  • Bambou
  • Plants de tomates
  • Sumac vénéneux
  • Maïs

On Ne Parle Pas, On Ne Vend Pas

La règle #1 quand on cultive du cannabis : on ne parle pas, on ne vend pas ! C’est peut-être difficile de ne pas partager la joie de la culture de vos chéries, mais n’en parlez pas, même pas à votre sœur ou votre meilleur pote. Le truc, c’est qu’avec chaque personne qui apprend l’existence de votre culture, le risque de découverte augmente significativement. Alors gardez la bouche cousue et cultivez en toute sécurité !

Comment Mener Une Culture Guérilla De Cannabis : Conclusion

Comment Mener Une Culture Guérilla De Cannabis : Conclusion

Alors que la culture guérilla est un passe-temps excellent pour certains, d’autres comptent dessus et c’est pour eux la seule manière de cultiver du cannabis et d’y avoir accès. Faites-le comme il faut dès le départ et vous pourrez vous attendre à des récoltes impressionnantes !

N’oubliez pas :

  • Pas de précipitation : prévoyez toute votre culture guérilla
  • Discrétion et secret sont vos plus grands points forts !
  • Servez-vous de la bonne variété de cannabis
  • Soyez réaliste en ce qui concerne les rendements
  • Ne le dites à personne