Choisir Le Bon Pot Pour Vos Plants De Cannabis

S’assurer que ses beautés se trouvent dans des pots adaptés et sécurisés est une tâche importante, mais souvent prise à la légère. Le type de contenant que vous choisirez, le matériau dont il est fait ainsi que sa taille, ont un effet important sur la manière dont vos plantes se développeront.

Bon Pot Pour Plants De Cannabis

Les pots pour cultiver du cannabis existent sous toutes les tailles et toutes les formes, ils sont conçus de toutes sortes de matériaux. Vous pouvez simplement prendre un pot en plastique au magasin de votre quartier si vous n’avez que peu de moyens, ou bien choisir des air-pots ou d’autres pots plus élaborés pour votre culture. Quels sont les avantages et les inconvénients des différents types de pots ? Lequel devriez-vous prendre ? Quelle est la bonne taille pour vos plantes ? eh bien, découvrez-le !

Comment Déterminer La Bonne Taille De Pot

Comment Déterminer La Bonne Taille De Pot Pour Cannabis

La chose la plus importante à prendre en compte lorsque l’on choisit son contenant pour cultiver du cannabis, c’est sa taille. Le cannabis développe des racines particulièrement longues qui nécessitent beaucoup d’espace pour vraiment s’épanouir. Si vous cultivez du cannabis dans un contenant trop petit, cela peut mener à des nœuds racinaires, menant ainsi à une croissance arrêtée.

Articles liés

Des Racines Saines Pour Un Cannabis Sain Et De Plus Gros Rendements

Lors d’une culture de cannabis traditionnelle, des pots adaptés varient entre 4 et 14 litres. La taille exacte que vous choisirez dépendra de la variété que vous cultiverez (plus les plantes seront grosses, plus elles auront besoin d’espace) et de votre espace disponible.

Un pot trop petit viendra affecter négativement la croissance de vos plantes ainsi que leur rendement. Mais un contenant trop gros ne sera profitable que si votre plante a le potentiel de le remplir.

Ce qui est important, c’est que les racines de votre cannabis ne soient jamais à court d’espace. En règle générale, il vaut mieux choisir le plus gros récipient pouvant rentrer de manière pratique dans votre zone de culture. De cette manière, vous n’aurez jamais à vous inquiéter des nœuds racinaires.

La liste suivante souligne la quantité d’espace idéale théorique dont votre plante a besoin, en fonction de son âge:

0–1 semaine Cube d’enracinage
1–6 semaines pot de 10 cm
6–8 semaines contenant 10 litres
2–3 mois contenant 14 litres
3–8 mois contenant 22 litres
8–16 mois contenant 45 litres

Note : pour les variétés à autofloraison, nous ne recommandons pas de rempoter, cela met temporairement la plante en état de choc et vient ralentir sa croissance. Déplacez simplement vos plantules de leur cube d’enracinage vers leur pot final, ou plantez-les directement dans leur pot final. Pour les plantes photopériodiques, il vaut mieux ne rempoter que quelques fois, afin de ne pas infliger des dégâts superflus, ni de trop étendre la phase de croissance.

Veuillez également noter que ces valeurs ne sont que de simples suggestions. Une grande taille pourrait ne pas toujours être pratique, surtout lors d’une culture en intérieur. Vos plantes pourraient ne pas nécessairement avoir besoin de ces tailles de contenant pour s’épanouir et des compromis doivent être faits afin d’économiser de l’espace. En extérieur, vous pouvez aussi choisir de simplement planter directement en terre, de cette manière, il n’y aura pas de limite à la formation racinaire. Mais une fois de plus, vous perdrez le confort de pouvoir déplacer vos plantes en cas de souci, ce qui peut être hautement problématique, voire catastrophique.

Les Différents Types De Pots

Les Différents Types De Pots

Ensuite, observons les différents types de pots pour plante disponibles. Une chose à prendre en compte ici, c’est le matériau dont est fait le pot, il en existe en plastique, en argile, en métal, en bois et même en fibre végétale. Mais sachez qu’il n’y a pas de « meilleur » matériau, chacun a ses pours et ses contres.

Par exemple, les pots d’argile (terracotta), viendront boire l’eau de votre substrat, ce qui signifie qu’il faudra plus l’arroser. Les pots en métal peuvent rouiller, collecter trop de chaleur et même causer une contamination. Les pots en bois sont vraiment intéressants pour le cannabis, mais sont souvent très grands et coûteux. Le choix le plus répandu, c’est le plastique. C’est un matériau ayant un bon rapport qualité-prix, qui est propre et solide. Il ne propose rien de spécial, mais il est efficace.

Les Pots En Plastique

Les Pots En Plastique Cannabis

Vous pouvez trouver des pots en plastique quasiment partout pour très peu d’argent. Mis à part les considérations de taille mentionnées ci-dessus, il n’y a pas grand-chose de plus à dire sur l’utilisation d’un pot en plastique pour votre mauvaise herbe.

Si vous cultivez du cannabis en intérieur, vous devrez peut-être choisir des pots rectangulaires plutôt que les classiques pots ronds. Bien que ces derniers soient très bien, les pots rectangulaires vous permettent de bien mieux optimiser votre espace. Certains pots rectangulaires sont particulièrement profonds. Ils sont bien adaptés pour la maximisation des spécimens individuels, car les racines pourront s’étendre plus en profondeur et les plantes devenir plus large.

Une considération lors de la culture en extérieur : choisissez des pots blancs, ils retiennent moins de chaleur qu’un contenant blanc ou gris.

Plus  Pours :

  • Peu coûteux
  • Facile d’y rajouter des trous
  • Disponibles en un tas de tailles et coloris

Min  Contres :

  • Peu solide, peuvent se fissurer
  • Ne protègent pas les racines des températures extrêmes

Pots En Tissu Géotextile Ou Smart Pots

Pots En Tissu Géotextile Ou Smart Pots Cannabis

Les pots en tissu géotextile, aussi appelés « smart pots », sont des pots de culture conçus à partir de tissu d’horticulture. Lorsque les racines atteignent les bords des pots, elles sont piégées par le tissu poreux et naturellement taillées par l’air extérieur. Cette taille par l’air libre (ou air-pruning) promeut en la croissance racinaire et empêche les plates de voir leurs racines nouées (ou se développer en dehors des pots). Un autre avantage des pots en tissu, c’est qu’en raison de leur structure poreuse, il est presque impossible de surarroser vos plantes.

Le principal inconvénient des pots en tissu, c’est qu’ils sèchent plus vite que les pots ordinaires. Vous aurez besoin d’arroser plus fréquemment ou d’employer des pots plus larges pour éviter que cela n’arrive. Les pots en tissu sont aussi moins solides que les pots ordinaires, ils ressemblent plus à des sacs et peuvent donc facilement se renverser.

Plus  Pours :

  • Promeut un système racinaire sain
  • Les racines ont un meilleur accès à l’air et l’oxygène
  • Bien plus difficile à surarroser

Min  Contres :

  • Les pots sèchent plus rapidement
  • Facilement renversables

Pots En Terracotta (Argile)

Pots En Terracotta (Argile) Cannabis

Lorsque vous vous munirez de ces pots à fleur à l’ancienne, il vous faudra l’accoupler à son sous-pot, ce dernier sert à rattraper l’eau qui coulera sous le pot.

Ce qu’il est important de savoir au sujet de ces pots, c’est qu’ils ont besoin d’avoir des trous de drainage en leur fond pour éviter l’engorgement. Tous n’auront pas de trous : souvent, vous devrez les perforer vous-même avant d’y cultiver vos plantes. C’est bien plus facile à faire avec du plastique et c’est superflu avec des pots en tissu. Épargnez-vous la galère de devoir fracturer votre contenant en achetant des pots d’argile avec des trous préfabriqués.

Les pots en terracotta ou en argile sont plus lourds que les pots en plastique, mais ils peuvent être un bon choix, car la terracotta a une capacité naturelle d’aspirer et de stocker l’excès de moisissure. Cela offre un effet rafraîchissant qui sera bienfaisant aux racines de votre plante lors des chaudes journées d’été. Inconvénient mineur : il vous faudra peut-être arroser plus fréquemment.

Plus  Pours :

  • Effet rafraîchissant naturel
  • Esthétique
  • Leur poids important leur permet de supporter des plantes robustes

Min  Contres :

  • Peut être difficile d’y percer des trous
  • Leur poids lourd peut compliquer le déplacement des plantes

Air Pots

Air Pots Cannabis

Les air pots sont similaires aux smart-pots. En taillant vos racines grâce à l’air, les air pots empêchent les racines de se nouer tout en soutenant une croissance optimale. La différence c’est que les air pots sont faits de plastique et comportent des ouvertures latérales, plutôt que d’être faits en tissu.

Tout en profitant grandement à la croissance de votre cannabis par les manières susmentionnées, les air pots ont les mêmes inconvénients que certains pots en tissu. Il vous faudra les arroser plus souvent, car l’eau s’écoulant des bords font sécher la terre plus rapidement. Du côté des avantages, ils sont plus solides que les pots en tissu. Note : il vous faudra peut-être placer les air pots sur de larges plateaux pour collecter les eaux coulantes si vous cultivez en intérieur

Plus  Pours :

  • Racines saines grâce à la taille par l’air
  • Bon drainage

Min  Contres :

  • Couteux
  • Nécessitent plus d’arrosage

Les Astuces Pour La Culture Du Cannabis En Pots

Les Astuces Pour La Culture Du Cannabis En Pots

Peu importe le type que vous choisirez, voici quelques astuces pour la culture de cannabis en pots :

  • Garder Un Écart Entre Vos Plantes

Idéalement, vous devrez utiliser un contenant pour chaque plante. Cela empêche la compétition entre les systèmes racinaires et vous permettre de prendre soin de chaque plante individuellement. Une plante par pot facilitera aussi le rempotage quand il s’agira de cela. Si le substrat d’un contenant est contaminé, surarrosé/surnourri, envahi de parasites, etc., le reste de votre culture ne souffrira pas si chaque plante est cultivée dans son propre pot.

  • Assurez-Vous Que Vos Pots Aient Des Trous En Leur Fond

À moins de très bien connaître votre cannabis et de très bien pouvoir jauger de la quantité d’eau dont votre plante a besoin, il vaut mieux acheter des pots avec des trous/perforations en leur fond. Et même si vous savez précisément quelle quantité leur est nécessaire, facilitez-vous la vie et optez pour des pots troués. Cela permettra à l’excédent d’eau de se drainer et à l’oxygène de traverser le substrat, diminuant les chances de pourriture des racines, un problème qui survient lorsque le substrat reste trop humide pour une durée trop longue.

  • Trouvez Des Plateaux Adaptés À Vos Pots

En plaçant vos pots sur des plateaux, vous pourrez sans danger collecter les fuites et vous assurer que vos plantes ne s’engorgent pas. Choisissez des plateaux assez larges pour récupérer tous les écoulements en provenance du fond et des côtés de vos potes. Vous pouvez même mettre un grand plateau sous quelques pots pour vous faciliter le travail. Assurez-vous de vider vos plateaux régulièrement.

Joyeuse culture !