Le produit a été ajouté à votre panier.
Commander

Guide de Culture

Culture Discrète : Comment Cacher Votre Culture En Extérieur

Culture Discrète

En choisissant de cultiver du cannabis, beaucoup optent pour la culture en intérieur. La culture en intérieur permet une plus grande discrétion et un contrôle total des conditions de croissance. On dit également que les têtes cultivées en intérieur se conservent mieux et sont esthétiquement plus attrayantes. Cependant, il existe beaucoup d’avantages à cultiver en extérieur si vous avez l’espace disponible. Nous ne pouvons pas offrir de conseils juridiques ici, mais selon la juridiction dans laquelle vous vivez, cultiver du cannabis pourrait entraîner des sanctions pénales sévères. Si vous êtes déterminé à cultiver du cannabis sans attirer l’attention, c’est une bonne chose que vous ayez trouvé notre guide pour cacher votre culture en extérieur.

LE CAS DE LA CULTURE EN PLEIN AIR

Que vous soyez cultivateur en guérilla ou que vous laissiez en jachère des terres agricoles, la culture en plein air peut donner d’excellents résultats. Des mythes se sont développés disant que la culture en plein air produit une herbe de moindre qualité. En effet, de nombreuses récoltes préparées à la hâte sont exposées à un transport confiné et sont écrasées sans aucune maturation. Mais si vous êtes sûr d’avoir l’espace nécessaire pour cultiver, sécher, et maturer discrètement, il y a de nombreux avantages. Tandis que le climat précisément contrôlé de la culture en intérieur produit des têtes plus éblouissantes, le goût, l’odeur et la puissance sont aussi très bon en culture d’extérieur. En fait, il y a certaines conditions dans lesquelles une culture bien entretenue peut produire des têtes à en baver et abondamment, contrairement à tout ce que vous pourriez voir en intérieur.

Après tout, il existe de nos jours une demande pour plus d’aliments et de produits chimiques biologiques. « Biologique » peut être un terme connoté, mais l’idée est de produire des produits avec moins d’interférence humaine. Cultiver du cannabis en extérieur lui donnera la lumière inaltérée du soleil, qui ne peut pas être reproduite avec précision en intérieur. Cette longueur d’onde spécifique de la lumière est ce qui a soutenu les variétés de cannabis landrace poussant dans la nature pendant des millénaires. Peut-être que ça vaut la peine de ressentir les effets d’une telle lignée évolutive. Essayez de cultiver des variétés landrace ; voyez comment elles se comparent au marché florissant des hybrides.

AVANTAGES DU MONDE NATUREL

Avantages Du Monde Naturel

Cette exposition aux éléments signifie que la culture pourrait subir des dommages causés par le vent, la pluie et des nuisibles. Cependant, cultiver du cannabis dans le sol d’un terroir bien aménagé peut produire des merveilles. Un terroir est une région où les conditions pédologiques, climatiques et d’autres facteurs physiques sont idéales pour la culture artisanale. Cette expression de l’industrie vinicole prend de plus en plus d’importance dans l’industrie du cannabis. Un bon terroir pour le cannabis peut être décrit comme un endroit chaud pendant la journée, chaud la nuit, et peu humide.

Le monde naturel fournit également des prédateurs naturels pour protéger vos plantes contre des nuisibles de toutes sortes. Ce n’est généralement pas le cas dans les environnements intérieurs humides. Protéger vos plantes est un coût financier important de la culture en intérieur, ainsi que l’énergie et l’entretien requis pour soutenir la culture. Avec la culture en plein air, une grande partie de l’entretien est fournie gratuitement par la nature. La lumière du soleil est entièrement gratuite. Cela sera particulièrement utile si vous avez un petit jardin ou un balcon, plutôt que des terres agricoles. Il y a même des plantes compagnes que vous pouvez cultiver à peu de frais pour aider à camoufler votre culture de cannabis. Plus sur ce sujet plus tard dans cet article!

CONSEILS POUR ÉVITER D’ATTIRER L’ATTENTION

Conseils Pour Éviter D’attirer L’attention

Ceci est encore plus important pour ceux d’entre vous qui cultivent dans un espace limité en extérieur. Vous avez peut-être des voisins qui pourraient vous voir planter des plantes et vous poser problème. Avant de vous donner des conseils de dissimulation, assurez-vous d’être un bon voisin. Soyez une personne amicale, serviable, et attentionnée ; un bon comportement de votre part peut inciter vos voisins à vous écouter et à accepter votre culture. Et de toute façon, c’est la bonne manière de se comporter.

Bien sûr, l’intimité et la discrétion sont préférables. Vous devez penser aux attributs de votre jardin/balcon/espace de culture qui le cacheront du public. Une technique pour encourager votre plante à pousser plus près du sol est le palissage à faible stress (LST). Vous pouvez plier et attacher les tiges pour augmenter le potentiel de vos têtes et empêcher la plante de grimper. Les plantes adaptées et bien hydratées peuvent être entraînées à pousser en arc, plus près du sol.

Si vous souhaitez cultiver des plantes à des hauteurs plus élevées, il existe souvent beaucoup d’outils de jardinage et d’autres choses que vous pouvez utiliser pour cacher vos plantes, si vous ne cultivez qu’une ou deux plantes. Par exemple, les treillis, les outils de jardin empilés, le compost, et les tas de bois fonctionnent bien. Les treillis peuvent être recouverts d’orties ou d’autres fleurs pour camoufler la plante. En fait, vous pouvez même planifier votre future culture en plantant de grandes plantes vivaces pour cacher votre récolte dans les années à venir.

#1 LOIN DES YEUX, LOIN DU CŒUR

Loin Des Yeux, Loin Du Cœur

La première mesure, et la plus basique, pour cacher vos plants de cannabis, est de ne pas planter à un endroit où des passants pourraient les voir ou les sentir. Ceci implique de ne pas planter près d'un chemin, ni dans un coin de votre jardin qui peut se voir de l'extérieur, ni près d'une clôture, ni dans une zone densément peuplée, ni dans un endroit qui pourrait facilement attirer les soupçons.

Si vous plantez loin de votre domicile, vous devez également prendre en compte le fait que vous pourriez attirer les soupçons. Faire une promenade en forêt avec un sac de terreau sous le bras est plutôt suspect. Même l'endroit où vous garez votre véhicule quand vous visitez votre site de plantation en extérieur est un point à bien considérer. Une voiture garée en plein milieu de nulle part peut attirer les soupçons, mais si vous vous garez sur un parking au milieu d'autre véhicules, personne ne verra la différence.

#2 CAMOUFLAGE AVEC DES PLANTES COMPAGNES

Camouflage Avec Des Plantes Compagnes

Il existe un certain nombre de plantes d’accompagnement que vous pouvez placer près ou à côté des plants de cannabis, pour cacher leur apparence, et réduire leurs odeurs. Ces leurres ne sont pas seulement occultants, ajoutant à l’impact esthétique de votre jardin, mais ils remplissent également d’importantes fonctions de santé, repoussant les nuisibles et attirant les insectes pollinisateurs vers les fleurs et loin du cannabis. C’est l’occasion pour vous d’appliquer vos compétences horticoles à toutes les plantes que vous trouverez utiles.

Les feuilles de menthe poivrée par exemple, peuvent ajouter du camouflage et un soupçon subtil de menthe à vos têtes. Elles peuvent aussi être un ingrédient croustillant et rafraîchissant pour vos aliments ou vos mojitos. Les fines herbes savoureuses comme l’aneth et le basilic rehausseront de nombreux plats et repousseront également les araignées, les acariens, et les insectes de votre cannabis. Des couleurs plus vives pourraient agrémenter votre culture, comme avec du tournesol ou de la lavande. Les deux fleurs sont magnifiques, repoussent les souris et rehaussent peut-être même l’arôme. Dans tous les cas, vous contribuez à masquer la forte odeur du cannabis, alors choisissez judicieusement vos plantes compagnes.

BUDDY MIX PACK CAMOUFLAGE

Si vous avez des difficultés à décider quelles plantes cultiver, nous avons le produit qu’il vous faut. L’édition camouflage du Buddy Mix Pack a été conçue pour les plantes cultivées dans des conditions de discrétion. Cinq plantes ont été soigneusement sélectionnées pour leur capacité à dissimuler l’arôme et l’apparence du cannabis. Vos échantillons qui stimulent la croissance et repoussent les insectes devraient vous permettre d’essayer différentes choses. Regardez ce qui fonctionne pour vous. Il peut s’agir de lavande, de tournesol, ou de menthe poivrée ; il peut s’agir de mélisse ou de souci. Obtenez 30 % de réduction sur notre pack d’échantillons et vous pourrez tous les essayer ! Restez en sécurité et bonne récolte.

#3 TROMPEZ D'AUTRES AVEC DES FLEURS "FAUX"

Trompez D'Autres Avec Des Fleurs "Faux"

Une façon plutôt astucieuse de déguiser votre cannabis est d'y attacher les fleurs d'une autre plante. De cette façon, si un passant ou promeneur jette un œil sur vos plants, il ne les reconnaîtra probablement pas comme étant du cannabis. Bien entendu, s'ils s'arrêtent pour jeter un œil de plus près, ils peuvent s'apercevoir que c'est du cannabis, mais cette mesure peut éviter au cannabis d'être reconnu de loin au premier coup d’œil. Gardez à l'esprit que les fleurs que vous attacherez vont probablement se faner et mourir en quelques jours, il vous faut donc en rattacher en continu.

#4 PARMI LE FEUILLAGE

Un autre bon moyen de cacher votre cannabis est de le cultiver parmi d'autres plantes à l'aspect similaire, ou simplement des plants de haute taille. Vous pouvez même cultiver sous la canopée d'un arbre, ou dans un fourré. Rappelez-vous simplement que le cannabis a besoin de recevoir la lumière directe du soleil, alors ne le couvrez pas totalement !

Parmi Le Feuillage

Quelques bons exemples de plantes à cultiver pour couvrir le cannabis :

  • Bambou
  • Plants de tomate
  • Grande herbe à poux
  • Sumac
  • Maïs

Si vous avez l'intention de cultiver au cœur d'un fourré, vous pouvez vous creuser un passage petit et discret jusqu'au centre, puis vous n'avez plus qu'à vider le centre pour planter. De cette façon, vous aurez un buisson obstructif tout autour de votre plantation. Si c'est un fourré particulièrement dense, personne ne pourra voir ce qu'il y a au milieu et avec un peu de chance personne ne verra le petit chemin que vous avez aménagé. Vous pourriez même prendre des mesures pour bloquer et cacher le chemin.

#5 NE PARLEZ PAS DE VOTRE SECRET

Ne Parlez Pas De Votre Secret

L'une des raisons les plus courantes derrière une saisie de la police ou un vol est que le cultivateur en a parlé à quelqu'un. La meilleure chose à faire est de ne jamais dire à personne où se trouve votre plantation, ou encore mieux, de ne jamais dire que vous cultivez. Bien sûr, vous pouvez faire confiance à vos amis, mais s'ils en parlent à leur entourage ? Les choses peuvent rapidement devenir hors de contrôle avec le bouche à oreille. Si vous n'en parlez à personne, alors ce n'est pas un problème. Parce qu'au final, même s'il peut être très tentant d'en parler fièrement, vos cultures sont pour vous uniquement, alors pourquoi en parler à d'autres ?

Avec ces quelques points simples, vous pouvez vous assurer que votre culture amateur en extérieur reste privée, cachée et personnelle. Soyez malin, soyez en sécurité.