Le produit a été ajouté à votre panier.
Commander

Histoire de la noix de bétel

Les plus anciennes mentions d'une consommation humaine de noix de bétel remonte au 1er siècle de notre ère, où des écrits en sanskrit lui prêtent 13 qualités divines. Bien que la tradition de mâcher des noix de bétel remonte à des milliers d'années, personne ne sait quand ou pourquoi la noix d'arec et la feuille de bétel ont été combinées en cette préparation psychoactive. Des preuves archéologiques montrent que ce mélange est utilisé depuis au moins 4000 ans.

De nos jours, sa consommation traditionnelle varie d'une culture à l'autre. Au Vietnam, la noix de bétel est un important symbole du mariage. En Malaisie, c'est un moyen d'accueillir les gens dans votre maison : offrir des noix et des feuilles est l'équivalent de proposer une boisson dans une maison occidentale. La consommation de noix de bétel en Inde remonte à la période pré-védique de l'empire Harappan. C'était alors l'habitude de la royauté et les rois avaient même des serviteurs spéciaux dont le rôle était de transporter des noix et des feuilles au cas où le roi aurait l'envie d'en mâcher.

Ce ne sont que quelques exemples : la consommation de bétel a une riche histoire dans toute l'Asie et possède une signification qui varie d'une culture à l'autre.

Noix de bétel