Product successfully added to your shopping cart.
Check out

Recherche sur le Cannabis: Cancer

Le cancer regroupe plusieurs maladies qui provoquent une croissance cellulaire rapide et non-contrôlée. En raison de cette croissance non-contrôlée, les cellules cancéreuses envahissent et détruisent les tissus sains environnants. Les cancers commencent normalement dans une partie du corps, mais peuvent se répandre à travers le sang et le système lymphatique. Il existe plus de 200 types de cancers qui peuvent affecter l'homme, et ils ont tous de différents symptômes, suivant leur localisation.

Études sur le cancer du cerveau :

1) Antitumor Effects of Cannabidiol, a Nonpsychoactive Cannabinoid, on Human Glioma Cell Lines (2003)

Une étude a été menée pour continuer à explorer l'hypothèse selon laquelle le CBD avait des propriétés anti-tumeur, dans des conditions de laboratoire. Il a été découvert que le CBD réduit significativement la viabilité des cellules cancéreuses, ce qui suggère que le CBD a des applications anti-tumeur pratiques. Publiée dans The Journal of Pharmacology and Experimental Therapeutics.

2) Neuroprotection by Δ9-Tetrahydrocannabinol, the Main Active Compound in Marijuana, against Ouabain-Induced In Vivo Excitotoxicity (2001)

Cette étude cherchait à examiner les effets du THC sur les dommages aigus au cerveau et les maladies dégénératives du cerveau. Il a été conclu que le THC protège le cerveau des maladies dégénératives. Publiée dans The Journal of Neuroscience.

3) A pilot clinical study of Δ9-tetrahydrocannabinol in patients with recurrent glioblastoma multiforme (2006)

Cette étude était la première qui étudiait les propriétés anticancéreuses des cannabinoïdes dans un cadre clinique. Ils ont eu des résultats positifs, trouvant que le THC et les d'autres cannabinoïdes agissaient en inhibant la croissance des tumeurs chez les patients. Publiée dans le British Journal of Cancer.

4) A Combined Preclinical Therapy of Cannabinoids and Temozolomide against Glioma (2011)

Cette étude avait pour but de tester l'application du THC en association avec la substance TMZ dans le traitement du glioblastome multiforme, la forme la plus courante et très résistante de cancer du cerveau. Il a été découvert que ce traitement combiné montrait une activité de réversion de la tumeur. Publiée dans le journal Molecular Cancer Therapeutics.

Études sur le cancer du sein :

1) Anti-tumor activity of plant cannabinoids with emphasis on the effect of cannabidiol on human breast carcinoma (2006)

Cette étude reconnaît les effets anti-tumeurs du THC, mais affirme qu'il est problématique en raison de ses propriétés psychoactives. C'est pourquoi les chercheurs ont essayé de tester les effets des autres cannabinoïdes. Il a été découvert que le CBD montre des qualités anticancéreuses prometteuses qui devraient être étudiées plus en profondeur. Étude publiée dans The Journal of Pharmacology and Experimental Therapeutics.

2) Pathways mediating the effects of cannabidiol on the reduction of breast cancer cell proliferation, invasion, and metastasis (2010)

Cette étude cherchait à déterminer les effets du CBD sur les cellules cancéreuses du sein. Il a été trouver que le CBD inhibait la croissance et la diffusion de ces cellules cancéreuses. Il a également été découvert qu'il réduisait significativement la masse de la tumeur. Étude publiée dans le US Library of Medicine.

3) Cannabinoids reduce ErbB2-driven breast cancer progression through Akt inhibition (2010)

Cette étude souligne des expériences conduites afin de mesurer les effets du cannabis sur le cancer sur sein très agressif ErB2-positif. Elle a conclu que les cannabinoïdes semblent réduire à la fois la croissance des tumeurs et le nombre de tumeurs présentes, suggérant ainsi fortement qu'ils ont une réelle application pour le traitement thérapeutique du cancer du sein. Recherche publiée dans le journal Molecular Cancer.

4) The endogenous cannabinoid anandamide inhibits human breast cancer cell proliferation (1998)

Cette recherche voulait explorer les effets des cannabinoïdes sur la multiplication des cellules cancéreuses du sein. Ils ont été prouvés comme en inhibant efficacement la croissance. Étude publiée par la National Academy of Sciences (PNAS).


Études sur le cancer des poumons :

1) Δ9-Tetrahydrocannabinol inhibits epithelial growth factor-induced lung cancer cell migration in vitro as well as its growth and metastasis in vivo (2008)

Des recherches ont été effectuées pour explorer les effets du THC sur le cancer du poumon provoqué par le facteur de croissance épithéliale, une forme de cancer particulièrement agressive et résistante à la chimiothérapie. Il a été découvert que le THC joue un grand rôle pour inhiber la croissance du cancer, garantissant ainsi plus de recherches sur le sujet. Étude publiée dans le journal Oncogene.

2) Cannabidiol inhibits lung cancer cell invasion and metastasis via intercellular adhesion molecule-1 (2011)

Cette étude cherchait à sonder les effets du CBD sur le caractère envahissant du cancer du poumon. Il a été découvert que les cannabinoïdes inhibaient les propriétés envahissantes des cellules cancéreuses primaires chez les patients atteints de cancer des poumons. Étude publiées dans la US National Library of Medicine.

3) Cannabinoid receptors, CB1 and CB2, as novel targets for inhibition of non-small cell lung cancer growth and metastasis (2011)

Cette étude a été conduite pour vérifier le rôle de l'activation des récepteurs à cannabinoïdes dans le cancer du poumon. Il ont été découverts comme inhibant la croissance des cellules cancéreuses et provoquant leurs apoptose, le processus naturel de mort cellulaire. Étude publiée dans la US National Library of Medicine.


Études sur le cancer de la prostate :

1) Anti-proliferative and apoptotic effects of anandamide in human prostatic cancer cell lines: implication of epidermal growth factor receptor down-regulation and ceramide production (2003)Cette étude souligne comment l'activation des récepteurs cannabinoïdes dans la prostate provoque un effet anti-prolifération chez les cellules cancéreuses, ce qui a de larges implications dans le traitement du cancer de la prostate. Étude publiée dans la US National Library of Medicine.

2) The role of cannabinoids in prostate cancer: Basic science perspective and potential clinical applications (2012)

Cette étude a conduit une méta-analyse de beaucoup d'autres articles de recherche précédentes sur le cancer de la prostate pour déterminer si les cannabinoïdes avaient une application clinique pratique. Elle a conclu que ce serait dans l'intérêt de tous de mener des essais cliniques avec du cannabis médical. Étude publiée dans la US National Library of Medicine.

3) Non-THC cannabinoids inhibit prostate carcinoma growth in vitro and in vivo: pro-apoptotic effects and underlying mechanisms (2013)

Cette recherche voulait étendre la notion précédemment étudiée selon laquelle l'activation des récepteurs cannabinoïdes causait la mort cellulaire chez les cellules cancéreuses de la prostate. L'étude a rencontré des résultats significativement positifs et a conclu que les données étaient en faveur de tests cliniques pour le CBD chez des patients atteints de cancer de la prostate. Étude publiée dans la US National Library of Medicine.

Études sur les cancers du sang :

1) Cannabinoid Receptor-Mediated Apoptosis Induced by R(+)-Methanandamide and Win55,212-2 Is Associated with Ceramide Accumulation and p38 Activation in Mantle Cell Lymphoma (2006)

Cette étude cherchait à explorer si les cannabinoïdes inhibaient les cellules cancéreuses dans les lymphomes. Elle souligne la façon dont les cannabinoïdes ont été prouvés comme inhibant la croissance et provocant la mort des cellules dans le lymphome du manteau (cancer du sang). Recherche publiée dans le journal Molecular Pharmacology.

2) Delta9-tetrahydrocannabinol-induced apoptosis in Jurkat leukaemia T cells is regulated by translocation of Bad to mitochondria (2006)

Cette étude souligne comment elle a mesuré que la consommation de cannabinoïdes causait l'apoptose (la mort régulée et naturelle des cellules). Elle a rencontré des résultats positifs, montrant que les cannabinoïdes provoquent en effet la mort des cellules cancéreuses de la leucémie. Étude publiée dans la US National Library of Medicine.

3) Expression of cannabinoid receptors type 1 and type 2 in non-Hodgkin lymphoma: Growth inhibition by receptor activation (2008)

Cette étude cherchait à déterminer quels étaient les effets de l'activation des récepteurs à cannabinoïdes sur les lymphomes. Il a été découvert que l'activation des récepteurs à cannabinoïdes réduisait la multiplication et la croissance des lymphomes, tout comme elle causer la mort de certaines cellules cancéreuses. Publiée dans le International Journal of Cancer.

Études sur le cancer buccal :

1) Cannabinoids inhibit cellular respiration of human oral cancer cells (2010)

Cette étude avait pour but de recherche les effets des cannabinoïdes sur la façon de respirer des cellules cancéreuses dans les cancers de la bouche. Il a été découvert que les cannabinoïdes inhibent la respiration des cellules cancéreuses et leur sont donc toxiques. Ceci implique que les cannabinoïdes pourraient être utilisés dans le traitement des cancers de la bouche. Étude publiée dans la US National Library of Medicine.

Études sur le cancer du foie :

1) Anti-tumoral action of cannabinoids on hepatocellular carcinoma: role of AMPK-dependent activation of autophagy (2011)

Cette étude voulait déterminer comment le THC affecte les cellules cancéreuses dans le foie. Il a été découvert que le THC réduit la croissance et l'efficacité de ces cellules cancéreuses, impliquant que le THC en tant que traitement devrait être exploré plus en détail. Étude publiée dans la US National Library of Medicine.


Études sur le cancer du pancréas :

1) Cannabinoids Induce Apoptosis of Pancreatic Tumor Cells via Endoplasmic Reticulum Stress–Related Genes (2006)

Cette étude suggère que les tissus cancéreux pancréatiques semblent avoir un nombre de récepteurs à cannabinoïdes bien plus élevé que les tissus pancréatiques normaux. La recherche a trouvé que quand des cannabinoïdes étaient administrés, les cellules cancéreuses commençaient à mourir par apoptose, ce qui engendrait une diminution de la croissance de la tumeur et de son expansion. Etude publiée dans The American Journal of Cancer.

Retour

Zamnesia

Variété riche en CBD et l'huile de CBD