Vidéo : Un Membre Du Parlement Britannique Piégé En Condamnant Une Fausse Drogue Ridicule

Publié le :
Catégories : Blog

Vidéo : Un Membre Du Parlement Britannique Piégé En Condamnant Une Fausse Drogue Ridicule

Un Parlementaire crédule, rien de nouveau, mais c’en est pas moins effrayant quand il devient responsable de ce sur quoi il a été piégé.

Les Britanniques ont toujours su se moquer de leurs politiciens. Récemment, une vidéo a refait surface, mettant en scène un Parlementaire Conservateur, qui avait été piégé et avait condamné une drogue totalement inventée nommée «Cake» - une drogue censée être légale et venir de Tchécoslovaquie. C’est absolument hilarant de le voir tenir la pilule aux proportions comiques tout en dénonçant la drogue avec son visage très sérieux. Ou du moins, c’est drôle avant que l’on réalise que c’est cet idiot qui vient d’être nommé responsable de la surveillance de la nouvelle politique sur les drogues du Gouvernement.

LA VIDÉO

Cette vidéo hilarante nous vient de Brass Eye, une émission comique britannique des années 1990 qui parodiait les actualités sous forme d’un programme d’information - en piégeant ou faisant des farces à des célébrités et des personnages publics en utilisant des informations démentes ou inventées. Le «Cake» était l’une de ces histoires inventées, qui a trompé un tas de célébrités, qui ont toutes pris la pilule gigantesque en main tout en dénonçant les effets secondaires délirants. Et quand on dit délirant, c’est vraiment le cas, car les effets secondaires incluaient un gonflement du cou qui recouvre la moitié inférieure de la tête, ou le fait de pleurer toute l’eau de son corps - c’est vraiment incroyable de voir à quel point certains sont crédules quand on leur présente une «information» !

Ce qui rend la vidéo encore meilleure, c’est la séquence vers la fin de David Amess, un Parlementaire Conservateur. Non seulement Amess avertit des dangers de la drogue dans la vidéo, mais il est même allé jusqu’à soulever le problème au Parlement, posant une vraie question sur la manière de traiter cette drogue devant le gouvernement et l’opposition au complet. Il a du se sentir bien bête quand il a découvert qu’il avait été piégé - plutôt embarrassant !

L’ASPECT PLUS SÉRIEUX DE L’HISTOIRE : IL EST AUX COMMANDES

Même si cette vidéo est amusante, il y a un aspect plus sérieux à toute cette histoire. David Amess vient juste d’être nommé directeur du comité qui va surveiller la loi anti-drogue la plus récente du gouvernement britannique : la «Loi sur les Substances Psychoactives» qui veut criminaliser tout ce qui aurait un effet psychoactif.

D’avoir une personne si ignorante et facilement piégée sur les drogues aux commandes de la surveillance de cette loi si importante et étendue est, franchement, un désastre. Amess n’y connaît rien aux drogues et ignore les dégâts de la criminalisation sur le peuple. Il va croire sur parole ce que ses pairs conservateurs vont lui dire, et utiliser une idéologie faussée pour s’assurer que ce projet de loi face autant de dégâts que possible.

Bien sûr, alors que beaucoup s’opposent à cette mascarade, ils continuent de se moquer du gouvernement et de Amess en particulier à ce sujet - cela montre bien toute la folie qui entoure le sujet. Une nouvelle pétition sur internet a été lancée, demandant au président du comité sur la Loi sur les Substances Psychoactives David Amess de s’assurer que la fausse drogue «Cake» soit incluse dans le champ d’action de la loi.

C’est triste de voir que ce projet de loi va probablement avancer, mais l’étau de la prohibition dans le monde entier se desserre lentement. Même si le Royaume-Uni semble régresser, la nature trop large et un peu folle de ce nouveau projet de loi le rendra impossible à appliquer. Cela va probablement finir par être l’un des plus gros échecs du gouvernement actuel, car il sera forcé de l’amender ou même de l’enterrer une fois que son échec sera prouvé.