République tchèque : le cannabis médical n'est toujours pas accessible

Publié le :
Catégories : BlogCannabis médicalMonde

République tchèque : le cannabis médical n'est toujours pas accessible

Six mois après la légalisation du cannabis médical, les patients en République tchèque luttent toujours pour avoir accès à ce remède.

Six mois après la légalisation du cannabis médical, les patients en République tchèque luttent toujours pour avoir accès à ce remède.

La légalisation du cannabis médical s'est répandue dans beaucoup de pays au cours des dernières années. Et pourtant, en République Tchèque, perçue comme à l'avant-garde de la légalisation en Europe, les gens n'y ont toujours pas accès. Des obstacles rendent difficile chaque étape du parcours, les docteurs doivent lutter pour prescrire comme ils le désirent, et les établissements commerciaux trouvent bien difficile le fait d'obtenir un approvisionnement agréé.

Ce n'est qu'en novembre de cette année que le Ministère de la Santé a annoncé qu'il avait accordé la première licence commerciale pour l'importation et la vente de cannabis médical à la société Elkoplast Slusovice s.r.o., qui a déclaré qu'elle n'importerait que 3 kilogrammes pour commencer. Ceci montre à quel point le système actuel en République tchèque ne fonctionne pas. Malgré une demande massive, personne ne semble vouloir en importer, ce qui cause une pénurie pour ceux qui en ont besoin.

Des obstacles placés par le Ministère de la Santé

Le Dr Tomas Zabransky, conseiller du gouvernement tchèque, des Nations Unies et de l'Union Européenne pour la politique sur les drogues, est l'un des plus bruyants sur inefficacité du système actuel. Il a déclaré : "Le système ne marche pas du tout. Il n'y a pas d'autres demandes que cette entreprise à cause des obstacles administratifs mis en place par le Ministère de la Santé." Il est allé plus loin en déclarant que la loi sur le cannabis médical impose une prescription électronique, un système qui n'a toujours pas été mis en place chez de nombreux médecins et dans beaucoup de pharmacies, car il coûte très cher. Ceci signifie que même si des médecins veulent prescrire du cannabis, ils ne le peuvent pas.

Il semble que même si le gouvernement a voté en faveur de la légalisation, le Ministère de la Santé, qui s'est largement opposé à cette légalisation, met autant de barrières qu'il peut entre les patients et ce médicament. De plus, il a été décidé qu'il n'y aurait pas de subventions pour le cannabis sur prescription, ce qui signifie que le prix de ce remède va rester élevé. C'est un problème pour beaucoup de patients, qui sont souvent sans travail à cause de leur maladie : encore un autre obstacle qui se présente à eux.

Tant que le cannabis ne sera pas largement disponible à un prix raisonnable, beaucoup de patients n'auront pas d'autre choix que de continuer à s'en procurer sur le marché non-réglementé, ce qui est exactement ce que le gouvernement essayait de combattre.

La route vers la législation du cannabis et son libre accès est parsemée d'embûches. Au rythme actuel, en République tchèque les pharmacies devraient avoir fait un stock de cannabis à la fin du mois de décembre, mais savoir si le système de distribution légal sera mis en place ou non, c'est une autre question.

comments powered by Disqus