Qu’est-Ce Que Le Yopo Et Comment Le Consommer

Publié :
Catégories : BlogGuides PratiquesHerbe et graines

Qu’est-Ce Que Le Yopo Et Comment Le Consommer


Pendant au moins 4000 ans, le yopo a été consommé par des chamans d’Amérique du Sud pour provoquer des états de conscience altérée. Préparer et consommer du yopo à la maison vous permet d’explorer ces antiques royaumes. Découvrez ce qu'est le yopo et comment le préparer et le consommer dans ce guide Zamnesia.

QU’EST-CE QUE LE YOPO ?

Le Yopo est un grand arbre de la famille des légumineuses originaire des Caraïbes et d’Amérique du Sud. Anadenanthera peregrina pousse à vingt mètres de haut et produit une copieuse quantité de gousses. Notablement, dans chaque gousse, on trouve entre trois et dix haricots plats ou graines. Préparées et séchées, ces graines deviennent une puissante substance psychédélique. La consommation et histoire chamanique du yopo, jopo, cohoba, parica ou arbre à calcium remonte à l’aube des temps. Les Européens ont décrit pour la première fois sa consommation en 1571 et l’archéologie contemporaine date de 4000 ans des accessoires de consommation de yopo en Argentine.

La famille DMT occupe le rôle d’ingrédients actifs primaires dans le yopo - 5-MeO-DMT, 2,9-diméthyltryptoline et DMT-oxide pour n’en citer que quelques-uns – mais ce ne sont pas les seuls alcaloïdes présents dans les graines. Il existe un certain nombre d’autres ingrédients actifs dans le fruit et l’écorce de l’arbre yopo, comme la bufoténine, le catéchol, la méthyltryptamine et la saponarentine.

Le Yopo est particulièrement intéressant car il contient des inhibiteurs de la monoamine oxydase (IMAOs) et de la bufoténine. Cependant, on ne sait pas encore si la bufoténine est active ou chimiquement « bloquée » et indisponible.

QUELS SONT LES EFFETS DU YOPO ?

Quels Sont Les Effets Du Yopo ?

Le Yopo provoque un court trip intense similaire en de nombreux points à la DMT. D’intenses visuels de schémas géométriques, des visions de mort et de renaissance et la dissolution de l’ego sont tous des thèmes courants.

Traditionnellement (et c’est le plus efficace), la préparation de yopo est insufflée ou sniffée. Le plus souvent, un compagnon de trip souffle le yopo profondément dans les narines de l’acolyte. Essayer de sniffer la poudre de yopo sans assistance est un sacré défi physique. La poudre est caustique et irritante et on abandonne généralement avant d’en avoir consommé suffisamment pour arriver à l’effet complet.

Un assistant garantit la prise d’une dose correcte bien que désagréable en une fois. Il est préférable de ne pas avaler les sécrétions qui pourraient couler à l’arrière de la gorge. Le risque de nausées et de vomissements est déjà élevé ; avaler cette bouillie alcaline garantira une purge au goût atroce.

Une fois que vous avez reçu votre ticket pour le conducteur hyper-dimensionnel, les effets peuvent d’abord être ressentis en 5-10 minutes. Les effets complets montent en environ 10-20 minutes et le pic se produit après 20-30 minutes. Une descente de 10-20 minutes, suivie d’une heure ou deux d’agréables après-effets peuvent aussi être ressentis.

HISTOIRE du yopo

Histoire Du Yopo

Pendant des milliers d’années, les chamans d’Amérique du Sud ont consommé le yopo sous forme de sniff psychédélique. Les cultures indigènes l’ont laissé façonné leur paysage spirituel. La plus ancienne trace de consommation de yopo a été retrouvée à Inca Cueva en Argentine. Les pipes en os de puma et les graines d’Anadenanthera peregrina ont été datées par radiocarbone à 2130 ans avant notre ère, ce qui indique que la consommation de yopo s’étend sur plus de 4000 ans. De même, des plateaux et pipes à sniffer ont été découvertes sur la côte péruvienne centrale et remontent à 1200 ans avant notre ère.

Cette substance psychédélique était consommée de manière significative dans toute l’Amérique du Sud. Elle était consommée par des tribus indigènes du bassin de l’Orénoque en Colombie, au Venezuela et dans l’Amazone brésilienne du sud. Plus au nord dans les Caraïbes, les tribus de Puerto Rico et La Española utilisaient aussi le yopo à des fins cérémonielles et médicales.

De nos jours, le psychonaute moderne se saisit du yopo comme un autre outil pour l’expérimentation avec la conscience. Le Yopo est facilement disponible dans les smart shops et il est assez légal. La légalité fait de ce remède végétal antique et bien respecté une bonne alternative aux substances qui pourraient vous valoir une peine de prison. Avec quelques simples préparations faites maison, il est possible de voyager dans les royaumes des antiques traditions.

PRÉPARATION DU YOPO

Préparation Du Yopo

Comme avec beaucoup d’alcaloïdes, le yopo n’est pas aussi attirant pour les papilles qu’on aimerait qu’il soit – bien au contraire. Il semble que tout ce qui contient de la DMT possède un goût atroce. Ça doit être dans la nature des alcaloïdes d’être désagréables à sniffer, boire ou fumer. C’est un peu l’ironie de la nature que cet excellent composé n’aie pas le goût de brownies au chocolat.

Il vous faudra :

  • Des graines de yopo
  • De la chaux alimentaire (hydroxyde de calcium)
  • Du bicarbonate de soude
  • Une poêle à frire
  • Un mortier et pilon (moulin à café ou robot ménager)
  • De l’eau

Méthode :

  1. Faites doucement griller les graines de yopo dans la poêle à frire jusqu’à ce qu’elles craquent ou s’ouvrent. Cela peut prendre une demi-heure.
  2. Retirez les coques et continuez à griller jusqu’à ce que les graines soient craquantes.
  3. Réduisez en poudre fine l’intérieur des graines sèches, le plus fin étant le mieux.
  4. Ajoutez une quantité de chaux représentant la moitié du volume de votre poudre de yopo broyé.
  5. Ajoutez une quantité de bicarbonate représentant la moitié du volume de votre poudre de yopo broyé.
  6. Ajoutez quelques gouttes d’eau et combinez pour obtenir une pâte épaisse.
  7. Laissez bien sécher la pâte ou faites doucement sécher dans la poêle à frire (ne la brûlez pas, c’est juste atroce quand elle est brûlée ou roussie).
  8. Quand elle est sèche, transformez-la en une fine poudre.
  9. Consommez en sniffant la poudre.

DOSAGE & CONSEILS

Yopo Dosage & Conseils

Plus vous consommez de yopo, plus l’expérience sera intense. La durée des effets est la même, vous plongerez simplement plus profondément dans l’envers du miroir. Le yopo est efficace à partir d’une dose minimale de 1-2 graines, ce qui apporte une légère expérience. 2-3 graines donnent une intensité modérée, alors que 4 graines ou plus donnent une expérience lourde.

Il est conseillé de commencer petit et d’augmenter graduellement vers de plus fortes doses. Comme pour toute expérimentation psychédélique, déterminez d’abord votre tolérance. La DMT peut vraiment perturber certaines personnes, alors allez-y doucement si vous débutez.

Pour des effets plus complets, trouvez quelqu’un pour vous souffler la poudre dans le nez. La sensation désagréable de sniffer le yopo par vous-même pourrait vous pousser à ne pas en prendre la dose désirée. Avoir quelqu’un qui utilise une paille ou un tuyau fin pour forcer la poudre dans les deux narines est la méthode la plus efficace.

Pendant le début de la montée, le yopo peut provoquer de la nausée, des maux de tête, des étourdissements et parfois des vomissements à plus fortes doses. Pour rendre l’expérience plus agréable, il est utile d’avoir l’estomac vide. Vous n’avez pas forcément besoin de jeûner, mais prévoyez de ne rien manger pendant quelques heures avant votre voyage.

Le cadre et l’état d’esprit, la disposition mentale et l’humeur jouent un rôle important dans toute exploration psychédélique. Méditer, faire du yoga ou des exercices de respiration profonde avant aide à préparer et à calmer l’esprit pour une expérience positive. Soyez averti : le yopo est une substance intensément psychédélique. Commencez par la plus petite des doses pour éviter un premier trip désagréable.

Le yopo est un moyen légal de s’aventurer dans le monde onirique exploré par les antiques tribus indigènes pendant des milliers d’années. Que ce soit pour être un psychonaute sérieux en quête d’avancées révolutionnaires ou simplement pour tripper à fond, le yopo est un ajout intéressant et puissant à toute pharmacopée psychédélique.

ARTICLE LIÉ
Voyage Mystique En Quête De Vision : C'est Quoi Et Pourquoi ?

Explorons ce qu’est une quête de vision et pourquoi vous devriez en faire une. De plus, nous expliquons comment se préparer pour ce voyage...

Electric Wombat

Écrit par: The Electric Wombat
Artiste et Auteur, The Electric Wombat est un cultivateur pro avec une passion pour le plein air. Quand il n’est pas en train de jardiner, il travaille son art, profite de la nature avec son chien ou fabrique même ses propres habits !

De nos auteurs

Produits Connexes