Peut-on vraiment être allergique à l'herbe ?

Publié le :
Catégories : BlogCannabisScience

Peut-on vraiment être allergique à l'herbe ?

Les défenseurs de la prohibition du cannabis sont aux abois. Leur argument le plus récent ? Des allergies.

Selon une nouvelle étude, il a été découvert que le pollen des plants de cannabis peut provoquer des réactions allergiques similaires à celles dont souffrent les personnes atteintes de rhume de foins. Ce n'est pas vraiment une surprise, mais ce n'en est pas moins utilisé comme l'un des derniers arguments contre le cannabis.

L'ÉTUDE

L'article de recherche analyse des preuves médicales et des cas dans lesquels des personnes ont été diagnostiquées avec une réaction allergique au cannabis. Ce n'est pas seulement en respirant le pollen, mais aussi en le touchant, le mangeant, et en s'injectant du cannabis (quoi ?). Apparemment, les symptômes incluent des démangeaisons, le nez qui coule et une congestion, jusqu'au choc anaphylactique. Selon les chercheurs, « bien que toujours relativement rare, les maladies allergiques associées à l'exposition au cannabis sativa et à sa consommation ont été rapportées avec une fréquence accrue ».

EST-CE VRAI ?

Oui, c'est possible. Cependant, il faut prendre en compte plusieurs choses, pour que cette information ne soit pas mal interprétée. Premièrement, ce n'est pas une nouvelle découverte. Le cannabis est là depuis des milliers d'années et il ne vient pas juste d'évoluer soudainement pour provoquer des réactions allergiques. Il y a aussi le fait que des millions de personnes consomment du cannabis tous les jours, et depuis très longtemps, et pourtant ces allergies viennent juste d'être mises en lumière. Aucun consommateur ne parle de sévères réactions allergiques et aucune mort n'a directement été causée par la consommation de cannabis.

Il y a aussi le fait que toutes les plantes produisant du pollen peuvent provoquer des réactions allergiques. Ce n'est pas parce que le cannabis est illégal que ceci est particulièrement vrai pour cette plante. En fait, ce ne sont pas seulement les plantes produisant du pollen, mais pratiquement tout ce que l'on consomme qui peut potentiellement provoquer des réactions allergiques.

Une chose à noter dans cette étude, et dans les médias qui en parlent, c'est qu'il est affirmé que la plupart du cannabis est souvent moisi et couvert d'acariens, ce qui augmente les risques de réactions allergiques. C'est ridicule. Premièrement, ce n'est pas le cas. La majorité des gens ne laisserait pas leur cannabis moisir et savent comment le stocker. En plus, si votre herbe est moisie, vous ne la consommeriez pas. Personne ne mangerait d'aliments moisis, alors pourquoi manger ou fumer des têtes moisies. C'est un argument un peu tiré par les cheveux qui nous apparaît comme étant un peu désespéré.

COURREZ-VOUS UN RISQUE ?

Nous pensons que la question vraiment importante est la suivante : avez-vous des chances d'être allergique au cannabis ? La plupart d'entre vous le savent déjà, mais pour ceux qui ne le savent pas, la réponse est : pas vraiment. C'est extrêmement rare et vous seriez vraiment très malchanceux d'avoir ce type de réaction allergique. Le cannabis est consommé en toute sécurité depuis des millénaires et il continuera à l'être.

comments powered by Disqus