Nouvelle Étude : La MDMA Réduit la Peur

Publié le :
Catégories : BlogScience

Nouvelle Étude : La MDMA Réduit la Peur

Selon une nouvelle étude, la MDMA pourrait aider à vaincre la peur crée par des événements traumatiques, ce qui soutient encore plus l'idée d'une utilisation de la MDMA comme outil thérapeutique.

La MDMA est actuellement la drogue de soirée pour tous ceux qui vont souvent en discothèque. En fait, elle fait partie du milieu des boîtes et de la nuit depuis plusieurs décennies. Et pourtant, le potentiel de la MDMA va bien au-delà. Des études montrent que la MDMA peut être un outil très efficace ans le cadre de thérapies pour le traitement de troubles tels que le Syndrome de Stress Post-Traumatique. Récemment, une étude a été publiée en détaillant comment la MDMA peut réduire fortement la réponse de peur conditionnée, ce qui ouvre des moyens potentiels d’aider ceux qui luttent contre ce genre de problèmes.

QU’EST-CE QUE LA PEUR CONDITIONNÉE ?

Pour faire simple, la peur conditionnée est une réponse émotionnelle négative à un stimulus que le sujet a appris à craindre. Par exemple, la peur de voyager en voiture après avoir été dans un accident de voiture, ou la peur d’aller dans un lieu précis après qu’un événement particulièrement traumatique se soit déroulé dans ce lieu.

Alors que certaines peurs conditionnées sont raisonnables, évitables et gérables dans nos vies modernes, certaines peuvent être handicapantes et empêcher le sujet d’avoir une vie normale.

L’ÉTUDE

Dans l’étude, qui a été publiée dans le journal Translational Psychiatry, les chercheurs ont observé les effets de la MDMA sur l’amygdale chez la souris - c’est une zone du cerveau associée à la mémoire et à la peur. En entraînant des souris à avoir peur d’un bruit en leur administrant un choc léger en même temps, les scientifiques ont pu tester leurs réponses de peur.

Quelques jours plus tard, certaines des souris ont reçu une injection de MDMA. Toutes les souris ont ensuite entendu ce bruit provoquant leur peur, et on a mesuré le temps qu’il leur fallait pour dépasser cette peur, pour que l’effet de la peur soit «éteint» - comme lorsque la souris ne s’immobiliser plus quand le bruit est entendu. Il a été découvert que les souris ayant reçu de la MDMA étaient significativement plus rapides pour perdre cette peur du bruit.

Bien que ce ne soit encore que des tests sur les animaux, ceci montre bien les profonds effets que la MDMA peut avoir sur le cerveau - les souris ont une physiologie très proche de celle des humains. C’est une autre pièce du puzzle, qui va certainement entraîner plus de recherches et découvrir plus d’applications thérapeutiques potentielles.

 

         
  Josh  

Écrit par: Josh
Auteur, psychonaute et passionné du cannabis, Josh est l’expert maison de Zamnesia. Il passe ses journées niché dans la campagne, en se plongeant dans les profondeurs cachées de tout ce qui est psychoactif.

 
 
      De nos auteurs  
comments powered by Disqus