Les Mâchoires Crispées et la MDMA : Ce Que C'est Et Comment Les Stopper

Publié le :
Catégories : BlogOpinionScience

Les Mâchoires Crispées et la MDMA : Ce Que C'est Et Comment Les Stopper

Réduire les crispations de mâchoire avec la MDMA demande une combinaison de mesures préparatoires et de compléments alimentaires.

Bienvenue tout le monde, aujourd’hui cours de médecine en teuf, le sujet d’aujourd’hui : bruxisme, xérostomie et caries. Avant que vous ne vous demandiez « qu’est-ce que le Brexit et l’astrologie ont à voir avec les teufs ? » - ce sont juste des mots compliqués pour parler de « bouche sèche » et de « mâchoires crispées ». Au cas où vous auriez 12 ans ou que vous soyez un Nord-Coréen qui vient tout juste d’avoir accès à internet, vous pourriez vous dire « mais qu’est-ce que les mâchoires crispées et la bouche sèche ont à voire avec les teufs ? Et qu’est-ce qu’une ‘teuf’ au juste ? » Continuez à lire et vous pourrez apprendre une chose ou deux sur les teufs et comment en profiter de manière responsable.

MOLLY AIME DANSER

La culture des teufs ou raves en anglais est un phénomène social depuis facilement 30 ans maintenant. Dans les années 1980, un genre musical appelé house music est né aux États-Unis. Alors que la musique est devenue de plus en plus populaire et a commencé à se répandre de l’autre côté de l’océan, la sous-culture des Rave (ou plutôt contre-culture) est née. La musique électronique pour danser s’est répandue en Europe dans les années 90 et, comme un chien fidèle qui suit son maître, la MDMA suit cette culture de près.

LA 3,4-méthylénédioxyméthamphétamine, ou plus couramment connue sous le nom d’ecstasy, existe depuis un bon moment. Elle a été découverte dès 1914 par une compagnie pharmaceutique allemande appelée Merck. Elle a été brevetée, mais entre sa découverte et les années 1960, la substance a été peu mentionnée. À un moment durant l’âge d’or des hippies, elle a été redécouverte par Alexander Shulgin. Même si elle a été utilisée brièvement en psychothérapie, sa popularité n’a vraiment décollé que quand elle est arrivée dans la rue dans les années 70 et 80.

Apparemment, les effets de la MDMA correspondaient vraiment bien à ce que les teufeurs attendaient de leurs teufs. Surtout le besoin presque compulsif de danser sous les effets de la substance, la sensation d’ouverture et d’être connecté avec l’environnement proche, voilà les effets qui ont séduit les jeunes. Quoi qu’il en soit, il est très probable que la MDMA ait donné forme et poussé le mouvement des teufs tel qu’il est aujourd’hui. Et même si « souffrir » d’un irrépressible désir de danser et de serrer tout le monde dans ses bras peut sembler comme étant amusant, un autre effet venant de la substance, effet pas aussi populaire ni désirable, sera discuté ici – et cet effet est le fait de serrer les dents.

CASSER LES DENTS

Une fois ingérée, la MDMA pousse le système endocrine du consommateur à lancer la libération de substances dans l’organisme. Parmi ses substances, on retrouve la sérotonine, qui vous apporte toute la joie et le bonheur, et dans une moindre mesure la dopamine, la norépinéphrine et la noradrénaline. La dernière substance est la plus susceptible de provoquer des crispations des muscles des mâchoires, mais le fait de savoir si elle est ou non la seule cause reste débattu. Demandez à tout teufeur expérimenté en descente en fin de week-end et il y a de fortes chances qu’il vous parle de son mal de mâchoire, de sa langue et ses joues mordues, juste après vous avoir confié sa sensation de vide total et de manque de sens à la vie.

Alors y a-t-il un moyen d’éviter cette sensation indésirable ? Heureusement oui. Mais ce n’est pas aussi simple que de se mettre un pansement. Alors que la plupart des teufeurs qui aiment la MDMA ont rencontré ce problème, ce n’est pas le cas de tous. Ceci pourrait signifier plusieurs choses. À savoir une différence de dosage et différents niveaux de magnésium dans le corps.

Une carence en magnésium n’est pas quelque chose de facilement détectable, mais c’est quelque chose qui arrivent souvent, étant donné l’alimentation de bon nombre d’Occidentaux. Parmi les sources d’aliments riches en magnésium on retrouve : les amandes, les graines de courge, es noix de cajou, les épinards, les haricots noirs, les graines de sésame, les avocats, le chocolat noir et les bananes. Juste en jetant un œil à la liste, on voir bien que ce n’est pas ce qu’une personne moyenne mange tous les jour. D’un autre côté, il existe des aliments qui peuvent réduire le magnésium de votre corps. Certains aliments de ce type sont les sucres raffinés, comme les boissons sucrées et les bonbons, les boissons caféinées, les boissons alcoolisées. Tous ces aliments forcent votre corps à excréter plus de magnésium, qui peut déjà manquer à la base.

La magnésium est un minéral essentiel dont votre corps a besoin. Il affecte l’humeur, le système digestif et propage la santé du système nerveux, qui est clé pour éviter de se coincer les mâchoires. Le magnésium n’est pas seulement nécessaire pour éviter ce genre de problème spécifique, comme vous pouvez le voir, c’est un minéral qu’il vous faut surveiller, car si vous en manquez, vous pourriez souffrir d’une pauvre mémoire, d’une fatigue, de crampes musculaires généralisées et même d’anxiété et de dépression.

REGARDE MA MÂCHOIRE ET TU VERRAS QUE JE PLANE, PAS LE TEMPS DE PARLER

Le bruxisme est un terme médical pour les mâchoires serrées ou les dents qui grincent. Les muscles de la mâchoire se mettent à avoir des spasmes et on a un besoin inconscient de presser la bouche, de serrer les mâchoires et de grincer des dents. Comme on l’a dit précédemment – une personne qui souffre d’une carence en magnésium a plus de risques d’être affectée par le bruxisme sous MDMA. Ceci nous amène donc à une solution logique : prendre des compléments de magnésium. Mais ce n’est pas aussi simple.

Les compléments en magnésium sont vraiment un pas dans la bonne direction, mais il faut faire attention à la façon dont on les prend et à quel type de supplément on prend. Prendre une seule dose de complément alimentaire le jour de la teuf avant de prendre de l’ecsta a peu de chances de vous donner des résultats. Il faut prendre des compléments systématiquement, ce qui veut dire qu’il faut en prendre l’habitude. Vous devriez en parler à votre médecin si vous envisagez de le faire. Les compléments alimentaires de magnésium ne sont pas considérés comme étant dangereux, mais consulter son médecin est toujours une bonne idée. En général, on en prend avant d’aller au lit tous les jours.

Les compléments alimentaires au magnésium existent sous différentes formes et emballages et ont différents effets et certains ont peu ou pas d’effets ou des effets indésirables comme des selles molles. Bof … faire caca mou. Le consommateur de MDMA doit chercher les compléments qui ont les meilleurs propriétés d’absorption. On parle ici du glycinate de magnésium et du lysinate de magnésium. Ces compléments sont en fait des atomes de magnésium chélatés à une molécule d’un acide aminé essentiel, glycine et lysine. Le magnésium chélaté signifie que les atomes de magnésium ont formé un lien chimique avec un composé organique contenant un ligand. Ce qu’est un ligand importe peu ici. Ce qui est important, c’est de se procurer les formes de compléments alimentaires de ce type, car ils apportent non seulement du magnésium biodisponible mais en plus des acides aminés qui ont des propriétés calmantes et anti-virales.

D’autres compléments en magnésium à prendre comme substitut sont le chloride, sulfate, malate et taurate de magnésium. Ils peuvent aussi vous apporter un aspect positif pour le cœur et le système digestif. Ils ont des propriétés variables en biodisponibilité et sont très bons ou dans certains cas des substituts parfaits. Évitez le magnésium chélaté de levure, l’aspartate de magnésium, le magnésium pidolate, l’hydroxyde de magnésium, l’oxyde de magnésium, le glycérophosphate de magnésium et le lactate de magnésium car ils sont faiblement absorbés par le corps.

Le magnésium est certainement le moyen le plus sain de régler le problème, mais il existe d’autres façons pratiques de le régler. Par exemple, mâcher un chewing-gum ou un jouet à mâcher, voire même une tétine peut efficacement soulager le stress à l’intérieur de la bouche. Prendre des compléments vitaminés, ainsi que rester bien hydraté, est toujours une bonne idée. Suivez votre consommation d’eau car l’ecstasy est connue pour provoquer la sécrétion d’une hormone antidiurétique connue sous le nom de ADH et pour faire augmenter la température du corps. En combinant ceci avec la chaleur des espaces fermés, une consommation d’eau trop importante est plus que probable. Ce qui entraîne un risque pour les reins.

Il y a aussi une technique qui consiste à presser la langue contre l’intérieur des dents du haut de devant, ce qui devrait vous faire ouvrir la bouche plus facilement si c’est là le problème. Mais votre langue pourrait souffrir alors de dégâts collatéraux.

Et si rien ne marche ... eh bien, prenez-en moins tout simplement.

N’IGNOREZ PAS LE PROBLÈME

C’est vrai qu’avoir des mâchoires serrées temporairement peut sembler être un problème minime en comparaison des dangers pour le foie ou les reins – tous effets secondaires possibles de la MDMA. Et même si au début cela peut être un détail qui fait rire, si vous prenez régulièrement de la MDMA et que vous n’y prenez pas garde, vous pourriez avoir de graves problèmes de dents. Le pire, c’est que les traitements peut être compliqué par le fait que la MDMA ne fonctionne pas très bien avec les anesthésiants à l’épinéphrine et les médicaments utilisés pour traiter les problèmes de mâchoires. Les caries se développent et les dents craquent.

Alors teufez en sécurité et prenez votre magnésium.

 

         
  Guest Writer  

Auteur Invité
Nous avons parfois des auteurs invités qui contribuent à notre blog sur Zamnesia. Ils viennent d'un large éventail de parcours et d'expériences, rendant leurs connaissances précieuses.

 
 
      De nos auteurs  

Produits connexes