Mark Emery libéré de prison

Publié le :
Catégories : BlogCannabisLois sur les drogues

Mark Emery libéré de prison

Enfin : après 5 longues années, Mark Emery, l'un des plus importants activistes pour la légalisation du cannabis de notre époque, a été libéré de prison.

Mark Emery, le « Prince du cannabis » et tête d'affiche du mouvement pour la légalisation du cannabis, a été emprisonné pour vente transfrontalière de graines de cannabis du Canada aux États-Unis. C'était une arrestation politique que les autorités de contrôle des drogues ont qualifié de « coup dévastateur » porté au mouvement pour la légalisation du cannabis. L'arrestation était une action politique, afin de faire peur aux activistes et aux banques de semences pour les soumettre. Ces autorités étaient loin de s'imaginer que l'arrestation allait avoir l'effet inverse.

Même si Emery était incarcéré, son idéal ne l'était pas. Nous pouvons remercier Emery pour bon nombre de choses, et il est pour beaucoup dans la réforme qui a lieu aux États-Unis. Beaucoup de ses arguments et idéaux autour de la réforme du cannabis se sont enracinés et se sont épanouis pendant son emprisonnement. Au moment de son arrestation, les activistes du cannabis se battaient bec et ongles pour changer la perception du cannabis. Aujourd'hui, alors qu'il sort de prison, le paysage a changé : New York est devenu le 23 État à autoriser l'utilisation de l'herbe comme traitement médical, et deux États autorisent déjà la vente de cannabis récréatif.

La raison derrière son arrestation

Mark Emery, résidant à Vancouver au Canada, a commencé à vendre des graines de cannabis en 1994. Ce n'était cependant pas simplement pour gagner de l'argent. Emery s'est servi de son commerce pour financer des groupes d'activistes, du lobbying, des procès et des projets de loi. Comme vous pouvez l'imaginer, il était une cible de choix pour la Guerre contre les Drogues, car il semblait que l'arrestation d'Emery pourrait assécher beaucoup de financement pour les activistes. Même si cela a peut-être été le cas à court terme, son cas a inspiré une toute nouvelle vague d'activistes qui ont rejoint le combat, car il a mis les idéaux d'Emery sous les projecteurs.

Après son arrestation, sa femme Jodie Emery a pris les reines de ses travaux et à conduit la suite du mouvement. Son action, combinée à celle de Mark Emery derrière les barreaux et à celle de nombreux autres activistes, a réussi à influencer les récents changements des lois sur les drogues.

Il replonge tout de suite dans l'activisme

Il est prévu qu'Emery arrive chez lui quelque part entre le 10 et le 25 août. De là, il se replongera alors tout de suite dans l'activisme en partant en tournée dans 30 villes pour encourager les réformes législatives et l'éducation sur le cannabis. En plus de tout ceci, il a des projets pour visiter l'Angleterre, l'Espagne, l'Autriche, l'Irlande et l'Uruguay pour des engagements similaires.

Dans son dernier article de blog depuis la prison, Emery a écrit : « Jodie [sa femme] et moi apprécions tout ce que vous avez fait pour nous deux et pour le mouvement dans son ensemble pendant mon absence », a-t-il écrit le 30 juin. « Je suis impatient de rentrer à la maison pour vous remercier tous en personne dans les semaines et les mois à venir, et pour reprendre avec une vigueur renouvelée la bataille inachevée pour mettre fin à la prohibition du cannabis ».

Le mouvement pour la légalisation est déjà sur une bonne lancée, et maintenant que l'un de ses dirigeants est de retour sur le devant de la scène, il est certain que rien ne pourra l'arrêter.

comments powered by Disqus