Les substances psychédéliques passent le cerveau en rêve éveillé ?

Publié le :
Catégories : BlogChampignons MagiquesPsychédéliques

Les substances psychédéliques passent le cerveau en rêve éveillé ?

Il se trouve qu'halluciner pourrait être plus proche de l'état de rêve que ce que nous pensions originellement, grâce à de nouvelles découvertes scientifiques.

Les psychonautes ont souvent décrit leurs expériences alimentées aux substances hallucinogènes comme des états proches d'un rêve éveillé. Eh bien, selon une nouvelle étude, cela pourrait être étonnamment proche de la réalité !

Des chercheurs du Département Médical de l'Imperial College de Londres ont récemment publié des découvertes intéressantes sur la façon dont les substances psychédéliques comme le LSD, la DMT et la psilocybine interagissent avec le cerveau.

Selon cette nouvelle étude, une fois absorbées, les substances hallucinogènes activent les réseaux du cerveau impliqués dans la pensée émotionnelle ; plus spécifiquement, il semble que l'hippocampe (impliqué dans la mémoire et l'émotion) et le cortex cingulaire antérieur (lié aux états d'excitation) sont tous deux activés en même temps. C'est un phénomène qui ne se produit normalement que lors d'un rêve.

OBTENIR LES RÉSULTATS

L'équipe de chercheurs ont obtenu leurs résultats en prenant ceux d'une étude précédente, qui avait pris des images IRM de participants sous l'effet de la psilocybine, et en y appliquant un modèle mathématique appelé « entropie ». Ceci leur a permis de mesurer la variabilité de l'activité cérébrale dans certaines zones du cerveau, sans avoir à obtenir de nouvelles données fraîches.

Le Dr Carhart-Harris, à la tête de l'équipe, a déclaré ce qui suit sur les résultats : « [il] était fasciné de voir des similarités entre le schémas d'activité cérébrale dans des états psychédéliques et les schémas d'activité cérébrale pendant le rêve endormi, surtout comme les deux impliquent des régions primitives du cerveau liées aux émotions et à la mémoire. Les gens décrivent souvent l'effet de la psilocybine comme un état de rêve et nos découvertes ont, pour la première fois, apporté une représentation physique de l'expérience dans le cerveau. »

OUVRIR LA VOIE POUR LE FUTUR

Bien qu'ils puissent ne pas sembler significatifs en termes d'applications pratiques, ces résultats apportent une vision solide et fondamentale de la façon dont les substances hallucinogènes comme les champignons magiques interagissent avec le cerveau. Avec cette base, il est bien plus facile pour les scientifiques de faire avancer le sujet et de mettre en lumière la façon dont les substances hallucinogènes peuvent être utilisées pour des applications pratiques, telles que la médecine et des thérapies. De plus, c'est vraiment très intéressant de savoir que quand nous trippons, nous pourrions bien avoir un genre de rêve éveillé !