Les médicaments sont responsables de la plupart des décès

Publié le :
Catégories : BlogScience

Les médicaments sont responsables de la plupart des décès

Les médias grand public voudraient vous faire croire que les drogues illégales sont interdites parce qu'elles sont dangereuses. Mais la vérité est que les médicaments tuent chaque année plus de personnes que toutes les drogues illégales réunies.

Rien d'étonnant si vous pensiez que ce sont les drogues illégales qui causent le plus de décès, mais c'est en réalité les médicaments qui remportent la compétition, et ils sont en passe de devenir la cause numéro un de décès évitables. Au cours des dernières années, avec la dépendance croissance aux médicaments des sociétés occidentales juste pour affronter chaque journée, le nombre de décès liés aux médicaments dépasse désormais le nombre de décès liés aux substances illégales.

Médicaments : quatre fois plus mortels que les drogues illégales

Une étude conduite en Floride a déterminé que 76% des décès liés à une overdose en 2009 étaient causés par les médicaments, et que ce nombre était quatre fois plus élevé que celui des décès provoqués par les drogues illégales. Ceci fait de l'empoisonnement involontaire la deuxième cause de mort accidentelle aux USA en 2009 après les accidents de la route, et le chiffre a probablement encore augmenté. Non seulement 76% du total des overdoses était dû aux médicaments, mais il a été découvert que ce taux d'overdose avait augmenté de 84% entre 2003 et 2009.

Les compagnies pharmaceutiques : les dealers en col blanc

La « guerre contre la drogue », cette croisade coûtant des milliards de dollars contre les substances illégales, n'est qu'une vaste farce. C'est une guerre menée par les Etats-Unis qui se concentre sur la consommation et le trafic de substances comme le cannabis, la cocaïne et l'héroïne, tout en ignorant certains des plus puissants vendeurs de drogues au monde : les compagnies pharmaceutiques.

Quand on y réfléchit, les compagnies pharmaceutiques sont là pour faire du profit, et bon nombre d'entre elles sont de fervents soutiens de la guerre contre les drogues. Comme cela a été révélé il y a peu, les compagnies pharmaceutiques sponsorisent des organisations impliquées dans le combat contre la légalisation du cannabis. Bien sûr, ces compagnies sont menacées par une plante qui offre une alternative sûre, peu coûteuse et naturelle à leurs produits synthétiques leur rapportant de gros profits.

Toute une gamme de médicaments pharmaceutiques ne sont en réalité pas différents des drogues illégales que l'on retrouve dans la rue. L'hydrocodone est un bon exemple. C'est un opiacé prescrit légalement et utilisé comme anti-douleur. C'est une forme synthétique de l'héroïne dont les effets sont en réalité impossibles à distinguer de la vraie héroïne pour le corps et le cerveau. Ceci signifie que toute personne souffrant d'une addiction à ce médicament est en réalité dépendant de l'héroïne. C'est un fait que beaucoup de personnes ont malheureusement du mal à réaliser, mais les médicaments sont souvent très addictifs et pas plus surs que beaucoup drogues illégales.

La menace du cannabis

Le cannabis représente par de nombreux aspects tout ce qui ne va pas dans le système actuel des drogues. Il existe beaucoup d'autres plantes et substances qui sont injustement criminalisées, mais aucune ne représente mieux l'injustice que le cannabis. C'est une plante hautement médicinale, potentiellement un remède contre le cancer, et pourtant elle est classée comme substance n'ayant aucune valeur médicinale reconnue. Le fait que les données scientifiques ne soient absolument pas considérées révèle les vraies forces à l’œuvre derrière la prohibition : l'argent. La guerre contre les drogues n'est pas due au hasard, en réalité, c'est une manœuvre qui sert ceux qui ont le pouvoir. Non seulement elle permet un contrôle social, mais elle protège également de façon efficace les affaires de l'industrie pharmaceutique. Les alternatives naturelles et peu coûteuses détruisent leurs profits et permettent aux gens d'être en bonne santé. Et des gens en bonne santé n'achètent pas de médicaments. Ironiquement, la valeur médicale du cannabis et de nombreuses autres plantes est précisément la raison pour laquelle elles sont interdites.

comments powered by Disqus