Les Crises d’Un Bébé Irlandais Traitées Au Cannabis Médical

Published :
Catégories : Blog
Dernière édition :

Les Crises d’Un Bébé Irlandais Traitées Au Cannabis Médical


Le cannabis médical fait une énorme différence pour le petit Tristan Cahalane venu d’Irlande. Les huiles de cannabis améliorent sa qualité de vie. Le CBD comme alternative aux produits pharmaceutiques.

Vous vous souvenez de quand vous étiez encore un bébé ? Probablement pas, la plupart des personnes ne s’en souviennent pas, et c’est probablement le côté positif de l’histoire du petit Tristan Cahalane.

Tristan a trois ans et vient de Dunmanway dans la région de West Cork en Irlande. Pour l’instant, ou plutôt tant que leurs visas sont valables, ce qui ne sera plus le cas à la fin 2016, Tristan, sa mère Yvonne et son grand frère Oscar, vivent au Colorado aux États-Unis.

Le papa John a du rester à Cork pour travailler. Depuis décembre 2015, Tristan est en bonne santé, pour la première fois de sa vie. La famille Cahalane a fait de grands sacrifices pour s’assurer que le petit Tristan ait accès au remède dont il a besoin. Le cannabis médical, spécifiquement l’huile de CBD, s’est montré être la méthode de traitement la plus efficace pour Tristan.

LE CANNABIS DANS L’IRLANDE MODERNE

La consommation récréative de cannabis est populaire chez des personnes de tous les âges sur l’Île Émeraude. Même si cela reste une chose privée pour la plupart des fumeurs de joints irlandais.

Malheureusement, les politiciens irlandais ne semblent intéressés par donner une image d’eux-mêmes progressiste et de défenseurs des libertés qu’à l’approche des élections. En fait, ce sont toujours les mêmes hypocrites qui mènent des pays entiers à la faillite. Le mode de fonctionnement de la politique irlandaise est de solliciter des votes de l’électorat en échange de faveurs. C’est un vrai déni de démocratie.

Le mariage des homosexuels a été approuvé par référendum et le droit à l’avortement tant attendu pour les femmes irlandaise devrait suivre. Mais ne vous y trompez pas, les politiciens irlandais défendent des causes uniquement pour obtenir des votes.

 

 

Highrish

Les personnes malades ne font pas partie des segments prioritaires de la population et la conséquence est que le service de santé du pays est en crise depuis des décennies. Depuis la crise de 2008, le principal export de l’Irlande, c’est sa jeunesse, Tristan ne fait peut-être donc que commencer un peu plus tôt que les autres.

POURQUOI PAS LE CANNABIS MÉDICAL ?

Il y a des chances pour que Simon Harris, le Ministre de la Santé irlandais, se soit retrouvé à son poste parce qu’il s’est endormi lors de la réunion de redistribution des postes de l’équipe ministérielle.

Quoi qu’il en soit, le cannabis est toujours classé comme substance contrôlée d’après la loi irlandaise et il est donc totalement illégal.

Mais selon la loi communautaire européenne : Régulation (EC) 1672/2000 les plantes contenant 0,2 % ou moins de THC sont classées comme étant du chanvre. Simon devrait vraiment se mettre au courant et au moins se renseigner sur le cannais médical, mais bon, qui sait ce qu’il fait vraiment ?

Les cultivateurs de chanvre ne sont pas illégaux et l’huile de CBD est aussi techniquement légale avec cette définition. Cette année, la Hemp Company basée à Dublin et quelques autres entreprises irlandaises dans le secteur du chanvre ont commencé à faire des stocks de produits au CBD et à les vendre au public.

Jusqu’ici, des sources venues de Dublin affirment qu’un accord informel avec les forces de l’ordre persiste et qu’aucun vendeur ni client n’a été poursuivi.

C’est loin d’être une situation idéale et la politique irlandaise des drogues doit être ramenée au 21ème siècle. Alors, lecteurs, dites à Simon Harris de faire quelque chose à ce sujet, envoyez-lui un e-mail et, par pitié, si vous êtes irlandais et que vous pouvez voter dans le pays, n’oubliez pas de lui rappeler que votre vote est du côté du cannabis légalisé, sinon il ne vous écouterait pas.

Contactez Simon ici : [email protected] Il est aussi sur Twitter alors n’hésitez pas à le tweeter aussi @SimonHarrisTD

UNE ALTERNATIVE ÉCLAIRÉE À LA SOUFFRANCE

Dravet Syndrome

Au Colorado, Tristan peut suivre un traitement avec l’huile de CBD Charlotte’s Web, nommée d’après le premier patient, aussi une enfant, à bénéficier du remède, Charlotte Figi. Tristan et Charlotte souffrent tous deux du Syndrome de Dravet, une forme rare d’épilepsie qui affecte entre « 1 personne sur 20.000 et 1 sur 40.000 » selon l’Epilepsy Foundation (www.epilepsy.com)

Des crises graves et fréquentes sont caractéristiques du Syndrome de Dravet. Mais la bonne nouvelle est que l’huile fonctionne pour le petit Tristan et sa qualité de vie a fortement augmenté. Le cannabis médical s’est montré plus efficace là où les 20 précédents médicaments pharmaceutiques ont échoué. Les crises au quotidien et les cocktails de médicament appartiennent au passé.

LA RUÉE VERS L’HUILE À VENIR

« La prochaine ruée vers l’or sera l’huile de cannabis pour une consommation médicale et le gagnant sera la Colombie » - Ron Holland, The Daily Bell, 6/3/15

Huilde de CBD (organic)  

Malgré le rejet de l’Accord de Paix avec les FARC par les Colombiens, un « Tout Nouveau Monde » est à l’horizon. Les canna-business canadiens parient gros sur la Colombie et ce ne sont pas juste les sols volcaniques et les 12 heures quotidiennes de soleil équatorial qui les attirent.

Un faible coût de la main-d’œuvre et des frais minimaux rendent le business de l’huile de cannabis en Colombie très attractif. La plupart des experts estiment que les coûts de production de l’huile de cannabis en Colombie sont environ 10 % de ceux d’une opération de culture d’intérieur typique en Amérique du Nord.

Il faut aussi garder à l’esprit que la Californie va probablement légaliser le cannabis récréatif dans le vote à venir en novembre. Le cannabis médical y est disponible depuis 1996.

Si et quand la Californie votera oui, alors un marché mondial du cannabis s’établira certainement. Cet état a le potentiel d’être le catalyseur pour accélérer l’acceptation politique et culture du cannabis comme marchandise de base.

LE FUTUR POUR TRISTAN

La famille Cahalane a dû déjà faire trop de sacrifices et après leur retour auprès du père John l’année prochaine, ils seront tous réunis une fois de plus, comme cela aurait dû être le cas depuis le début. La situation en Irlande doit tout simplement changer. Le CBD comme médicament devrait être reconnu sans délai.

Cela pourrait être aussi simple que « Simon déclare que l’huile de cannabis est un médicament ». Simon Harris, vous n’avez absolument aucune chance de réformer le Système de Santé Irlandais et toute cette histoire de « Apple Tax » s’est retournée contre votre camp, l’ambiance du cabinet doit être tendue à l’approche d’une élection.

Laissez-nous vous faire gagner rapidement l’élection et peut-être que le Ministère de la Santé ne sera pas un tombeau politique pour vous. Légalisez le cannabis médical en Irlande et faites un exemple politique à suivre par tous en Europe.

Il n’y a pas d’inconvénients potentiels ici. Tristan pourrait avoir son remède et tous les autres malades pourraient être soulagés avec de l’huile de CBD légale. Garder l’huile de CBD hors de portée des malades est le seul vrai crime.

 

         
  Top Shelf Grower  

Écrit par: Top-Shelf Grower
Cultivateur de cannabis vétéran originaire de Dublin en Irlande et actuellement en fuite dans le sud de l’Espagne. Engagé à 100 % dans l’écriture de rapports Top Shelf jusqu’à ce qu’il soit capturé ou tué.

 
 
      De nos auteurs  

Produits Connexes