Le CBD peut-il réduire l'anxiété ?

Publié le :
Catégories : BlogCannabisCannabis médicalCBD

Le CBD peut-il réduire l'anxiété ?

Le cannabis peut à la fois provoquer et inhiber l'anxiété, suivant la variété et la dose. Le CBD en particulier a montré son action réduisant l'anxiété et inhibant la peur de s'exprimer en public.

La relation de nos sociétés avec le cannabis est sans aucun doute assez compliquée. Pleine de drames, de suspense, d'amour et de haine, assez pour concurrencer même la plus populaire des séries télévisées. Mais si l'on écarte l'habituelle propagande gouvernementale, la propagande de terreur et le dédain que provoque le cannabis, il nous reste un problème bien plus simple à résoudre.

Au cours des dernières années, bon nombre d'études de haut niveau ont mis en lumière un autre aspect du cannabis, au-delà d'un passe-temps récréatif ou d'une drogue passerelle démoniaque qui détruit des vies (suivant la position du gouvernement de votre pays). Il existe de nombreuses preuves de la multitude de propriétés médicinales du cannabis. Ce n'est pas étonnant si les États-Unis par exemple ont partiellement légalisé le cannabis médical sous licence et totalement décriminalisé la plante dans les États du Colorado et de Washington. Mais, soyons clairs, avant de faire des provisions de Sour Diesel ou de Haze (sauf si c'est vraiment ce que vous voulez faire), regardons un peu les faits.

Une étude révèle que le CBD combat l'anxiété

Des études ont montré que les troubles de l'anxiété sont de loin les plus fréquents des troubles mentaux dans le monde entier et qu'ils affectent des millions de personnes. Le trouble de l'anxiété sociale (TAS) est reconnu comme étant la forme la plus courante d'anxiété. Le TAS se caractérise par une peur intense d'une ou plusieurs situations sociales. Cette peur peut provoquer de tels troubles qu'elle peut empêcher un fonctionnement normal au quotidien. Le déclencheur de ce trouble varie d'une personne à l'autre, mais beaucoup l'attribuent au jugement extérieur, qu'il soit réel ou imaginé. C'est cette pression perçue qui se manifeste sous forme d'une phobie sociale.

Comme l'anxiété provoque de tels troubles, si répandus, découvrir une façon de gérer (si ce n'est de guérir) les symptômes devrait être une priorité. Eh bien, le cannabis pourrait être en réalité la réponse au problème, plus spécifiquement, le Cannabidiol. Le CBD est un composé non-psychoactif connu pour avoir un large spectre de bénéfices thérapeutiques. Les consommateurs de cannabis ont en général peu de chance de profiter au mieux des bienfaits du CBD, car la plupart des plantes sont pauvres en CBD. C'est le THC qui donne l'effet « défoncé », et plus élevé est le niveau de THC, plus vous êtes « défoncé ». Le THC et le CBD coexistent dans la plante et agissent en synergie, le CBD ayant principalement une action régulatrice sur le THC. Au cours des années, les producteurs ont soigneusement sélectionné les plantes pour leur haut contenu en THC, tout en négligeant les niveaux de CBD. Ceci est cependant en train de changer, car les bienfaits du CBD sont de plus en plus évidents.

Dès l'année 2011, un groupe de chercheurs brésiliens a publié un article dans le Journal of Psychopharmacology qui analysait la relation entre le CBD et le trouble de l'anxiété sociale. Leurs découvertes suggéraient que le CBD pouvait en effet offrir un réel soulagement pour ceux qui souffraient de TAS.

Cependant, certains consommateurs éprouvent de l'anxiété en résultat d'une consommation de cannabis. Le fait que la cannabis provoque ou inhibe l'anxiété semble fortement lié au contenu en cannabinoïdes de la variété en particulier, et à la dose. De fortes doses de variétés riches en THC semblent provoquer initialement l'anxiété, alors que l'action du CBD est contraire. Le CBD diminue et réduit l'effet du THC, ce qui augmente les sensations de calme et de relaxation. Pour beaucoup de personnes, une faible dose de la bonne variété de cannabis semble réduire l'anxiété, cependant, une dose un peu plus élevé pourrait bien provoquer l'anxiété.

Selon un article publié dans le Daily Mail, qui met également en lumière les propriétés anti-anxiété du cannabis, des scientifiques américains ont découvert que le cannabis régulait à la fois l'anxiété et la réponse de combat ou de fuite de l'organisme. En parlant de combat, ce rapport porte un coup puissant contre les affirmations contradictoires qui associaient le cannabis à l'anxiété, à la dépression, à la schizophrénie et aux troubles bipolaires.

L'étude, menée par le Dr Sachin Patel, a également montré :

• qu'il existe des récepteurs à travers lesquels le cannabis peut exercer ses effets sur un nœud émotionnel clé dans le cerveau.
• pour la première fois comment les cellules nerveuses dans cette partie du cerveau produisent et libèrent leurs propres endocannabinoïdes naturels.

Dans une autre étude datant de 2011, menée par Mateus M. Bergamaschi, il a été découvert que le CBD « diminuait significativement l'anxiété, les troubles cognitifs et l'inconfort » chez les personnes parlant en public. L'équipe est arrivé à la conclusion qu' « une seule dose de CBD peut réduire les effets augmentant l'anxiété provoqués par le test de simulation de prise de parole en public chez les patients souffrant de TAS, ce qui indique de ce cannabinoïde inhibe la peur de parler en public, l'un des principaux symptômes de ce trouble ».

Ces découvertes vont à contre-courant des positions des gouvernements internationaux du monde entier qui préjugent des effets négatifs du cannabis. Même s'il est encore trop tôt pour définitivement affirmer que le CBD est un médicament miracle (anti-anxiété), nous pouvons cependant inspirer une bonne bouffée de soulagement.

comments powered by Disqus