La Jamaïque va enfin décriminaliser le cannabis

Publié le :
Catégories : BlogCannabisLois sur les drogues

La Jamaïque va enfin décriminaliser le cannabis

En faisant un autre pas vers la fin de la prohibition, la Jamaïque a créé un projet de loi qui va décriminaliser le cannabis, mettant ainsi fin à 100 ans d'interdiction.

Même si le cannabis joue un rôle central dans le Rastafarisme, et que le Rastafarisme joue un rôle central dans la culture du cannabis, nos pépites vertes adorées sont en fait illégales en Jamaïque. Mais tout ceci va bientôt changer. Avec une décision très progressiste, les législateurs jamaïcains ont fait un projet de loi qui mettra fin à la prohibition, décriminalisera le cannabis pour une consommation religieuse et médical, et fera de la possession de jusqu'à 57 grammes une infraction mineure.

C'est un changement que le gouvernement jamaïcain a déjà essayé de faire, mais qui avait été torpillé par une opposition internationale. Heureusement, grâce à l'assouplissement des lois sur le cannabis aux États-Unis, la Jamaïque se sent assez en sécurité pour mener à bien les changements sans avoir crainte de représailles. Ceci signifie que les États-Unis ne peuvent plus menacer la Jamaïque de sanctions économiques comme ils l'ont fait par le passé, si elle décriminalisait l'herbe, car l'hypocrisie des États-Unis provoquerait alors plus de controverses que la décriminalisation en elle-même.

Les Rastas se réjouissent

C'est une bonne nouvelle pour tout le monde et particulièrement pour les Rastas locaux, car le cannabis est considéré comme « l'herbe sacrée » de leur religion. Dans l'état actuel des choses, les Rastas doivent toujours avoir des yeux derrière la tête quand ils fument de l'herbe par peur de la persécution. Quand les nouvelles lois seront passées, ils ne seront plus persécutés en raison de leurs pratiques religieuses.

Comme vous pouvez déjà l'imaginer, cette nouvelle a été accueillie avec beaucoup d'enthousiasme par les groupes soutenant la réforme des politiques sur le drogue. Ethan Nadelmann, porte-parole de la Drug Policy Alliance, a déclaré que c'était « un pas en avant significatif ». Il a poursuivi en déclarant que c'était : « à la fois remarquable qu'en Jamaïque la réforme porte sur la possession, la consommation religieuse et médicale plus ou moins en même temps, et important pour donner un exemple politique dans les Caraïbes. »

Ceci va non seulement aider à soutenir l'économie jamaïcaine, mais également retirer le pouvoir des mains du crime organisé, tout en permettant à la police de se concentrer sur le trafic au marché noir, quelque chose qui a été désigné comme étant la priorité après l'adoption de la nouvelle loi.

Bien qu'elle ne soit pas encore en place, cette nouvelle législation sera appliquée à la fin de 2014 selon les prévisions. Espérons que tout se passe bien et que la société jamaïcaine puisse en tirer de la prospérité. Le monde va suivre tout cela de près.

comments powered by Disqus