Comment Le Cannabis Réglementé Affectera Les Travailleurs

Publié :
Catégories : BlogCannabisCulture du CannabisLois sur les droguesMonde
Dernière édition :

Cannabis Réglementé Travailleurs


La légalisation changera beaucoup les régulations du monde du travail et des produits du cannabis. Aux États-Unis, un marché en légalisation pourrait diminuer les salaires mais améliorer les conditions de travail. En Europe, la légalisation pourrait réduire le travail forcé et standardiser les produits.

Alors que le cannabis devient une marchandise légale aux États-Unis et au Canada, la production et la distribution du marché deviennent plus structurées. Ceci signifie que le secteur peut commencer à produire de plus gros volumes. Mais, par définition, il y a aussi d’autres implications. La main-d’œuvre spécialisée qui s’est développée autour du secteur fait face à d’énormes changements. L’automatisation se fait sentir.

Ceci commence par le processus de culture et de curing. Ceux qu’on appelle les « tailleurs de têtes » sont probablement les premiers concernés. Leur travail est un aspect du processus de curing et de l’étape pré-vente. Les tailleurs taillent les feuilles sur les têtes séchées à des fins esthétiques. Les résidus de taille sont également vendus séparément. En général, aux États-Unis du moins, ces résidus de taille sont couramment utilisés pour la production d’aliments et de concentrés.

Maintenant, il y a des machines sur les plus gros marchés des états qui peuvent faire la même chose plus rapidement et facilement. Les tailleurs sont non seulement moins payés, mais en plus ils doivent à présent payer des taxes. En Californie, en particulier, ce domaine a également attiré ce qu’on appelle des « Trimmigrants ». Ce sont des travailleurs agricoles saisonniers migrants qui travaillent dans la culture de cannabis à l’heure de la récolte. L’impact d’une industrie régulée et de plus en plus réalisée en intérieur, c’est que ces nomades font face à une situation grave.

De plus, l’impact des aliments au cannabis sur le secteur signifie que beaucoup des produits cultivés n’ont à présent plus besoin d’être taillés. De plus en plus de récoltes sont directement utilisées pour préparer des produits concentrés. Avec l’aspect esthétique à présent inutile, le temps et le travail de traitement entraînent des coûts évidemment réduits.

La situation américaine est également intéressante car elle pourrait donner un aperçu du développement du marché européen. Cependant, il est également très clair même actuellement que la légalisation et la réforme en UE seront très différentes. Différentes, non seulement de la situation américaine, mais aussi entre chaque pays.

Le secteur a cependant une mauvaise réputation. Les travailleurs agricoles immigrés ont une histoire trouble, en particulier en Californie. Et le cannabis n’y fait pas exception. À côté de tous les emplois bien payés, il y a toujours eu le revers de la médaille avec beaucoup d’abus. La légalisation et la régulation du secteur auront un impact sur les pures situations. Mais le marché du travail américain n’est actuellement pas un paradis pour le droit des travailleurs, peu importe le secteur.

QUELLES IMPLICATIONS POUR L’EUROPE ?

Selon un rapport d’Interpol publié l’année dernière, le trafic de drogue illégal pose de nombreux problèmes. Les problèmes les plus importants incluent l’exploitation des travailleurs en Europe. C’est particulièrement vrai dans l’industrie souterraine du cannabis. C’est une des raisons pour lesquelles la répression contre le marché illégal y est si forte.

La régulation du secteur par la légalisation éliminera les principaux problèmes qui inquiètent la police et les gouvernements. Selon le rapport d’Interpol, « la production et le trafic de drogue sont des problèmes clés dans la nouvelle stratégie de sécurité interne de l’UE, l’Agenda Européen sur la Sécurité 2015-2020. »

Cependant, les autorités ne sont pas les seules à mettre en avant les nombreux problèmes créés par le trafic de drogue. Les défenseurs de la légalisation le font aussi. La légalisation permet de régler des problèmes endémiques, de la régulation de la main-d’œuvre qui produit les substances, jusqu’aux standards pour les patients.

FRANCE

La situation française pour ce qui est de la légalisation est une des plus étranges en Europe. Comme pour d’autres pays, la légalisation a un aspect politique. Malheureusement, la réforme est jusqu’ici soutenue uniquement par la gauche. Malgré les actes terroristes extrêmes en France au cours des années passées, dont certains pourraient avoir été financés par le trafic de drogue, les officiels français n’ont toujours pas été ralliés à la cause de la légalisation. Ceci pourrait changer après les élections de cette année.

France Cannabis tailleurs de têtes

Mais ceci signifie que tout le secteur reste souterrain en France. Ceci signifie que le cannabis cultivé domestiquement pourrait venir de n’importe où.

LA LÉGALISATION, C’EST LA RÉGULATION

La légalisation de l’industrie va créer partout de nouveaux standards. Ceci impactera la main-d’œuvre. Et le produit final sera aussi impacté. Éliminer le marché noir permettra également de réduire les pires abus. Faire passer le secteur dans la sphère publique permettra également d’arriver aux mêmes résultats. Les pays sur le point de réformer au niveau fédéral avanceront également plus vite que les États-Unis. À présent, il n’existe pas de protection fédérale pour les travailleurs du secteur. L’état dans lequel le problème est le plus visible est la Californie. Et pourtant, même si les états américains avancent vers la mise en place d’un marché récréatif, la protection de la main-d’œuvre et des consommateurs reste des années lumières en retard de ce qui se passe en Europe.

 

         
  Marguerite Arnold  

Écrit par: Marguerite Arnold
Avec des années d’expérience de l’écriture, Marguerite consacre son temps libre à explorer le secteur du cannabis et les développements du mouvement pour la légalisation.

 
 
      De nos auteurs  

Produits Connexes