Blog
Comment Le Cannabis Affecte-t-Il Le Système Digestif ?
6 min

Comment Le Cannabis Affecte-t-Il Le Système Digestif ?

6 min

Le cannabis est connu pour affecter les gens différemment, et c’est tout aussi vrai concernant son impact sur la digestion. La plupart des consommateurs connaissent les « fringales », mais c’est encore plus complexe que cela. Voici ce que vous devez savoir sur ses potentiels effets positifs et négatifs du cannabis sur la digestion.

Il n’y a pas de doute que la relation entre le cannabis et le corps humain est complexe. Avec des interactions entre les cannabinoïdes et le système endocannabinoïde largement responsable de nos réponses, il y a beaucoup de chose à expliquer, et tout autant de choses que nous ignorons concernant les effets du cannabis.

Toutefois, un domaine reçoit particulièrement beaucoup d’attention ; comment le cannabis affecte-t-il le système digestif ? Nous ne parlons pas ici seulement des fringales ; bien que cela en fasse partie, nous essayons d’avoir une vision globale, comment le cannabis peut-il avoir un impact potentiel sur la digestion et les problèmes digestifs. Parlons-en.

Comment le cannabis affecte-t-il la digestion

Comment Le Cannabis Affecte-t-Il La Digestion

Comment mentionner plus haut, le cannabis interagit principalement avec le système endocannabinoïde, alors par où commencer ? Connu également sous le nom de SEC, le système endocannabinoïde est une série de récepteurs localisé à travers l’organisme et le système nerveux central. Les récepteurs cannabinoïdes peuvent également se trouver dans le système digestif.

C’est par ces récepteurs complexes et parfaitement adaptés qu’il est possible d’observer les effets de la diffusion de cannabinoïdes dans l’organisme. Le résultat donné peut avoir des effets potentiellement négatifs ou positifs sur un consommateur, selon l’individu et sa réaction.

THC et production de ghréline

THC Et Production De Ghréline

Lorsque nous avons faim, une hormone connue sous le nom de ghréline se libère dans l’organisme. Puis cette hormone interagit avec le nerf vague situé dans le tractus gastro-intestinal (GI), avant de se rendre dans une partie du cerveau appelée hypothalamus, qui gère ce type de signaux. Des études ont montré que le THC peut potentiellement augmenter le niveau de ghréline, envoyant des signaux à notre cerveau disant que nous avons faim même si nous n’avons en fait pas faim, intéressant (Stromberg, 2014). C’est bien sûr la définition de la fringale. Bien que vous puissiez « avoir les crocs » lors d’une session fumette, la vérité c’est que vous ne les avez probablement pas. De plus il y a un argument qui dit que le THC augmente la sensibilité de notre odorat et les plaisirs associés à la nourriture, ce qui peut conduire à une augmentation perçue de l’appétit (Stromberg, 2014). C’est cette interaction entre les cannabinoïdes et le système endocannabinoïde qui pourrait nous « piéger » en nous faisant manger plus que de raison.

Articles liés

Ce Que Le Cannabis Fait À Votre Cerveau

Troubles digestifs (GI) pour lesquelles le cannabis pourrait être utile

Troubles Digestifs (GI) Pour Lesquelles Le Cannabis Pourrait Être Utile

Si le fait de favoriser l’appétit ou provoquer des fringales n’est qu’une des façons dont le cannabis peut influencer notre système digestif, il est prouvé qu’il peut avoir un impact sur certains troubles digestifs. Ce n’est un secret pour personne que beaucoup de consommateurs de cannabis l’utilisent à des fins holistiques, alors pourrait-il s’agir d’un autre domaine de bien être à promouvoir ?

Tandis que la recherche officielle sur les effets du cannabis sur les troubles digestifs n’en est qu’à ses débuts, quelques études ont examiné la relation entre le cannabis et des pathologies comme les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), dont la maladie de Crohn.

Une de ces études (Naftali, 2011) a testé 30 patients ayant la maladie de Crohn et a noté la gravité de la maladie avant et après la prise de cannabis. Bien que ce soit une étude isolée, les résultats sont prometteurs, mais d’autres recherches sont nécessaires sur le sujet afin de déterminer toute l’étendue des effets du cannabis sur les maladies inflammatoires de l’intestin et les pathologies liées.

Le cannabis peut-il causer des problèmes de digestion ?

Le Cannabis Peut-il Causer Des Problèmes De Digestion ?

Bien qu’il semblerait que le cannabis possède le potentiel de stimuler la digestion, il a malheureusement ses défauts et peut provoquer des effets secondaires à court et à long terme dans ce domaine également. Même s’ils ne sont pas graves ou ne mettent pas la vie en danger, la consommation de cannabis ne convient pas à tout le monde, notamment en cas de problèmes digestifs.

Comme mentionné plus tôt, le cannabis riche en THC peut favoriser une libération de ghréline pouvant stimuler l’appétit. Mais il pourrait avoir également un effet opposé. Tout le monde réagit différemment, et cela s’applique également pour l’appétit. Au lieu d’être stimulé, l’appétit peut aussi être supprimé par l’herbe. Cela peut être dû aux nausées associées à la prise de grandes quantités de cannabis, ou à l’anxiété et à la nervosité associées à la consommation de THC. Bien que cette réaction soit généralement de courte durée, elle peut avoir un impact potentiellement négatif sur la digestion d’une personne.

Pour les effets à long terme, il y a quelques pathologies qui peuvent résulter d’une consommation prolongée de cannabis ou être exacerbée par celle-ci. Bien que ce soit exceptionnellement rare, cette solution vaut la peine d’être exploré.

Syndrome d’hyperémèse cannabique

Syndrome D’hyperémèse Cannabique

Affectant des consommateurs de cannabis réguliers, le syndrome d’hyperémèse cannabique provoque des vomissements et des nausées, ainsi que des maux d’estomac. Bien qu’extrêmement rare, on pense que cela est causé par une perturbation des signaux entre le tube digestif et le cerveau. Alors que de petites quantités de cannabinoïdes peuvent rapidement être traitées par le SEC, la théorie veut qu’une consommation excessive entraine certains récepteurs à ne pas répondre correctement aux cannabinoïdes, entraînant les symptômes cités précédemment.

Le syndrome d’hyperémèse cannabique peut être soulagé par des solutions temporaires, comme prendre un bain ou une douche chaude. Mais les personnes gravement atteintes peuvent chercher à arrêter définitivement leur consommation de cannabis afin de remédier à ces symptômes.

Toutefois, on pense qu’une utilisation de crèmes topiques à la capsaïcine peut aussi soulager les personnes ayant des symptômes. Une étude a montré qu’un grand nombre de patients auxquels on a donné de la crème à la capsaïcine ont présenté une réduction importante des symptômes physiques causés par le syndrome d’hyperémèse cannabique (Lee, 2021).

Articles liés

Quels Sont Les Effets Secondaires Du THC ?

Pancréatite aiguë provoquée par le cannabis

Pancréatite Aiguë Provoquée Par Le Cannabis

Bien qu’il s’agisse d’une autre pathologie extrêmement rare, il existe une forme de pancréatite aiguë que l’on pense être aggravée ou potentiellement causée par une forte consommation de cannabis. Avec des symptômes similaires à ceux du syndrome d’hyperémèse cannabique, la pancréatite aiguë peut provoquer de graves nausées, des vomissements et même de la fièvre. Une étude (Barkin, 2017) a découvert que certains patients qui prenaient du cannabis pour aider à soulager leurs symptômes ont en fait constaté que leur état s’aggravait après chaque consommation.

Il semblerait que sur le papier, le cannabis pourrait être responsable de la pancréatite aiguë. Pourtant, les études sont très limitées dans ce domaine, et il est à noter que l’étude n’a commencé que lorsque les patients présentaient déjà des symptômes. Cela pourrait signifier qu’il y avait déjà un problème de santé sous-jacent, et ne démontre donc pas le véritable impact du cannabis sur cette pathologie.

Pourquoi certaines personnes ont-elles des problèmes digestifs à cause du cannabis ?

Pourquoi Certaines Personnes Ont-Elles Des Problèmes Digestifs À Cause Du Cannabis ?

Comme vous l’avez probablement déjà compris, le cannabis n’est pas responsable intrinsèquement des problèmes digestifs. Alors pourquoi cela n’affecte-t-il que certaines personnes et pas d’autres ? Si les études que nous avons incluses font allusion au fait que le cannabis pourrait avoir une part de responsabilité, de nombreux autres facteurs entrent en jeu.

Nous avons besoin sans aucun doute de plus d’études officielles pour confirmer le rôle du cannabis dans les problèmes digestifs. Les patients participant à la plupart des études actuelles sont considérés comme des « gros consommateurs », le dosage, la régularité et la durée de la consommation de cannabis pourraient-ils y contribuer ? Nous n’en sommes pas encore certains. Mais il est probable que le cannabis ne soit pas la seule cause des problèmes digestifs auxquels il est associé.

Le futur du cannabis et du système digestif

Le Futur Du Cannabis Et Du Système Digestif

Il n’y a aucun doute que la consommation de cannabis offre certains avantages. Pourtant, si certains ont l’impression de bénéficier d’une utilisation de cannabinoïdes comme le THC, d’autres trouvent qu’ils ne s’en sortent pas aussi bien. C’est vrai pour le cannabis en général, et en particulier pour ses effets sur l’appétit et la digestion.

C’est un vrai casse-tête. Comme nous le savons, le cannabis peut causer différentes réactions selon le consommateur ; c’est pourquoi il est essentiel, de prendre des décisions réfléchies et de prendre soin de sa personne. Si vous sentez des effets indésirables après une consommation de cannabis, il est important d’arrêter et de consulter un professionnel de santé.

Ceci étant dit, nous attendons avec impatience de nouvelles études pour découvrir tous les effets du cannabis sur le système digestif.

Adam Parsons
Adam Parsons
Journaliste, auteur et rédacteur professionnel spécialisé dans le cannabis, Adam Parsons est un membre de Zamnesia depuis un certain temps. Chargé de couvrir un large éventail de sujets allant du CBD aux psychédéliques et tout ce qu’il y a entre les deux, Adam crée des articles de blog, des guides et explore une gamme toujours plus importante de produits.
Avertissement :
Nous n'émettons aucun avis de nature médicale. Cet article a été écrit uniquement à des fins informatives et se base sur des recherches publiées par d'autres sources externes.

Ressources externes :
  1. Barkin, J. A., Nemeth, Z., Saluja, A. K., & Barkin, J. S. (2017). Cannabis-Induced Acute Pancreatitis. Pancreas, 46(8), 1035–1038 - https://doi.org
  2. Lee, A., & Coralic, Z. (2021). Use of Capsaicin Cream in Cannabinoid Hyperemesis Syndrome in Patients Presenting to the Emergency Department. Annals of Pharmacotherapy, 106002802110185. - https://doi.org
  3. Naftali, T., Lev, L. B., Yablecovitch, D., Yablekovitz, D., Half, E., & Konikoff, F. M. (2011). Treatment of Crohn’s disease with cannabis: an observational study. The Israel Medical Association Journal: IMAJ, 13(8), 455–458. - https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov
  4. Stromberg, J. (2014). A Scientific Explanation of How Marijuana Causes the Munchies. Smithsonian Magazine. - https://www.smithsonianmag.com
Actualités Effets
Recherche par catégories
ou
Rechercher