Blog
Le Cannabis Ne Stimule Pas (Toujours) Le Système Endocannabinoïde
4 min

Le Cannabis Ne Stimule Pas (Toujours) Le Système Endocannabinoïde

4 min
Actualités Éditoriaux

Contrairement à ce que l'on croit, fumer du cannabis ne stimule pas le système endocannabinoïde mais va plutôt diminuer son activité. Poursuivez votre lecture pour découvrir les tenants et les aboutissants de cette question, et la vérité sur comment « alimenter » le SEC.

Bienvenue dans les Éditoriaux de Zamnesia, où notre auteur, Steven, partage son opinion sur tout ce qui tourne autour de l’industrie du cannabis, du CBD et des smartshop. Rappelez-vous que toutes les opinions exprimées dans ces articles sont celles de l’auteur et ne correspondent pas nécessairement aux opinions de Zamnesia en tant qu’entreprise. Pour partager vos opinions avec notre auteur et notre équipe, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire.

Les enthousiastes du cannabis pensent souvent que consommer du cannabis va « alimenter » ou « stimuler » le système endocannabinoïde (SEC). Et tandis que les phytocannabinoïdes comme le THC peuvent imiter les endocannabinoïdes, leurs effets ne sont pas toujours prévisibles. En fait, les cannabinoïdes comme le THC peuvent interrompre et diminuer le système endocannabinoïde, ce qui n’est pas forcément une bonne chose.

VOTRE SYSTÈME ENDOCANNABINOÏDE FONCTIONNE VRAISEMBLABLEMENT TRÈS BIEN TOUT SEUL

Votre Système Endocannabinoïde Fonctionne Vraisemblablement Très Bien Tout Seul

Le système endocannabinoïde comprend 3 parties principales :

  • Les endocannabinoïdes anandamide et 2-AG
  • Les récepteurs cannabinoïdes CB1 et CB2
  • Les enzymes qui synthétisent, transportent et métabolisent les endocannabinoïdes

Notre corps produit naturellement des endocannabinoïdes en réaction à nos environnements externes et internes.

Par exemple, lorsque l’on ressent de la peur ou du danger, notre corps réagit en produisant de l’adrénaline et du cortisol, deux hormones de stress qui déclenchent notre réponse « lutte ou fuite ». Cependant, notre corps produit aussi des endocannabinoïdes pour renverser ces situations et ainsi réduire le stress et les niveaux de cortisol afin de calmer notre corps.

Hormis la réponse au stress, le système endocannabinoïde est aussi impliqué dans la formation des souvenirs, la régulation de l’appétit et les niveaux d’énergie tout en gérant l’inflammation et plus encore.

Articles liés

Pourquoi Le Cannabis Provoque-T-Il Ces Fringales ?

Malheureusement, beaucoup de consommateurs pensent que la consommation de cannabinoïdes comme le THC peut les aider à « stimuler » le système endocannabinoïde. Hélas, on est bien loin de la vérité. Ce système, comme les autres systèmes physiologiques, est minutieusement régulé et conçu pour fonctionner indépendamment sans intervention externe comme les phytocannabinoïdes.

COMMENT LES PHYTOCANNABINOÏDES AFFECTENT-ILS VÉRITABLEMENT NOTRE SYSTÈME ENDOCANNABINOÏDE

Comment Les Phytocannabinoïdes Affectent-Ils Véritablement Notre Système Endocannabinoïde

Le THC est le composé intoxicant principal de la weed, et parmi les 400 constituants chimiques et plus que l’on connaît dans le plant, c’est de loin celui qui a été le plus étudié. Dans les variétés modernes, c’est aussi le composé le plus présent, atteignant parfois des niveaux supérieurs à 30 % dans les fleurs.

Structurellement parlant, le THC est très similaire à l’endocannabinoïde anandamide, et se lie parfaitement bien aux récepteurs CB1. Lorsque cela se fait, cela engendre une diminution des capacités du système endocannabinoïde. Cela sous-entend qu’il produira naturellement moins d’endocannabinoïdes et moins de récepteurs à cannabinoïdes.

Cela est dû au fait que le SEC est minutieusement réglé et conçu pour ne pas être en surrégime. Un système trop actif peut être nuisible et a été lié à de sérieux troubles comme le syndrome métabolique, l’inflammation chronique et plus encore.

Une diminution des capacités du SEC peut parfois avoir des effets négatifs. Tandis que le corps produit moins d’endocannabinoïdes et récepteurs, il peut développer une dépendance au THC et à d’autres phytocannabinoïdes. Cette dépendance peut interférer avec la capacité physique du corps à s’autoréguler et à réagir à des facteurs comme le stress ou l’anxiété, la formation correcte des souvenirs ainsi que d’autres processus normalement régis en partie par le SEC.

Articles liés

Les Effets Du Cannabis Sur Votre Corps

QU’EN EST-IL DES AUTRES CANNABINOÏDES QUE LE THC ?

Qu’en Est-il Des Autres Cannabinoïdes Que Le THC ?

Malheureusement, il y a encore bien des choses qu’on ne connaît pas au sujet du cannabis. Même le CBD, malgré sa popularité grandissante, reste encore bien incompris. Les chercheurs émettent de nombreuses questions sur ses mécanismes principaux d’action et comment ils influencent ses effets et son potentiel thérapeutique.

En revanche, nous sommes au fait de l’affinité de liaison du CBD pour les deux récepteurs cannabinoïdes. En fait, il semblerait agir sur les récepteurs de sérotonine, gamma et vanilloïde parmi tant d’autres. Il bloque aussi certains récepteurs comme le GPR55 qui est impliqué dans la régulation de la masse osseuse. Enfin, le CBD pourrait fonctionner comme un inhibiteur antagoniste de l’anandamide, causant ainsi un afflux temporaire d’endocannabinoïdes dans le corps.

Articles liés

Comment Le CBD Affecte Le Système Endocannabinoïde

DEVEZ-VOUS ALIMENTER VOTRE SEC AVEC DU CANNABIS ?

Devez-Vous Alimenter Votre Sec Avec Du Cannabis ?

Dans la plupart des cas, non. Votre SEC n’a pas besoin de phytocannabinoïdes pour fonctionner correctement. En réalité, comme nous l’avons vu plus tôt, exploiter des cannabinoïdes comme le THC peut en réalité impacter négativement la capacité de votre système à fonctionner correctement indépendamment. Cela peut être particulièrement problématique durant les années de formation comme l’adolescence, et c’est la raison même pourquoi les ados devraient éviter de consommer du cannabis pour limiter les risques au maximum.

N’oubliez pas que similairement à la plupart des autres systèmes physiologiques, votre SEC est conçu pour fonctionner correctement tout seul. Tous les adultes en bonne santé devraient avoir un SEC fonctionnel et rigoureusement régulé qui n’a pas besoin d’être « alimenté » ou « stimulé » par le THC ou n’importe quel autre phytocannabinoïde.

MOT DE LA FIN SUR LA THÉRAPIE AUX CANNABINOÏDES

Mot De La Fin Sur La Thérapie Aux Cannabinoïdes

Comme nous l’avons abordé plus tôt, le système est très important pour équilibrer la réponse physique à des changements dans nos environnements externes ou internes. Lorsque celui-ci est en sous-régime, les maladies apparaissent. Et c’est justement là que les phytocannabinoïdes pourraient être bénéfiques.

Les scientifiques pensent que la carence clinique en endocannabinoïde (CECD) pourrait être au cœur d’un panel de troubles. Dans ces troubles, l’usage du cannabis pourrait aider à soutenir le système endocannabinoïde « défaillant » d’un patient. Bien que la recherche dans ce domaine soit encore préliminaire, cela démontre qu’il y a des exceptions à la règle mentionnée ci-dessus. Pour ce qui est du potentiel thérapeutique du cannabis, on réalise que finalement on sait très peu de choses concrètes. Et bien que les cannabinoïdes comme le THC et le CBD ont tous deux de véritables propriétés médicales, ils ne sont pas nécessaires pour avoir un SEC en bon état.

Steven Voser

Écrit par: Steven Voser
Steven Voser est un journaliste indépendant nominé aux Emmy Award avec beaucoup d'expérience. Grâce à sa passion pour le cannabis, il consacre beaucoup de son temps à l'exploration du monde de la weed.

De nos auteurs

Read more about
Actualités Éditoriaux
Recherche par catégories
ou
Rechercher