7 nouveaux cannabinoïdes découverts

Publié le :
Catégories : BlogCannabisScience

7 nouveaux cannabinoïdes découverts

Nous nous rapprochons encore plus du dévoilement des mystères du cannabis, comme des chercheurs viennent de découvrir 7 nouveaux cannabinoïdes.

Quand il s'agit d'identifier et de comprendre les nombreux cannabinoïdes présents dans le cannabis, la science peut parfois être assez lente. Ce n'est pas tant un problème de paresse ou désintérêt, mais l'analyse du spectre complet des cannabinoïdes dans un plant de cannabis peut prendre des semaines, coûte des sommes démentes et demande un équipement très spécialisé. C'est pourquoi la plupart des laboratoires qui analysent le cannabis concentrent leurs ressources limitées sur les cannabinoïdes principaux, comme le THC et le CBD et les cannabinoïdes minoritaires, bien que présents également, restent dans l'ombre.

Cependant, il semble que l'Université du Mississippi ne soit pas intimidée par ces facteurs. En utilisant un processus d'extraction avec de multiples solvants et 9 kilogrammes de têtes extrêmement puissantes, des chercheurs de cette université ont réussi à isoler et identifier 7 nouveaux cannabinoïdes. Ceci porte le nombre de cannabinoïdes naturels connus à 111.

Ces nouveaux cannabinoïdes sont les suivants :

8α-hydroxy-Δ9-tétrahydrocannabinol; 8β-hydroxy-Δ9-tétrahydrocannabinol; 10α-hydroxy-Δ8-tétrahydrocannabinol; 10β-hydroxy-Δ8-tétrahydrocannabinol; 10α-hydroxy-Δ9,11-hexahydrocannabinol; 9β, 10β-époxyhexahydrocannabinol; et 11-acétoxy-Δ9-tétrahydrocannabinolic acide A.

Une liste bien complexe ! Pour les personnes intéressées par l'étude, vous pouvez consulter l'article original ici.

La plupart de ces nouveaux cannabinoïdes sont des huiles jaunes une fois extraits, à l'exception du dernier, qui est une poudre blanche. Les chercheurs ont réussi à en tirer des quantités minuscules de 10-150 milligrammes chacun à partir des 9 kilogrammes de têtes, de quoi montrer à quel point ces cannabinoïdes sont présents en petites quantités dans le cannabis. De manière assez intéressante, quand ils ont été administrés à des souris, certains de ces cannabinoïdes avaient les mêmes effets enivrants que le THC. Cependant, ils ne sont pas présents en quantités suffisantes pour pouvoir rivaliser avec le THC.

C'est toujours une bonne chose de voir notre compréhension du cannabis s'étendre. En identifiant plus de cannabinoïdes, nous commençons à trouver les pièces manquantes du puzzle. Même si l'on connaît peu de choses sur ces nouveaux cannabinoïdes, en les étudiant, notre connaissance de la plante s'étend.

comments powered by Disqus