Peganum Harmala : Tout Ce Que Vous Devez Savoir

Peganum Harmala : Tout Ce Que Vous Devez Savoir

Aperçu : Peganum Harmala

La rue de Syrie, ayant pour nom scientifique Peganum Harmala, est un arbuste vivace originaire de Méditerranée et de diverses régions d'Asie. Il pousse à présent également naturellement sur le continent Américain. Faisant partie de la famille de plantes Nitrariaceae, la rue de Syrie peut pousser jusqu'à 1m, mais dans la nature elle dépasse rarement les 30 centimètres. Elle possède des feuilles étroites généralement longues de 5cm à maturité et elle produit beaucoup de fleurs blanches uniques.

Les graines de rue de Syrie sont les plus intéressantes, car elles contiennent les alcaloïdes harmala harmine et harmaline : des alcaloïdes puissamment psychotropes qui sont parfois utilisés pour potentialiser d'autres plantes, même si les alcaloïdes harmala sont considérés comme étant psychotropes par eux-mêmes. Ils agissent également comme des inhibiteurs réversibles de la MAO (IRMAs), ce qui est la raison pour laquelle Peganum Harmala est couramment utilisé pour activer la DMT par voie orale.

Les Effets De La Rue De Syrie : Les Inhibiteurs De La MAO & Les Alcaloïdes Harmala

Les Effets De La Rue De Syrie : Les Inhibiteurs De La MAO & Les Alcaloïdes Harmala

Comme précédemment mentionné, les alcaloïdes dans la rue de Syrie agissent comme des inhibiteurs de la monoamine oxydase, précisément comme des inhibiteurs réversibles de la MAO (IRMAs). Il existe un vrai débat pour savoir si les IRMAs nécessitent la même restriction de tyramine dans l'alimentation que les IMAOs, mais il n'est pas encore tranché. Pour l'instant, nous ne pouvons que conseiller de suivre scrupuleusement un régime IMAO avant de consommer des graines de rue de Syrie. Pour une liste détaillée du régime IMAO, cliquez ici.

Comme la rue de Syrie est un IMAO, elle est souvent utilisée pour potentialiser d'autres plantes psychédéliques, les améliorant et prolongeant les effets. Un bon exemple de cet usage est la consommation de champignons magiques ou de DMT : la consommation préalable de rue de Syrie peut allonger l'expérience pendant 4 heures au maximum selon les rapports. La rue de Syrie peut également être consommée seule comme psychédélique à fortes doses, mais ceci peut entraîner beaucoup d'inconfort physique. Des rapports de consommateurs décrivent comment les alcaloïdes harmala de la rue peuvent engendrer seuls une gamme d'effets hallucinogènes, allant de visuels apparaissant les yeux fermés à des formes et distorsions les yeux ouverts.

Peganum Harmala

Voir le produit

Consommation traditionnelle

Consommation traditionnelle

La rue de Syrie est traditionnellement très utilisée dans le Moyen-Orient et dans des régions asiatiques, où elle a fortement influencée la religion, l'industrie et le folklore local.

  • Religion

En Afghanistan, Iran, Irak, Ouzbékistan, Azerbaïdjan, Tadjikistan et Turquie les capsules des graines de rue de Syrie sont mélangées avec d'autres ingrédients et placées sur des charbons chauds. Ceci les fait exploser et leur fait libérer un encens parfumé, comme de la fumée. C'est pendant ce processus que la prière est récitée.

  • Folklore

En Turquie, les capsules séchées de la plante sont accrochées dans les maisons pour se protéger du « mauvais œil », un regard maléfique qui dans beaucoup de cultures peut provoquer des blessures ou la mauvaise fortune de ceux qui en sont victimes. Au Maroc, les capsules sont tenues pour protéger des djinns.

  • Industrie

Les graines de rue de Syrie sont utilisées comme manière traditionnelle de fabriquer du colorant dans tout le Moyen-Orient.