Le produit a été ajouté à votre panier.
Commander

Peganum Harmala : Tout Ce Que Vous Devez Savoir

Table des matières:

  1. Aperçu : Peganum Harmala
  2. Les Effets De La Rue De Syrie
  3. Comment Consommer La Rue De Syrie
  4. Consommation Traditionnelle
  5. Sécurité & Risques

Aperçu : Peganum Harmala

La rue de Syrie, ayant pour nom scientifique Peganum Harmala, est un arbuste vivace originaire de Méditerranée et de diverses régions d'Asie. Il pousse à présent également naturellement sur le continent Américain. Faisant partie de la famille de plantes Nitrariaceae, la rue de Syrie peut pousser jusqu'à 1m, mais dans la nature elle dépasse rarement les 30 centimètres. Elle possède des feuilles étroites généralement longues de 5cm à maturité et elle produit beaucoup de fleurs blanches uniques.

Les graines de rue de Syrie sont les plus intéressantes, car elles contiennent les alcaloïdes harmala harmine et harmaline : des alcaloïdes puissamment psychotropes qui sont parfois utilisés pour potentialiser d'autres plantes, même si les alcaloïdes harmala sont considérés comme étant psychotropes par eux-mêmes. Ils agissent également comme des inhibiteurs réversibles de la MAO (IRMAs), ce qui est la raison pour laquelle Peganum Harmala est couramment utilisé pour activer la DMT par voie orale.

Les Effets De La Rue De Syrie : Les Inhibiteurs De La MAO & Les Alcaloïdes Harmala

Comme précédemment mentionné, les alcaloïdes dans la rue de Syrie agissent comme des inhibiteurs de la monoamine oxydase, précisément comme des inhibiteurs réversibles de la MAO (IRMAs). Il existe un vrai débat pour savoir si les IRMAs nécessitent la même restriction de tyramine dans l'alimentation que les IMAOs, mais il n'est pas encore tranché. Pour l'instant, nous ne pouvons que conseiller de suivre scrupuleusement un régime IMAO avant de consommer des graines de rue de Syrie. Pour une liste détaillée du régime IMAO, cliquez ici.

Les alcaloïdes harmala agissent en bloquant les enzymes MAO et facilitent l'absorption de DMT et d'autres tryptamines. Cependant, ils provoquent également le dérèglement de l'absorption de la tyramine, qui est présente dans beaucoup d'aliments. Ceci peut être dangereux et peut provoquer une crise d'hypertension. Pour cette raison, il est très important de surveiller votre alimentation quand vous prenez une substance agissant comme IMAO.

Comme la rue de Syrie est un IMAO, elle est souvent utilisée pour potentialiser d'autres plantes psychédéliques, les améliorant et prolongeant les effets. Un bon exemple de cet usage est la consommation de champignons magiques ou de DMT : la consommation préalable de rue de Syrie peut allonger l'expérience pendant 4 heures au maximum selon les rapports. La rue de Syrie peut également être consommée seule comme psychédélique à fortes doses, mais ceci peut entraîner beaucoup d'inconfort physique. Des rapports de consommateurs décrivent comment les alcaloïdes harmala de la rue peuvent engendrer seuls une gamme d'effets hallucinogènes, allant de visuels apparaissant les yeux fermés à des formes et distorsions les yeux ouverts.

Peganum Harmala

Voir le produit

Comment Consommer La Rue De Syrie

Il existe beaucoup de façons de consommer la rue de Syrie, la plus facile est de simplement broyer les graines avec les dents et de laisser les graines broyées se mélanger avec la salive quelques minutes avant d'avaler.
Il est également possible de les broyer extérieurement, avec quelque chose comme un mortier et un pilon, avant de les placer dans des capsules. Ceci peut être préférable pour ceux qui veulent ingérer la rue de Syrie directement, mais qui ne veulent pas en ressentir le goût dans la bouche.

Ces méthodes sont non seulement les plus simples, mais également les plus puissantes, car aucun ingrédient actif n'est perdu pendant la préparation. Le dosage nécessaire varie entre chaque personne, mais le plus courant est de commencer par prendre 1 gramme et d'en rajouter si nécessaire. 5 grammes est considéré comme la limite supérieure pour une dose très forte pour la plupart des personnes.

Une autre méthode courante de consommation de la rue de Syrie est d'en faire une infusion. Cette méthode provoque moins de nausées, elle est donc préférée par certains. Cependant, le revers de la médaille est que certains ingrédients actifs sont perdus pendant la préparation, il faut donc rajouter 1 à 2 grammes à la dose. Pour faire une infusion, laisser tremper des graines broyées dans 150ml d'eau et 50ml de jus de citron par personne, pendant 15-30 minutes. Filtrez le liquide pour éliminer le surplus de graines et vous pouvez consommer.

Une autre méthode utilisée, cependant moins courante, est d'utiliser la poudre de rue de Syrie broyée comme encens. Il faut d'assez grandes quantités pour que ce soit efficace, et l'effet est bien plus court.

Pour potentialiser d'autres substances psychédéliques comme de la DMT ou des champignons magiques, jusqu'à 3 grammes sont utilisés au maximum 1 heure avant la prise de l'autre enthéogène. Une dose plus élevée peut augmenter l'inconfort sans pourtant affecter l'effet.

Consommation traditionnelle

La rue de Syrie est traditionnellement très utilisée dans le Moyen-Orient et dans des régions asiatiques, où elle a fortement influencée la religion, l'industrie, la médecine et le folklore local.

Religion

En Afghanistan, Iran, Irak, Ouzbékistan, Azerbaïdjan, Tadjikistan et Turquie les capsules des graines de rue de Syrie sont mélangées avec d'autres ingrédients et placées sur des charbons chauds. Ceci les fait exploser et leur fait libérer un encens parfumé, comme de la fumée. C'est pendant ce processus que la prière est récitée.

Folklore

En Turquie, les capsules séchées de la plante sont accrochées dans les maisons pour se protéger du « mauvais œil », un regard maléfique qui dans beaucoup de cultures peut provoquer des blessures ou la mauvaise fortune de ceux qui en sont victimes. Au Maroc, les capsules sont tenues pour protéger des djinns.

Industrie

Les graines de rue de Syrie sont utilisées comme manière traditionnelle de fabriquer du colorant dans tout le Moyen-Orient.

Médecin

La rue de Syrie est utilisée comme remède traditionnel au Moyen-Orient, pour soulager les inflammations cutanés et tuer les poux. Les graines sont utilisées comme hallucinogène au Moyen-Orient et en Europe depuis très longtemps. Elles sont à présent souvent utilisées comme analogue dans des préparations de type Ayahuasca.

Sécurité et risques

  • La consommation de rue de Syrie (Peganum harmala) peut provoquer : étourdissements, vomissements, nausées, tremblements du corps, acouphènes, bradycardies et tachycardies.
  • Les alcaloïdes harmala dans la rue de Syrie agissent comme inhibiteurs de la MAO, ce qui signifie que consommer des aliments contenant de la tyramine pendant 24 heures avant et après la prise de rue de Syrie peut provoquer une crise d'hypertension. Assurez-vous de suivre un régime IMAO.
  • La rue de Syrie agit également en tant qu'inhibiteur de la recapture de la sérotonine (ISRS) et ne doit pas être consommée en combinaison avec d'autres ISRS ou des substances connues pour mal réagir avec les ISRS.
  • D'autres effets secondaires courants incluent : bouche sèche, pression sanguine basse, légers maux de tête, léthargie, troubles du sommeil, vision brouillée, capacité sexuelle diminuée, appétit accrue et tolérance à l'alcool diminuée.
  • Il faut noter qu'avec certains régimes et médicaments, la rue de Syrie peut provoquer une tension sanguine élevée. Il est recommandé de ne pas en consommer si vous souffrez de tension élevée.
  • Le rue de Syrie ne doit pas être consommée si vous êtes enceinte, que vous allaitez ou que vous souffrez de troubles sérieux.
Vérification de l’âge 18+

Avez-vous 18 ans ou plus ? Le contenu de Zamnesia.fr ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays. Notre boutique en ligne est conforme aux lois néerlandaises.

En cliquant sur Entrée, vous confirmez que vous avez 18 ans ou plus.