Tourisme du Cannabis : La Jamaïque Va Ouvrir Des Spas Cannabis

Publié le :
Catégories : BlogCannabisLois sur les drogues
Dernière édition :

Tourisme du Cannabis : La Jamaïque Va Ouvrir Des Spas Cannabis

La Jamaïque, île caribéenne, est fameuse pour sa culture du cannabis. De nos jours, des propositions pour relâcher les lois du cannabis en Jamaïque ouvrent la voie à un nouveau type de tourisme légal du cannabis pouvant attirer des millions en plus dans l’île.

La Jamaïque a depuis longtemps l’image d’une destination de vacances tolérante pour le cannabis. L’île caribéenne, connue pour être le lieu de naissance de Bob Marley et de la célèbre ganja jamaïcaine, a toujours attiré des foules de passionnés du cannabis, même si la weed était techniquement illégale sur l’île depuis des décennies.

Faisant suite à la récente décriminalisation du cannabis, la Jamaïque met à présent en place des plans pour un tourisme santé et bien-être soutenu par le gouvernement et ceci inclurait leurs lois sur le cannabis plus souples.

LE CANNABIS LÉGAL JOUERAIT UN RÔLE MAJEUR DANS LE NOUVEAU « TOURISME BIEN-ÊTRE » EN JAMAÏQUE

Lors de la Canex Jamaica de cette année, Edmund Bartlett, le Ministre du Tourisme jamaïcain, a déclaré qu’il pensait que la côte sud-ouest de l’île serait un bon endroit pour attirer des touristes « plus intéressés par être en bonne santé que descendre de la tequila sur la plage à Cabo ». Selon des rapports, le cannabis jouerait « un rôle majeur » dans ce nouveau type de tourisme pour l’île.

Bartlett cherche à augmenter le nombre de visiteurs de l’île d’actuellement quatre millions par an à cinq millions au cours des cinq prochaines années.

DÉCRIMINALISATION DU CANNABIS : OUI, MAIS LA LOI EST TOUJOURS VAGUE

Alors que la Jamaïque a récemment décriminalisé le cannabis, la loi pour ce qui est de la weed sur l’île reste vague et rend toujours la vente et l’acaht de cannabis techniquement illégaux. C’est surprenant, étant donné que le cannabis est vendu ailleurs dans le monde en utilisant l’emblème jamaïcain qu’est l’icône du reggae, le regretté Bob Marley, avec la marque « Marley Natural ».

Les déclarations du ministre de la culture jamaïcain Bartlett ouvrent la voie non seulement à un coup de pouce pour le secteur du tourisme en Jamaïque, mais aussi pour la mise à jour de leurs politiques nationales sur les drogues déjà réformées – réformes qu’il a promis de faire pleinement d’ici à la fin de l’année prochaine. Les propositions pourraient ouvrir la voie à un tout nouveau type de tourisme bien-être de spa et de weed légal qui pourrait aller aussi loin que de proposer aux visiteurs d’acheter légalement du cannabis cultivé en Jamaïque dès qu’ils débarquent à l’aéroport.

« Les produits du cannabis et leurs applications pourraient bien trouver leur place dans un réseau de santé et bien-être qui pourrait attirer un nouveau type de touristes en Jamaïque, avec un plus fort pouvoir d’achat, ce qui nous permettrait de nous positionner comme une destination avec ses différences », a déclaré le ministre. Il a aussi déclaré qu’il pensait que les expériences concernant le cannabis avaient contribué « beaucoup à la santé et au bien-être à travers les États-Unis. »

D’AUTRES NATIONS CARIBÉENNES VEULENT LEUR PART DU GÂTEAU QU’EST LE TOURISME DE LA WEED

La Jamaïque n’est pas le seul pays qui s’intéresse à l’idée de profiter de ce nouveau type de tourisme du cannabis. D’autres nations dans les Caraïbes voudront probablement leur part du gâteau du marché international prometteur du cannabis.

Le PDG et fondateur de Invest Caribbean Now (ICN), Felicia J. Persaud, est allée droit au but : « pourquoi tireraient-ils tous les profits d’une herbe qui a émergée dans notre région ? » a-t-elle demandé. Elle a souligné que les dirigeants caribéens devaient créer une nouvelle direction pour leur peuple afin de faire face aux défis économiques de notre époque.

Le ministre du tourisme jamaïcain pense que le tourisme du cannabis mondial pourrait atteindre 454 milliards de dollars dans un futur proche.

Comme la Jamaïque est traditionnellement une destination de choix pour les consommateurs de cannabis, des lois plus souples et la future possibilité d’acheter du cannabis légalement ne bénéficieront pas qu’à l’économie jamaïcaine, mais aussi à de nombreux passionnés du cannabis et du bien-être !

 

         
  Georg  

Écrit par: Georg
Basé en Espagne, Georg passe beaucoup de temps non seulement sur son ordinateur mais aussi dans son jardin. Avec une passion dévorante pour la culture du cannabis et l'étude des substances psychédéliques, Georg s'y connaît bien pour tout ce qui est psychoactif.

 
 
      De nos auteurs  

Produits connexes